Sicherheit

Notre existence en elle-même provient peut-être d'une catastrophe. Notre passé est donc peu important. Notre futur, lui, est ce que nous voudrons bien en faire.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Discussion d'actualité avec la sommité (Pv Léo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Leo Steinhart

avatar

Messages : 368
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Discussion d'actualité avec la sommité (Pv Léo)   Ven 1 Déc - 1:50

Le jeune homme soupira de soulagement et toutes les voix présentes dans sa tête firent de même. Il passa lentement son avant-bras sur son front et replaça les électrodes à leurs places avant de tendre sa main pour aider l’élu à se redresser. Mieux valait éviter de le toucher… il serait dommage de le faire replonger dans une nouvelle crise. Non ?

Une fois l’élu redressé et confortablement installé le jeune homme entreprit de ranger le matériel qu’ils avaient utilisé. Il tentait de trouver quelque chose d’intelligent à dire… mais ne trouva rien qui soit de circonstance. Comment pouvait-il être « habitué » à ça ? Qu’est-ce que « c’était » exactement ? venait-il vraiment d’assister à ce à quoi il croyait qu’il venait d’assister ? Il tenta de repousser toute ses questions dans un coin de son esprit. Ce n’était pas le moment. Il approcha la carafe d’eau de Stein et lui versa un autre verre.

"Reposez-vous je reste près… je… je vais essayer de… "

Il fit un geste vague en désignant le plancher et se leva, à la recherche de quelque chose qui pourrait lui permettre de nettoyer un peu du sang présent sur le plancher.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 854
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Discussion d'actualité avec la sommité (Pv Léo)   Ven 1 Déc - 23:24

Stein saisir doucement sa main, puis s'aida de Léo pour au moins se mettre assis. Il semblait totalement épuisé le pauvre, même s'il tentait bien mal de le cacher. Quand Léo lui tendit un autre verre, il souleva très légèrement son masque et en prit quelques petites gorgées, de manière à ce qu'on ne voit pas son visage. Son regard bleu suivait encore les mouvements de Léo, mais lâchement.

- ...Léo... laissez tomber... quelqu'un va... venir nettoyer... dans une heure...

L'Élu se racla la gorge, puis se redressa très difficilement. Son corps au grand complet tremblait. Sa respiration se fit irrégulière, puis se stabilisa alors qu'il se tenait debout. Il ramassa la masse qu'il avait recraché, l'enveloppa dans des mouchoirs et la laissa tomber dans la poubelle, sans plus lui donner d'attention. Par contre, il dut prendre appuis contre son bureau, pour être capable de rester debout. Son manteau rouge se confondait parfaitement sur le sol, maintenant. Le tissu, par contre, semblait assez bien absorber le sang, ce qui nettoyait un peu de tout ce bordel.

- ...je vais devoir... retourner chez moi... et je ne serai pas... capable d'y aller seul... Je... vous vouliez me parler... n'est-ce pas...? De quoi... s'agit-il...?

De par les yeux de l'Élu, Léo put deviner un petit sourire. Malgré la douleur, un arrêt cardiaque même, le chef scientifique trouvait le moyen de sourire dans cette situation. Puis, un cogna doucement à la porte.

- Ulrich? Tout va bien?

C'était sans contredit la voix égale, mais grave, d'un Amon qui semblait inquiet qui se fit entendre de l'autre côté de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Leo Steinhart

avatar

Messages : 368
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Discussion d'actualité avec la sommité (Pv Léo)   Dim 3 Déc - 23:56

L’ingénieur soupira, puis sourit en secouant la tête. Son admiration pour l’élu demeurait inchangée. Il se sentait un peu mal de devoir demander du temps à Stein après cet épisode mais… il ne pouvait pas retourner bredouille à Saarth’alis. Ni à Lionel.

"Plusieurs choses en fait… Le… euhm… "

Le jeune homme se figea lorsqu’il entendit frapper à la porte. Son regard alla lentement jusqu’à la flaque de sang sur le plancher, pour aller ensuite observer ses propres vêtements, tâchés d’une bonne quantité d’hémoglobine également. Il ouvrit la bouche puis la referma, une incertitude sans nom sur le visage. Il regarda Ulrich, ne sachant visiblement pas si ce dernier voulait Amon dans la pièce avec eux ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 854
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Discussion d'actualité avec la sommité (Pv Léo)   Lun 4 Déc - 3:37

Encore debout, Ulrich l'observait de manière impassible. Il écait capable se l'écouter et ne semblait pas lui en vouloir d'avoir des questions pour lui. Son regard devint plus froid, sévère, en entendant cogner, puis en captant la voix d'Amon. Lui aussi savait que du sang avait coulé sous la porte, et en plus, avec ses Altérations, l'Altéré avait probablement senti l'odeur métallique.

- ...ça va, Amon. C'est réglé. S'il-te-plaît... va me faire chercher un transport... je retourne chez moi... J'ai besoin de repos...

La réponse de l'Altéré ne se fit pas entendre, mais ils purent capter qu'il trépignait de nervosité devant la porte. Puis, après un grognement et un soupir, ils l'entendirent partir. Stein ramena alors son attention sur Léo, l'air fatigué mais infiniment sérieux. Il n'entendait pas à rire, visiblement.

- ...venez avec moi. Je doutes que ce soient... des sujets légers... Nous parlerons chez moi... et vous aurez le transport pour vous rendre... où vous le voulez ensuite...

Il eut un soupir et toussa, pour péniblement se traîner près d'une étagère, l'ouvrir et sortir un autre manteau rouge, pareil au premier. Il l'enfila, avec beaucoup de difficulté, décida de laisser son bras "blessé" hors de la manche, puis ramena son regard lumineux sur Léo. Sinon ses yeux, il n'y avait aucune lumière, de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Leo Steinhart

avatar

Messages : 368
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Discussion d'actualité avec la sommité (Pv Léo)   Lun 4 Déc - 16:31

Le jeune homme hocha la tête, toujours incertain mais docile. Il espérait secrètement qu’Amon ne l’avait pas vu passer ou entrer dans le bureau d’Ulrich… il se sentirait assez mal de se faire poser des questions par l’un des plus anciens membres de l’équipe. Il s’éclaircit la gorge.

"Très bien. Je… en fait le premier point peut être discuté ici. Je voulais seulement voir si vous aviez reçus les résultat d’analyse pour l’alliage que j’ai mis au point."

L’esprit rationnel de Leo reprenait lentement le dessus alors qu’il mettait de côté tout ce qui venait de se passer. Il serait dommage de faire tout le chemin jusque chez l’élu pour apprendre ensuite que les résultats des tests se trouvaient au complexe, non ?

"Le deuxième sujet est… effectivement moins léger. "

L’ingénieur se frotta l’arrière de la tête, s’essayant à sourire.

"Je suggère une discussion assise et autours d’une bonne tasse thé. Et… je vous remercie pour le transport mais ce n’est vraiment pas nécessaire… je… je peux très bien marcher. "

La dernière chose qu'il voulait était d'embêter Monsieur Stein en cette journée manifestement éprouvante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 854
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Discussion d'actualité avec la sommité (Pv Léo)   Mar 5 Déc - 0:22

Le scientifique acquiesça mollement aux paroles de Léo et l'écouta attentivement. Il baissa légèrement et massa son bras blessé, tranquillement. Ses yeux bleus étaient encore la seule source de lumière dans le bureau.

- ...l'alliage... j'ai reçu les résultats... tout est parfait... il ne manque que les tests... et je me porte volontaire pour les faire...

Le ton d'Ulrich avait été sérieux, quoiqu'encore un peu engourdis. Il croisa ensuite les bras et toussa un peu, puis acquiesça de nouveau.

- ...je vous offrirai le thé... et puis, j'insiste pour que vous preniez le transport...

L'Élu soupira ensuite et fouilla la pièce du regard, lentement, comme s'il constatait l'état des lieux. On pouvait presque lire le "je suis las de tout ça" dans ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Leo Steinhart

avatar

Messages : 368
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Discussion d'actualité avec la sommité (Pv Léo)   Mar 5 Déc - 1:27

Le jeune homme haussa un sourcil, incertain suite aux paroles de l’élu.

"Les tests visent la compatibilité d’un sujet en particulier avec ses connexions neurologiques, même si techniquement l’alliage pourra servir par la suite pour rendre le procédé hypo allergène. Je… ne vois pas en quoi… même si nous créons une connexion sur votre système nerveux et que le résultat est positif comment pouvez-vous être sûr qu’il le sera aussi pour le patient ?"

Leo resta un moment incertain… jusqu’à ce qu’il semble comprendre quelque chose.

"À moins que… vous ne souffriez exactement du même problème ?"

Il attendit, le souffle court, de voir ce que l’élu allait répondre. Si c’était le cas… est-ce que… est-ce que l’alliage qu’il venait de développer pourrait aider la santé de l’élu ? était-ce tout ce dont il était question ? une incompatibilité avec… peu importe ce qu’il s’était infligé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 854
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Discussion d'actualité avec la sommité (Pv Léo)   Mar 5 Déc - 2:15

Stein eu un léger soupir, puis massa ses yeux, très lentement. Il ne bougeait toujours pas de son coin de bureau, comme s'il craignait de ne pas tenir debout advenant qu'il le quitte.

- ...comment croyez-vous que nous ayons découvert les alliages qui ne causent aucun rejet...? ...mon corps est une faiblesse... mais il m'aide parfois à sauver des vies... Pour ce qui est de ma condition... disons simplement que, oui, l'un des résultat secondaire est que je sois incompatible avec presque tout... Bref... Amon sera bientôt de retour... et vous ne voulez pas qu'il vous voit... Vous sortirez quand je congerai à la porte...

L'Élu eut un soupir, une autre quinte de toux, puis un soupir agacé en voyant du sang couler de son masque, de nouveau.

Comme de fait, ils entendirent cogner, puis la voix d'Amon, de l'autre côté.

- Le transport est là. Ulrich, je t'en pries... laisse-moi entrer et laisse-moi t'aider. Je suis inquiet. Il y a du sang partout. Si Hekathon se rend compte de ce qui s'est passé...

L'Élu le coupa, sans sembler énervé.

- Amon, je vais bien. Tu peux y aller. Je retourne chez moi. Je vais me reposer.

L'Altéré eut un soupir, puis partit. Ulrich se tourna vers Léo, puis lui fit signe de le suivre. Il se dirigea vers la porte, attendit un peu, puis l'ouvrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Leo Steinhart

avatar

Messages : 368
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Discussion d'actualité avec la sommité (Pv Léo)   Jeu 7 Déc - 0:35

L’ingénieur se contenta de hocher lentement la tête aux explications d’Ulrich. Il aurait tellement souhaité concevoir quelque chose qui aurait pu être utile à l’élu… mais ses réflexions furent interrompues par sa dernière remarque. Il resta là, incertain. Il réfléchissait à haute voix parfois, mais il était certain d’avoir gardé cette dernière pensée pour lui. La dernière fois que quelqu’un lui avait fait le coup… Il coupa net ses réflexions. Peut-être viendrait un moment où il devrait faire le point sur le lien qui unissait Pipes et Ulrich mais ce ne serait définitivement pas ce soir. Ce n’était pas le moment.

Après la sortie d’Amon, le jeune homme se contenta de suivre docilement l’élu. Une foule de question envahissaient maintenant son esprit, bien qu’il n’ose pas les poser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 854
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Discussion d'actualité avec la sommité (Pv Léo)   Lun 11 Déc - 17:11

Stein sortit donc en premier, s'assura que la voie était libre, puis fit signe à Léo de lui emboiter le pas. S'il avait remarqué l'incertitude de son cadet, il ne le laissait pas voir. Il déambula dans les couloirs avec l'ingénieur, sans faire un son. Ses quelques premiers pas avaient laissés des traces ensanglantés sur le plancher blanc, nettes et précises. Au moins, il n'y avait plus de saignements dans son bras, ce qui empêchait qu'il ne salisse tout sur son passage.

L'élu ne parlait pas du tout. On entendait sa respiration, bruyante, sifflante et visiblement difficile. Il était beaucoup moins droit qu'à son habitude. Son manteau ouvert laissait voir la combinaison noire dessous, avec les deux traces des électrodes sur son corps. Le noir dissimulait bien le sang, dans tous les cas, et c'était tant mieux.

Ils passèrent devant l'atelier que Léo et Gabrielle occupait, sans faire un bruit. Stein ne jeta même pas un regard et se contenta de continuer d'avancer, déjà que l'action en tant que tel lui semblait difficile. Le généticien continua dans un silence relatif son difficile voyage jusqu'à l'entrée du complexe. Les personnes qu'ils croisaient jetaient des regards confus en voyant la "drôle de mine" de leur Élu, et d'autres encore semblaient davantage se demander pourquoi Léo le suivait ainsi. Personne ne les dérangea, par contre.

Une fois à la porte, un garde sembla soudainement inquiet de voir l'Élu quitter dans le froid, sans réelle protection. Il s'avança avec une grosse couverture, qu'ils gardaient à l'entrée pour réchauffer les victimes du froid, non sans jeter un regard à Léo.

- Monsieur, vous devriez vous couvrir. Vous allez attraper froid...

- Merci beaucoup, mais ça va aller. Pensez plutôt à vous asseoir: votre teint est pâle et c'est signe de chute de pression.

Le garde sembla confus, puis soupira et recula. C'était une chose connue de tous: on n'obstine pas l'Élu des sciences. Ulrich sortit donc dehors, dans le froid, sans même broncher. Il n'y avait aucun vent, mais d'imposants flocons tombaient du ciel, dans une vision presque féérique. Une calèche, tirée par deux frisons, les attendait devant l'entrée. Les deux équidés avaient d'ailleurs chacun une couverture sur le dos, pour les aider contre le froid. Le chauffeur, bien emmitouflé, leur fit signe de monter.

C'est ce que l'Élu fit: il monta avec une facilité déroutante, après les événements de la soirée, et s'installa au fond, laissant à Léo le loisir d'être près ou non de lui. C'était une calèche avec deux rangées de bancs, avec donc assez de place pour six personnes, et des dossiers légèrement rembourrés, en cuir. Deux lampes à l'huile étaient accrochées de chaque côté du cocher, pour lui permettre de voir devant.

Dès que Léo fut monté, et sans même une indication, le transport se mit en route. Sinon le bruit des chevaux et de la neige qui s'écrase sous le poids de la calèche, il n'y avait pas un son. Stein observait vraisemblablement la neige tomber, avec une fatigue certaine dans le regard, mais aussi un soupçon d'émerveillement. Les flocons qui tombaient silencieusement semblaient lui rappeler, là maintenant, qu'il était vivant.

Suite à quelques minutes, par contre, il se tourna vers Léo et se mit à parler, juste assez fort pour qu'on l'entende.

- ...l'homme qui vient nettoyer quand des... accidents du genre arrivent n'a pas la chance d'avoir un emploi aussi fructueux que vous ou moi. Il a une échoppe, dans le secteur marchand, qui fait juste assez de profits pour qu'il soit capable de racheter de la marchandise. Si les vivres basiques n'étaient pas fournis par l'État, je n'ai pas peur de dire qu'il n'aurait pas assez pour ramener de la nourriture à sa famille. Il a une fiancée et une fille. Il a beaucoup de richesse d'âme, une générosité que j'ai rarement vu... mais ça n'achète rien, malheureusement. Alors, et bien, en échange du service qu'il me rend, je lui donne quelques Gelds. Avec, il gâte les deux femmes de sa vie. Je crois, d'ailleurs, que c'est leur fête de fiançailles dans trois jours... et l'anniversaire de sa petite, dans deux mois. Tout pour dire... il n'y aura pas que de la douleur qui sera ressortie des événements de ce soir.

L'Élu observa Léo quelques secondes, d'un regard à la fois sérieux, mais avec une étincelle toute autre, puis ramena son attention sur le paysage. Les maisons enneigées, les lampadaires qui éclairaient de leur lueur orangée les rues devant eux, les quelques patrouilles... malgré son statut, toutes ces petites chose du quotidien semblaient lui faire du bien.

Et puis, n'était-ce pas une rumeur, que personne n'était entré chez les Stein depuis la mort des parents d'Ulrich?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Leo Steinhart

avatar

Messages : 368
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Discussion d'actualité avec la sommité (Pv Léo)   Mer 13 Déc - 23:11

Le jeune homme avait suivi docilement l’élu du secteur, attrapant ses affaires à la volée alors qu’ils passaient devant la porte de l’atelier que Gabrielle et Enzo occupaient. Il glissa rapidement à sa collègue qu’il avait terminé et qu’il allait passer chez lui ramasser quelques affaires avant de revenir chez Lionel et elle, puis ressortit pour suivre Stein.

Leo avait toujours été inconfortable d’être le centre de l’attention et en ce moment ce malaise était renforcé par la présence de l’élu à ses côtés. Il évitait soigneusement les regards de ses congénères, espérant seulement qu’il ne soulèverait pas trop de questions. Était-il en train de l’embarrasser ? Il virait lentement au cramoisis alors qu’ils se dirigeaient vers l’extérieur, le pas de Leo s’accélérant imperceptiblement chaque fois qu’ils croisaient quelqu’un. Ils franchirent enfin les portes et pendant un bref instant l’ingénieur fut si préocuper à apprécier la fraicheur de l’extérieur sur ses joues rougies par la gêne qu’il ne remarqua pas que l’élu ne portait aucune protection contre ladite fraicheur. Il s’apprêtait à seconder le garde, mais comme lui il retint ses paroles et baissa légèrement la tête. On n’obstine pas l’élu du secteur des sciences.

Le jeune homme monta à la suite de Stein dans la calèche, moins souplement mais rapidement. Il prit le siège en face de l’élu afin de lui laisser son espace personnel. Il avait déjà eu l’occasion d’apprécier la température, douce et magnifique, lors de son voyage jusqu’au complexe aussi laissa-t-il son regard se perdre durant les longues minutes de silence qui suivirent la mise en marche de la calèche. Lorsque l’élu se mit à parler Leo sortis doucement se sa rêverie. Il écouta attentivement tout ce qu’il lui dit, d’abord circonspect, puis un peu ému. Il baissa lentement les yeux vers ses vêtements tachés de sang et leva un regard remplis d’une expression que Leo n’aurait sût décrire vers l’élu.

"Je comprends pourquoi vous êtes Élu en ce moment."

Il rougit un peu et détourna le regard.

"Je veux dire…"

Il soupira et rassembla son courage. Il voulait être franc, honnête avec l’élu. Ce n’était pas comme si il était en mesure de cacher quoi que ce soit, manifestement.

"Nous autres scientifiques, avons toujours une compréhension si intime de tout ce qui se passe que… certains moments perdent de leur magie. La neige devient de l’eau gelée, simplement. L’accumulation solide d’un trop plein d’humidité que l’air froid n’est plus capable d’absorber. Même parfois les rapports humains… deviennent relégués au simple rang d’interaction sociales. Échange d’information et de phéromones, tout simplement. "

Il respira un bon coup et osa rendre son regard à l’élu, souriant un peu.

"Mais vous… gardez cette vision… qui est si humble si… importante, sur le monde."

Le jeune homme regarda un moment par la fenêtre, un sourire triste au visage.

"Je pense sincèrement que tant que des gens comme vous resterons capable d’être touché par un flocon de neige ou un père de famille remplis de bonnes intentions, nous ne referont pas les erreurs de nos ancêtres. "

Était-ce bien ce qu’il avait voulut dire ? oui, en bonne partie. « Ne changez surtout pas » était peut-être un peu trop amical… quoi qu’il en soit les paroles de pipes lui revenaient en tête à cet instant et il espérait qu’il disait vrai sur l’importance de l’homme qui se tenait face à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 854
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Discussion d'actualité avec la sommité (Pv Léo)   Mer 13 Déc - 23:47

Stein l'écouta à son tour, son regard très attentif et intenses malgré la fatigue qui l'habitait. Une fois que Léo eut finit, il inclina la tête doucement, en signe de remerciement, puis eut un gloussement doux, quoiqu'un peut rauque.

- Je suis Élu parce que mes pairs m'ont confié ce poste, dans les faits. Et puis... mes parents, qu'ils reposent en paix, ce sont fait un devoir que, malgré notre appartenance à l'une des grandes familles de Sicherheit, nous n'oublions pas les petites choses... Mon père me disait toujours que les thermes scientifiques sont pour le travail, et que le cœur d'artiste est pour toutes les autres minutes de la journée. Savoir s'émerveiller d'un rien, pour avoir le cœur assez léger pour accomplir le grandiose...

Il ut un autre petit soupir, doux celui-là, la tête probablement pleine de souvenirs. Il avait perdu ses parents depuis un petit moment, déjà, et semblait avoir une affection particulière pour tous les bons souvenirs qui refaisaient surface.

Dans tous les cas, le généticien n'ajouta rien. Ils passèrent presqu'une heure dans la calèche, avec le bruit de leur progression comme compagnie. Puis, leur transport finit par s'arrêter, et l'Élu descendit sans un mot. Il donna une petite pochette de cuir au chauffeur, qu'il remercia d'un signe de tête, puis se tourna vers une longue allée, qui menait à une grande maison. Elle devait contenir une douzaine de pièces, avait un grand terrain et une clôture en métal forgé. De ce qu'on savait, cette maison était là depuis les débuts de l'État. Dans tous les cas, en travers des rideaux rouges vin, on captait de la lumière. Était-ce une chose étrange, considérant que Stein était seul? La chose ne sembla pas déranger ce dernier, qui se mit en route et brava la neige, qui montait jusqu'à leurs tibias. Avec un peu d'attention, on pouvait remarquer qu'il tremblait un peu, à cause du froid.

Le duo remonta donc l'allée, puis une fois devant la porte, Stein se tourna vers Léo, l'air assez sérieux.

- ...je tiens à vous dire, nous avons deux... "machines", qui servent notre famille depuis des lustres. Elles n'ont pas l'habitude des visiteurs, mais elles sont inoffensives. Alors, et bien... n'ayez pas peur.

Il s'assura que le message soit passé, puis ouvrit la porte, qu'il n'avait visiblement pas pris la peine de verrouiller. Ils entrèrent dans un grand vestibule, à l'air chic, mais pas riche. Les murs et les accessoires étaient de couleur foncée, donnant un cachet sombre, mais distingué à l'habitation. Dans l'entrée se trouvaient un banc, un long tapis pour laisser ses bottes, des crochets et, sur le mur inverse aux crochets, une peinture abstraite, représentant un paysage aux couleur irréelles.

On entendit du bruit dans la maison, puis des pas assez subtiles approcher. Une grande machine, assez svelte, mais deux têtes plus haute qu'eux, se présenta. Elle avait un design très étrange, qu'on ne connaissait pas à l'État, mais semblait toute neuve malgré qu'Ulrich aie dit qu'elle était vieille. Voyant d'ailleurs l'Élu, elle inclina la tête.

- Bonjour Ulrich. Je suis heureux de te voir. Bonjour monsieur. Aimeriez-vous avoir un thé?

La machine avait un timbre de voix tout humain, masculin et doux. Son attention passait de Léo à Ulrich, lentement, sans se presser.

- Bonsoir Amaz. Je te présente Léo. S'il-te-plaît, demande à Zama de préparer un supplément de protéine, avec le thé. Ce serait gentil.

Le scientifique se tourna vers Léo, puis lui fit signe de le suivre, pour lentement se diriger vers une grand salon, aux sofas confortables et du même rouge vin que les rideaux. Beaucoup de toiles décoraient les murs, mais aucune ne représentait de membres de la famille Stein. Un grand chandelier, au plafond, éclairait la salle, et un feu brûlait lentement dans l'âtre d'un grand foyer, donnant une allure relaxante à la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discussion d'actualité avec la sommité (Pv Léo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussion d'actualité avec la sommité (Pv Léo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Discussion réconfortante avec le beau-frère [Wimbo]
» Amour sucré, l'amour qui est poudré (et pas avec du sucre)
» Discussion nocturne autour d'un verre: PV Blodwen C. Kelly
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sicherheit :: Zones de jeu :: Secteur des Sciences et de l'Industrie :: Complexe scientifique :: Section génétique-
Sauter vers: