Sicherheit

Notre existence en elle-même provient peut-être d'une catastrophe. Notre passé est donc peu important. Notre futur, lui, est ce que nous voudrons bien en faire.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Convalescence (Annabelle, Zolvar)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 1118
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Mer 14 Fév - 14:51

Le trio improbable avait passé deux jours dans le petit appartement, dans une cohabitation tout de même sereine. Même si c'était un moment de repos pour le mercenaire, mais aussi un moment très exigeant. Se soigner demandait beaucoup d'énergie. Au moins, il n'avait pas eu de complications. La blessure sur son torse se soignait bien, la peau avait commencée à se fermer, même. Son bras, lui, était un peu plus long à soigner, surtout si le mercenaire le bougeait trop. Dans les deux cas, il n'y avait aucun signe d'infection. Tout guérissait à son rythme, mais bien.

Une certaine routine s'était installé: du moment que le médecin allait dormir, la Gardienne s'occupait de surveiller l'état du Mutalythe. Hauras vivait donc de nuit, laissant le jour à Annabelle. Ils avaient pu étudier un peu le comportement du médecin, d'ailleurs, en ces deux jours ensembles. Malgré son air distant et froid, Hauras se révélait être quelqu'un de très attentionné, et surtout, d'attentif aux besoins des autres. Il ne demandait jamais rien, faisait son travail et tentait d'être le plus agréable possible. De ce fait, il avait pris le lit de sol et laissé le sofa à la jeune femme. Une examination un peu plus physique leur avait permis de remarquer que tout le haut de son corps, ainsi que ses bras, excluant les avant-bras et les mains, étaient recouverts de duvet, ou même de plumes. Tout était taillé avec précision, probablement pour ne pas nuire à son travail de médecin.

Ils avaient eu la visite du Lockdown, la veille, qui leur annonçait qu'il n'avait rien remarqué d'étrange autour, mais qu'il continuerait sa surveillance. Ils n'avaient pas revu son accompagnateur mercenaire, qui lui semblait être retourné chez lui. En somme, le trio n'avait pas eu de problèmes durant ces quelques jours, leur permettant un repos bien mérité.

En ce matin, le médecin dormait, un livre de note sur le visage. Il avait fait signe à Annabelle vers les huit heures et c'était vraisemblablement endormi en lisant. Dehors, le temps était doux. Le froid semblait partir, lentement mais sûrement. Le soleil commençait à monter dans le ciel, dans son ascension habituelle. On pouvait même voir la silhouette d'oiseaux qui passaient devant la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Jeu 15 Fév - 2:08

La porte du petit appartement s’ouvrit lentement pour laisser passer une gardienne encore un peu endormie mais de bonne humeur. Elle portait un sac à moitié remplis de nourriture : la ration hebdomadaire à laquelle les habitants de Sicherheit avaient maintenant droit. Elle sourit doucement en voyant la position du médecin endormis et referma la porte sans faire de bruit. La jeune femme retira son manteau et prit le temps de ranger la nourriture avant de mettre de l’eau à chauffer pour un café matinal bien mérité.

Bien que la situation ne soit pas encore critique (du moins officiellement) tous les habitants étaient rationnés afin d’assurer une distribution minimale à tous… le tout s’était fait graduellement mais les effets du manque de nourriture étaient de plus en plus visibles dans l’état. Annabelle était habituée aux contraintes physiques, la faim n’était donc pas une épreuve insurmontable pour elle… mais le climat dans les rues était tendu. Elle soupira en préparant sa tasse. Il ne restait plus qu’à espérer que le complexe scientifique saurait trouver une solution.

La gardienne avait été une colocataire agréable et proactive durant les derniers jours. Elle vivait à l’année longue dans un dortoir, la dynamique n’était donc pas si éloignée de celle à laquelle elle était habituée. Tel que promis, elle laissait respirer Zolvar autant que possible, mais demeurait à l’affut, assistant le docteur autant que nécessaire. Elle portait encore des bandages sur son bras blessé pour protéger la plaie, mais Hauras avait retiré les points de suture et le tout était en voie de guérison.

Bien qu’un peu échevelée, elle portait sa queue de cheval habituelle et une camisole simple par-dessus ses pantalons cargo. Elle s’adossa au comptoir afin de prendre sa première gorgée de café et sentit instantanément les derniers relents de fatigue la quitter. L’inaction la fatiguait plus qu’une journée bien remplie et elle commençait à avoir hâte de bouger un peu… Si Hauras le permettait elle irait peut-être courir un peu à la nuit tombée, une fois le médecin réveillé. Elle resta là en silence, savourant l’amertume torréfiée de son breuvage en songeant à la suite des choses. Ils disposaient de l’appartement pour encore quelque temps : Leo demeurait en ce moment chez des amis ayant « besoins d’aide ».

La gardienne finit par se pencher un peu en avant afin de jeter un coup d’œil vers la chambre. Bien qu’il fut encore tôt, peut-être le mercenaire était-il déjà réveillé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Jeu 15 Fév - 19:17

De son côté, le mercenaire était resté sage. Dans les faits, pendant les quatre premiers jours, il s'était contenté de dormir. Son corps avait besoin de ce repos. Il se réveillait pour boire, manger, aller à la salle de bain... Mais rien d'autre. Il n'avait donc pas été très dérangeant. Même, il avait été l'exemple parfait du calme et de la coopération.

En ce matin, il avait les deux yeux grands ouverts. Sa concentration était portée sur la respiration du médecin, qu'il écoutait dormir sans faire un bruit. Sa peau, par contre, était généralement verte, et son regard bleu était las, voir un peu triste.

Le son de la porte attira son attention et il tourna la tête. Ses yeux brillaient d'une lueur bleutée, dans la pénombre de la chambre, et il écoutait les sons ambiants. La gardienne faisait de l'eau, visiblement... lui qui avait l'habitude de se lever tôt, ce matin ne ferait pas exception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Dim 8 Avr - 12:12

A travers la porte de la chambre, les yeux verts de la gardienne croisèrent ceux, bleutés, du mercenaire. Annabelle lui offrit un sourire, espérant qu’il en ferait de même. Elle pouvait seulement imaginer le calvaire qu’il endurait en ce moment et elle ne pouvait exprimer assez haut son admiration pour le calme avec lequel il se pliait aux exigences du médecin. Elle aurait probablement cassé un nez et quelques côtes à ses aides soignant dans sa situation.

Elle prit sa tasse avec elle et se dirigea vers la chambre et frappa quelques coups. La porte avait beau être entrouverte elle ne se permit pas d’entrer : elle voulait laisser à Zayne autant d’intimité que possible. Après tout elle n’avait aucune idée de l’humeur dans laquelle il se trouvait.

"Bon matin! Je viens d’aller au ravitaillement, tu as faim ? Je crois avoir vu quelques tranches de bacon dans les paquets… "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Mar 10 Avr - 22:04

Le sourire de la Gardienne lui fit comme une bouffée d'air frais en ce matin. Le docteur était de bonne compagnie, si on pouvait le voir ainsi, mais reste qu'il manquait quelque chose, dernièrement. De la vie... de l'énergie. Directement ça. De l'énergie. C'était cette petite dose de mouvement manquante qui le faisait dépérir. La Gardienne, elle, avait un petit pétillement, une impression qui lui rappelait son temps chez les Défenseurs. Ses entraînements qu'il n'avait pas le droit de faire présentement.

Annabelle s'approcha de la porte, et son regard se fixa de nouveau sur elle. Il se perdait dans ses pensées du moment qu'il la voyait, dernièrement. Elle cogna et il sentit un léger sourire étirer ses lèvres.

- ...mademoiselle Steinhart. Bon matin... vous allez bien?

Pourquoi moi-aussi je me sens obligé d'être formel? Le Zolvar de base me demande de ne pas être trop familier... heh. Qu'il en soit ainsi.

- ...j'ai un peu faim. Mais... je suis capable de me contenter de quelque chose de simple...

Il aurait aimé se lever et leur faire à manger. Se rendre utile. Malheureusement, ni son corps, ni le médecin ne lui permettraient une telle chose. Un léger soupir s'extirpa de lui et son regard bleuté retourna sur la jeune Gardienne, pour s'y perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Mar 10 Avr - 23:58

La gardienne entrouvrit doucement la porte et s’adossa dans l’ouverture. Elle hocha la tête en réponse à son état, croisa les bras et poussa un soupir amusé.

"Pas le choix de se contenter de quelque chose de simple : je suis très mauvaise cuisinière. Mais avec un peu de chance je devrais être en mesure de ne pas tout faire brûler. Je fais vraiment un café d’enfer par contre, si ça peut t’intéresser. "

La tasse qu'elle tenait dégageait une odeur effectivement fort plaisante, un peu épicée. Annabelle le fixa un moment et secoua doucement la tête.

"Et je croyais qu’on s’était mis d’accord : je ne tolère le vouvoiement que de la part de mes supérieurs. C’est Annabelle… Zolvar.  "

La jeune femme gloussa et enfila une nouvelle gorgée de café. Elle observa un moment le mercenaire, à l’affut de quoi que ce soit d’anormal.

"Tu te sens bien ce matin ? Selon ce qu’Hauras m’a dit, si les coupures les plus importantes semblent assez solides, tu pourrais essayer de marcher un peu aujourd’hui. Tes jambes n’ont rien après tout."

Elle fit un petit sourire encourageant. Elle doutait que le mercenaire puisse emprunter un escalier, mais au moins faire quelques par hors du trajet jusqu’à la salle de bain pourrait lui faire du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Mer 11 Avr - 13:40

Son regard bleu ne lâcha pas la Gardienne, qu'il observait attentivement lui aussi. Un petit sourire lui échappa également alors qu'elle disait qu'elle était mauvaise cuisinière, comme amusé par ce fait. On avait tous nos talents, non? Lui, il cuisinait bien... mais n'était pas en état de le faire en ce moment.

La phrase qui suivit le rendit confus, mais surtout, gêné un peu. Il l'avait encore fait. Il l'avait encore vouvoyer. C'était une habitude de laquelle il avait beaucoup de difficulté à se détacher. Il eut un petit soupir et s'étira un peu, las. Tout ce temps au lit allait définitivement le tuer.

- ...pardon. Je vais essayer de contrôler cette habitude... Je ne dirais pas non à un café, s'il-te-plaît.

Il n'avait rien d'anormal. Une perte musculaire, logique avec l'immobilité, des cernes assez impressionnants... sinon, il se trouvait sous son aspect vert, qui était sensé être le plus joyeux du lot, mais ne souriait pourtant pas. Pourtant, une certaine étincelle de joie prit naissance dans son regard quand il entendit qu'il pourrait marcher. Comme il voulait se lever et faire quelque chose! Rester au lit allait le rendre fou.

- ...je me sens bien. J'aimerais beaucoup marcher un peu... j'ai l'impression que mes jambes pèsent trois tonnes chacune.

Le Mutalythe gloussa, puis se mit à la difficile tâche de se mettre en position assise. La chose lui était encore un peu douloureuse, mais surtout, c'étaient ses muscles qui ne voulaient pas coopérer. Il n'avait aucunement eu le droit de bouger le haut de son corps, dernièrement, et ça se faisait ressentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Jeu 12 Avr - 1:59

Annabelle hocha joyeusement la tête, contente d’apporter une bonne nouvelle au mercenaire. Elle déposa sa tasse sur la table de chevet et s’avança afin d’aider Zayne. Il était capable de bouger seul, mais un mouvement brusque et les points de suture pouvaient lâcher, les plaies se rouvrir… bref mieux valait être prudent.

"On ne pourra pas aller bien loin. Mais du moment qu’il n’y a pas de flexion du torse tout devrait bien aller. Donc on oublie les escaliers malheureusement. "

Elle plaça quelques oreillers derrière Zolvar, toujours en faisant attention à son « patient ». Outre celle des grains de café une odeur subtile et sucrée, détectable seulement grâce à la proximité qu’ils partageaient en ce moment, émanait de la gardienne. Cette dernière sourit au mercenaire et sorti de la chambre pour revenir quelques instants plus tard avec une deuxième tasse de café qu’elle lui tendit. Peut-être était-ce parce que les grains étaient déjà brûlés, mais l’infusion était réellement parfaite. Elle prit une nouvelle gorgée de sa tasse et jeta un coup d’œil par la fenêtre de la chambre.

"Il faut que je trouve un moyen de te faire sortir un peu d’ici…"

Elle passait en revue beaucoup d’options mais très peu semblaient réalisable sans conséquences sur la guérison du mercenaire. Et plus que tout Annabelle souhaitait que cette dernière soit rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Ven 13 Avr - 23:56

Un léger sourire flottait sur le visage du Mutalythe à l'idée de pouvoir bouger un peu. Il en mourrait d'envie. Son corps ne demandait que ça. Son âme ne voulait que ça! Bouger, se remettre en forme, retourner au boulot... donner des nouvelles à sa famille, finalement... son sourire s'envola rapidement, et son visage redevint triste malgré sa couleur verte.

- ...peu importe où l'on va... l'important c'est d'avancer un peu... de bouger un peu...

L'odeur du café le rassura un peu, mais celle sucrée attira son attention. C'était... doux et délicieux. Un parfum, peut-être? Cesse de te poser des questions, Zolvar... c'est par devoir qu'elle s'occupe de toi. Pas pour autre chose. Tes réflexions sont déplacées. Arrêtons ça, maintenant.

Le retour de la Gardienne le fit sursauter un peu. Il ne l'avait pas vu partir. Pas du tout, même. Son retour, par contre, et la tasse qu'elle lui tendait lui donnait un autre sujet de réflexion. Du café, finalement... depuis combien de temps n'en avait-il pas bu? Comme tu es mélancolique aujourd'hui, Zolvar... Que manque-t-il à ton coeur, dis-moi?

- ...merci beaucoup. Ça va faire des lustres que je n'en ai pas bu...

Il prit la tasse, qui lui sembla un peu petite dans se grandes mains, puis sentit les arômes avec délice. Lui qui avait toujours aimé ce genre de stimulus... les odeurs, les textures, les couleurs, les goûts... Apprécier chaque petite chose, que lui disait son père...

- ...ne vous... ne te complique pas trop la vie. Faire un tour d'appartement ou d'étage sera bien suffisant... tant que je peux me dégourdir les jambes un peu...

Il prit finalement une gorgée, puis eut un autre sourire doux. C'était un bon café. Son premier depuis longtemps... et peut-être qu'il n'aurait jamais pu en boire d'autre, avec de la malchance. Mais le destin avait mis Annabelle sur son chemin, fort heureusement, et maintenant il pouvait apprécier le goût des grains moulus et infusés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Sam 14 Avr - 11:33

Un petit hochement de tête accueillit les mots du mercenaire. La gardienne était soulagée : au moins il gardait le moral… De son côté il lui aurait fallu plus qu’une marche à travers l’appartement pour lui redonner le sourire, mais elle ne s’était jamais trouvé dans un tel état de convalescence. Elle laissa son regard vagabonder un moment par la fenêtre mais bien vite il revint se poser sur le mercenaire… qu’elle trouva dans la lune, en profonde appréciation de sa tasse de café. Un grand sourire étira ses traits et elle resta un petit moment immobile, ne voulant rien gâcher au moment.

C’était si… simple. Peut-être était-ce propre aux mutalhytes mais la franchise et l’honnêteté de Zolvar, non seulement par rapport aux autres mais aussi par rapport à lui-même, était rafraichissante. Elle avait eu cette même impression lors de leur première rencontre à l’avant-poste défenseur et le fait qu’elle persiste même après tout ce qu’il avait subi était selon elle un bon indicateur de tempérament. Annabelle retint un soupir, voulant continuer d’observer le mercenaire sans attirer l’attention. Elle se sentait bien en sa présence et c’est une constatation qu’elle garda précieusement dans un coin de son esprit.

Son regard quitta Zolvar et son sourire s’effaça en repensant à ses dernières paroles. « des lustres »… combien de temps avait-il passé aux mains de l’Hécatombe à souffrir ? Au moins deux semaines, mais ça faisait presque un mois qu’ils ne s’étaient pas vu non ? Elle secoua la tête et tenta de reprendre sa bonne humeur. Ce n’était pas le temps de penser à ça. Il y aurait un moment où il se sentirait prêt à en parler mais pas ce matin. Pas après de bonnes nouvelles et un bon café.

"Les choses vont aller en s’améliorant. En plus, si tu bouges une fois de temps en temps le processus de reconditionnement devrait aller beaucoup plus vite."

Elle repris une gorgée de son café, déjà presque vide, avant de se tourner vers le convalescent. Elle avait un air taquin au visage.

"Dis-moi… a part ta famille et les inhumans, il y a d’autres personnes qui attendent de te revoir ? Des amis au culte de la force intérieure, une madame Zayne ?"

La manœuvre était à peu près aussi subtile qu’un hippopotame dans un champ de mine, mais c’était entièrement assumé. Et puis ce n’était pas seulement le but de la question. Éventuellement Zolvar pourrait se déplacer à nouveau et a ce moment il allait sans doute vouloir donner de ses nouvelles en personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Sam 14 Avr - 17:10

Le mercenaire lui offrit un sourire doux en l'écoutant sagement. Oui, ce serait plus rapide. Il avait l'habitude avec toutes ses histoires de brûlures. Parfois, on avait besoin de reconditionnement après des brûlures assez importantes. Comme celle sur son torse, par exemple... qui ne paraissait presque plus avec ses nouvelles marques.

- Ça ne sera pas mon premier reconditionnement, alors ne t'en fais pas. Je sais comment ça fonctionne... reste que, merci pour l'encouragement.

Il garda son sourire et sirota lentement son café, pour bien profiter de la saveur. Profiter des petites choses... juste une bonne tasse de café chaud était un morceau de bonheur bien tangible pour lui, aujourd'hui. La question le surpris, par contre, et il faillit s'étouffer avec sa gorgée. Il se mit pourtant à rire, puis secoua doucement la tête.

- ...j'ai deux connaissances chez les Inhumains. Aucune au culte... et définitivement pas de madame Zayne. Malheureusement... Mais, je préfère ne pas en avoir eu. Elle aurait été inquiète avec ma disparition et mon état actuel...

Il haussa les épaules, termina à regret sa tasse, puis fit l'effort de se lever, par lui-même. Il devait tester son corps, et ce serait le meilleurs moyen. Ses jambes étaient tremblantes. Le bas de son dos n'aimait visiblement pas cet effort soudain. Ce serait difficile... mais faisable. Au moins, il tenait debout. C'était déjà un bon début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Dim 15 Avr - 1:08

La jeune femme secoua doucement la tête en entendant la réponse, un grand sourire accroché au visage. Ah ça oui. C’est la raison pour laquelle il était difficile d’être en relation avec quelqu’un ne connaissant pas les risques du métier.

La main d’Annabelle se tendit instantanément lorsque Zolvar commença à bouger, mais elle retint son mouvement. Elle voyait ce qu’il essayait de faire et ne s’interposa pas, se préparant seulement à intervenir s’il en sentait le besoin. Ce n’était pas la volonté qui manquait au mercenaire… mais il y avait certaines limites que son corps ne le laisserait pas dépasser. Elle s’était levée en même temps que lui et réfléchit rapidement à la prochaine étape.

"Ok… qu’est-ce que tu dirais de commencer par la cuisine ? quelques mètres pour se réchauffer. Seulement jusqu’à la chaise. Si après tu as besoins de t’asseoir on en profitera pour manger un morceau ? Sinon on continueras. "

La jeune femme n’était inquiète, seulement attentive. C’était le mercenaire qui était en charge a présent et c’étaient ses limites qu’ils devaient respecter. Elle lui faisait entièrement confiance pour ne pas se pousser jusqu’au point de rupture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Dim 15 Avr - 20:04

Le Mutalythe eut un petite sourire en voyant la main d'Annabelle se tendre, mais ne s'en formalisa pas. Il comprenait l'inquiétude de cette dernière et l'aurait eu lui aussi s'il avait été à sa place. Dans tous les cas, il resta debout et testa ses jambes un peu, qui tremblaient un peu encore. La suggestion de la Gardienne lui plut visiblement, et il acquiesça doucement.

- ...commençons par ça. Nous verrons ensuite...

Il se mit ensuite à avancer. Un pas après l'autre, très attentif à son corps et aux possibles douleurs qui auraient pu le traverser. Il ne devait pas pousser trop loin. Sinon... tout serait à refaire, et personne ne serait fier de lui. Il avança donc lentement, sans se presser. Son dos lui faisait mal un peu, ainsi que son abdomen, mais le reste allait bien. Son chemin vers la cuisine se passa sans heurt, mais une fois arrivé, il s'installa avec joie sur la chaise, fatigué de cette petite marche. C'était normal, il ne devait pas l'oublier. Il devrait prendre son temps. Ne pas trop se presser. Travailler lentement mais sûrement.

- ...je vais faire une petite pause ici, je crois bien... ouf...

Il eut un petit rire, à la fois amusé et découragé. Son regard, par contre, se porta sur la Gardienne, comme pour s'assurer de son bien être à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Dim 15 Avr - 23:58

Elle était restée près de Zolvar tout au long de sa marche, pour finalement s’éloigner un peu lorsqu’il fut assis. Elle affichait toujours un large sourire, heureuse de voir ce premier palier franchit.

"Elle est bien méritée ! Allez… installe-toi confortablement et regarde la chef à l’œuvre maintenant."

La gardienne mis ses poings sur ses hanches et se tourna vers la cuisine, un air de défi dans les yeux. Elle alluma le gaz et posa une poêle sur le feu. En attendant que le tout chauffe, elle fouilla un peu dans les paquets trop peu nombreux de provision et entreprit de préparer à déjeuner. La pauvre jeune femme avait l'air d'opérer un terrain miné et traitait la poêle a frire comme un animal sauvage. Elle stoppa brusquement son mouvement avant de se tourner vers Zolvar, le paquet de bacon à la main et un air de doute sur le visage.

"Tu… tu n’es pas végétarien, n’est-ce pas ?"

Elle s’était déjà fait prendre à deux reprises, avec son frère et une ancienne conquête. Dans les deux cas ça avait créé un petit malaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Lun 16 Avr - 23:31

Le mercenaire, maintenant assis, souriait de toutes ses dents. C'était un maigre début, mais un bon début. Il avait une certaine fierté malgré tout, assez fatigué de cette petite expédition à la cuisine.

- ...je ne bouge pas d'ici.

Il regarda effectivement la chef à l'oeuvre. La gardienne était réellement une jolie demoiselle... il se surprit encore à avoir ce genre de pensée et soupira pour lui-même. N'avait-il pas le droit de la regarder, un peu? C'était une Gardienne qui prenait soin d'elle, visiblement. En forme, gentille... il se demanda quelques secondes quel entraînement elle faisait habituellement, le regard maintenant vague. Il la regardait toujours, ce qui donnait l'impression qu'il s'était perdu dans sa contemplation. Quand elle revint à lui, par contre, il eut un petit sursaut, puis secoua la tête, un peu gêné.

- Non, je ne le suis pas. Ne vous- ne t'en fais pas.

Il toussota un peu de gêne, puis baissa la tête, encore gêné. Comme il n'avait pas de talent avec les demoiselles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Mar 17 Avr - 1:58

La gardienne eut un soupir de soulagement et s’empressa de retourner aux fourneaux.

"Ouf… merci, j’ai eu peur. J'ai pris l'habitude de demander depuis que Leo et moi avons recommencé à se parler. Alors bacon ce sera! Ça ne devrait pas être très long. "

… ni trop compliqué, n’est-ce pas Annabelle ? Il suffit de mettre quelques tranches dans la poêle et de faire griller. Rien d’impossible. Elle se motiva intérieurement en s’activant, un grand sourire au visage. Le regard de Zayne ne lui avait pas échappé : il était tout sauf subtil. Pourquoi appréciait-elle autant d’avoir son intérêt ? Ce n’était qu’un juste retour des choses non ? Elle l’avait bien examiné sous toute ses coutures, il avait le droit d’en faire de même. Elle secoua la tête. Non. Il y avait un peu plus que ça non ? Sans s’en rendre compte elle avait pris la pose devant les fourneaux, un peu plus déhanchée que d’habitude. Peut-être bien que...

Un mince filet de fumée noire interrompit ses pensées et arracha un petit cri de surprise à la gardienne. Elle se saisit des pinces de cuisine et retourna aussi vite que possible les tranches de viande pour éviter la catastrophe totale. Elle respira un grand coup, n’osant plus détacher son regard du repas en devenir.

"Tout va bien! Je… je m’en sort. "

Elle n’avait qu’un désastre partiel en face d’elle. Ça devrait être mangeable avec un peu de chance. Annabelle s’affaira pendant encore quelques laborieuses minutes avant de finalement revenir vers la petite table de cuisine avec deux assiettes remplies. Deux tranches de bacon un peu brulées, quelques légumes et une motte de ce qui semblaient être des pommes de terre pilées un peu sèches constituaient le fruit des efforts de la jeune femme. Cette dernière était un peu décoiffée et un peu rouge, plus de gêne que d’effort.

"Je t’avais prévenu. Reste juste à espérer qu’Hauras ne me fasse pas la leçon pour t’avoir servi ça. Je ne sais pas quel traumatisme ça va faire à ton estomac ce truc-là. "

C’était son frère qui avait hérité des talents culinaires… la gardienne de son côté mangeait pratiquement tous les jours à la cantine de la caserne et n’avait donc pas de pratique a proprement parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Mar 17 Avr - 15:27

Le mercenaire la regarda faire, suite à un acquiescement de la tête. Il avait un bon sens de l'observation, assez qu'il remarqua bien le changement de pose de la Gardienne. Chose qui le fit devenir un peu plus foncé, d'ailleurs. C'était la manière de rougir des Mutalythe. Avoir leur couleur qui devenait plus foncée.

Est-ce que c'était vraiment ça? Juste de la drague, peut-être? Pour lui remonter le moral? Ou était-elle simplement de ce genre-là: aimer qu'on la regarde et bien le rendre. Il eut un petit soupir subtil... qui se changea en un petit rire, quand il se rendit compte de l'erreur de sa compagne. Son petit rire lui arracha un grognement. Son torse et sa cage thoracique n'aimaient pas ce genre de mouvement, maintenant.

Une fois le repas servi, il l'observa avec un petit sourire. Ça allait faire du bien, dans tous les cas, mais il devrait faire attention tout de même. S'il choquait trop son corps, il allait être malade. Avec ses blessures... il devrait éviter.

- ...je prendrai mon temps pour le manger, alors. Quand j'irai mieux... je te cuisinerai quelque chose. Semblerait que je me débrouille bien.

Il lui avait fait un sourire doux, sans s'en rendre totalement compte. Un peu de son être en était conscient. Zolvar, je t'en prie... d'apparence, elle semble dans la vingtaine. Tu as quoi, deux fois son âge? Et peut-être qu'elle, elle a un monsieur Steinhart à la maison...

- ...je vais devoir offrir quelque chose à Léo, pour le remercier... Est-ce qu'il sait que... c'est pour moi qu'on lui a emprunté son appartement?

Est-ce qu'il sait que j'ai failli mourir? Est-ce qu'il a des raisons d'être inquiet? Je ne veux pas qu'il soit inquiet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Mer 18 Avr - 0:56

Annabelle eut un petit rire.

"La tasse de café au Gecko est en train de se transformer en invitation à diner…"

Son sourire s’adoucit quelque peu, devenant avant tout très sincère.

"Ça me plairait beaucoup. "

Et voilà. Elle n’était pas du genre à rougir et il devenait évident que ce ne serait pas le mercenaire qui ferait les premiers pas. Il ne restait plus qu’à savoir s’il allait prendre la perche ou la laisser tomber. Elle n’avait pas besoins de date, de lieu, d’heure… elle pensait connaître assez le mutalhyte pour savoir que lorsqu’il proposait quelque chose c’était avec l’intention d’honorer son engagement. Elle commença à manger de bon appétit, lentement pour augmenter le sentiment de satiété. Elle hocha la tête a la question de Zolvar.

"Jamais il n’aurait accepté si j’étais resté vague. Leo déteste les cachoteries et les situation imprécises. Ça doit être pour ça qu’il t’aime bien d’ailleurs. "

Faut croire que c’est de famille. Elle la garda pour elle celle-ci, à côté de toute les autres blagues qui lui venaient en tête. Son sergent, Jayx déteignait sur elle, manifestement. Elle avisa l’air songeur et du mercenaire, tendit la main et la posa doucement sur la sienne pour avoir son attention. Sa main était un peu rude, mais chaude.

"Leo ne pense pas en terme de dette, il ne garde pas les comptes. Il est au courant du nécessaire et te souhaite tout simplement un prompt rétablissement. Il te fait dire, je cite : « il peut se servir dans les provisions, emprunter un livre ou même inviter quelqu’un. Il est chez lui. ». "

La gardienne alla doucement chercher le regard de Zolvar.

"Quelque chose de symbolique. Matériellement il n’a besoins de rien. De toute façon c’est quelque chose dont tu n’auras pas à te soucier avant un moment. Commence par aller mieux et ensuite tu verras pour le volet « me torturer les méninges jusqu’à trouver une manière de repayer autrui »… d’accord ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Mer 18 Avr - 16:57

La première phrase de la Gardienne eut tôt fait de le faire figer. Était-ce réellement un rendez-vous? Venait-il de l'inviter à un souper galant sans s'en rendre compte? Il sentit ses joues devenir plus foncées, et sa facette agressive qui se moquait de lui. Oui, grand nigaud, tu viens de le faire. Assume tes actes, maintenant. Il devait avoir un air ridicule, là maintenant, à être aussi timide. Mais non. Ça lui donnait un air mignon, accentuait la douceur de ses traits, sans même qu'il puisse le voir.

- ...d'accord alors. Bien... je... quand je vais me sentir mieux... je te ferai un petit quelque chose...

Il se mit au repas lui-aussi, beaucoup plus lentement, par contre, et avec de petites bouchées calculées. Rien de trop gros, lentement, pour tester son corps. On ne se remettait pas à manger comme un porc, dans son état. Au moins, ça semblait bien entrer. Surtout, vouloir rester dans son corps. Aucune nausée, rien. N'empêche, il prendrait son temps.

C'est ce qu'il faisait, son attention fixée sur Annabelle. Il l'écoutait sagement, mais attentivement. Que pourrait-il donner de symbolique à Léo? Son plus grand secret l'était tellement... qu'est-ce qui pourrait être tout aussi symbolique? La main de la Gardienne se déposa sur la sienne, et il leva les yeux pour la regarder. Sa main à lui était douce, même si elle était large. C'est avec tes mains que tu salue les gens, Zolvar. Organise-toi pour que l'expérience soit agréable. Son père ne cessait de le lui dire, et il l'écoutait, encore et toujours.

- ...tu as raison. Je vais commencer par me remettre en état, et je verrai ensuite... merci, en passant. Ça fait du bien où ça passe.

Il eut un petit sourire doux, quoique timide encore, puis déposa sa fourchette, pour mettre son autre main par-dessus celle de la Gardienne. Il l'enveloppait au complet, maintenant. Le sang lui était monté au visage, sans que ce soit subtile. Il venait de marcher sur sa gêne à un degrés difficile à exprimer. Dans tous les cas, il libéra rapidement la main d'Annabelle, pui se remit à manger, le regard légèrement fuyant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Jeu 19 Avr - 23:33

Annabelle offrit un sourire un peu ébahi, mais radieux au mercenaire. Si elle s’était attendu à ça… Non seulement il acceptait le rendez-vous proposé, mais en plus il commençait à être plus démonstratif ? Cette fois-ci ce fut elle qui rougit un peu, prise au dépourvue et un peu émue. Elle s’était attendu à devoir prendre plus de risques avant d’obtenir une réponse positive à ses avances, à rester dans le doute... La perspective que le tout s’enlignait pour être aussi simple la remplissait d’un drôle de sentiment. Elle ne le comprenait pas encore tout à fait mais elle ne tenait pas à l’analyser : elle voulait simplement profiter de cette légèreté qui l’habitait. Elle savait beaucoup trop bien que le tout pouvait s’envoler n’importe quand.

Ils finirent donc de manger en silence, Zolvar trop gêné et elle trop heureuse pour dire quoi que ce soit. Une fois la dernière carotte soigneusement mastiquée, la gardienne se leva, s’étira un bon coup et entreprit de ramasser les couverts et de les nettoyer.

"Alors… prêt à essayer de marcher encore un peu ? Après un festin pareil tu dois avoir repris des forces non ? "

Elle tourna à tête entre deux coups de lavette, histoire de voir quel était le niveau d’énergie du convalescent. Il était tout aussi possible qu’il doive retourner à ton lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Ven 20 Avr - 17:21

Le repas avait prit plus de temps à se terminer pour le mercenaire, qui ne se pressait pas pour le manger. Il devait faire attention gêné ou non. Dans les faits, s'il n'était pas assez prudent, il allait empirer son état. Dans tous les cas, il mangea tranquillement, le regard fixé sur son assiette, et ce ne fut qu'une fois le tout fini qu'il regarda la Gardienne.

Serait-il capable de marcher encore? Peut-être. Probablement. Il devrait faire attention de ne pas dépasser les limites, dans tous les cas. S'il était prudent, il allait s'en sortir. Il semblait fatigué, mais tout de même en forme, malgré tout. Du moins, pour quelqu'un avec ses blessures. On lui avait toujours dit qu'il était endurant, mais c'était maintenant qu'il s'en rendait réellement compte.

- ...je crois que je vais en être capable. Je ne sais pas à quel point... mais je vais pouvoir marcher. Définitivement...

Il eut un autre petit sourire, puis regarda ses mains, qui se teintaient de rouge, lentement. Le boyscout veut revenir? Pourquoi pas. Je suis fatigué. Ne fais pas tout rater, par contre. J'ai fait un bon début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Ven 20 Avr - 23:46

Annabelle hocha joyeusement la tête et termina de faire la vaisselle. Elle observa le changement de couleur du coin de l’œil. La fatigue peut-être ? Ou simplement un ton plus sérieux qui commençait à s’établir ? Si elle se fiait à ses premiers pas les prochains instants risquaient d’être assez éprouvants, un peu comme un entrainement physique.

Elle s’avança et déposa avec un air d’excuse quelques comprimés et un verre d’eau devant Zolvar. Quelques vitamines, un anti douleur assez léger et des anti-inflammatoires. Le cocktail de pilules habituel pour assurer une guérison plus rapide.

"Après ça on pourra se promener un peu. Commençons par un aller-retours de la porte à la table et ensuite si tu te sens d’attaque on essaiera de sortir de l’appartement ?"

Elle attendit la confirmation du mercenaire. C’était lui qui tenait les rênes en ce moment. Elle était là en support uniquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Mar 1 Mai - 23:27

Les couleurs sur sa peau continuèrent de changer, lentement. Plus le rouge s'imposait, et plus il reprenait "conscience" de ce qui se passait. À table, après un bon repas... qu'avait-il manquer? Pas grand chose... tu lui a touché la main. Elle est gentille avec toi. Ah, et tu lui dois un souper, maintenant... Le Mutalythe, maintenant complètement rouge, eut un soupir assez subtile. Franchement... tu as deux fois son âge, Zolvar! Surveilles-donc tes facettes! Pour quoi vas-tu passer? Un vieux bizarre qui en pince pour les femmes qui ont l'âge d'être sa fille...

- ...commençons par la porte... nous verrons ensuite...

Il regarda d'un oeil découragé la médication. Comme il détestait en prendre, mais avait-il le choix? Non. Il la prit sans broncher, l'air maintenant très sérieux, puis prit le temps de respirer. Son corps lui faisait un peu mal. C'était normal quand il se tenait longtemps droit, selon le docteur Hauras. Il tâcherait de se reposer bientôt. Il essaierait, du moins. Comme il détestait être inactif...

- ...essayons ça... Vous... tu excuseras ma facette verte... elle est un peu troublée dernièrement...

Dis-tu ça pour la repousser? C'est ça, gâche tous mes efforts, nigaud... Il eut un autre soupir, puis se mit debout, non sans un grognement subtile. Il devrait être très prudent sur celle-là.

Lentement, il se mit à marcher. Il calculait chacun de ses pas, sans se presser. Déjà qu'il avait l'impression de manquer d'équilibre... Il avança tout de même jusqu'à la porte, mais une fois là, il se rendit compte que sortir de l'appartement serait trop tôt pour lui. Son dos et son buste lui faisait mal. Ses jambes tremblait encore plus. Il s'appuya sur le mur, près de la porte et se crispa un peu. Trop de fatigue. On devait arrêter, maintenant. C'était tout de même un excellent début, dont il était assez fier. Ne pousse pas trop la note, Zolvar, sinon la guérison va être plus longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 1118
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Mar 1 Mai - 23:42

Alors que les exercices de marche se menaient, le duo put entendre un éternuement, puis un livre tomber. Visiblement, le docteur Hauras venait de se réveiller. Peut-être l'odeur de nourriture encore présente, et celle tentatrice du café y étaient pour quelque chose, également.

dans tous les cas, ils le virent déboucher dans la cuisine, les yeux dans le brouillard et les plumes des trapèzes ébouriffées un peu. Il ne semblait pas les avoir vu encore, coincé dans son brouillard de sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 296
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Mer 2 Mai - 1:43

La gardienne posa une main sur l’épaule du mutalhyte, lui indiquant une chaise qu’elle avait trainée jusqu’à lui. Elle était restée près de Zolvar et se préparait à le soutenir pour qu’il puisse s’asseoir et se reposer un peu. Il paraissait épuisé, le pauvre… mais pour quelqu’un qu’on avait trainé jusque dans l’appartement quelques jours plus tôt, c’était très encourageant.

"Ha oui ? Et comment ça ?"

La jeune femme n’avait pas cessé de sourire. Le changement de facette ne paraissait pas la déstabiliser plus que ça : ce n’était pas le premier mutalhyte qu’elle côtoyait. Elle n’avait pas posé la question spécifiquement pour le taquiner, mais elle était assez intéressée à entendre la réponse de cette personnalité. Savoir si elles étaient toutes en accord ?

L’activité dans le salon attira l’attention d’Annabelle, qui jeta un œil pour voir le pauvre docteur encore ébouriffé entrer dans la cuisine. Elle ne tenait pas nécessairement à traiter avec un urgentologue en manque de sommeil. Surtout si elle était à l’origine de son manque de sommeil. Son regard se fit inquiet et flotta un instant entre le docteur et le mercenaire avant qu’elle ne se décide à réagir.

"Bon matin Hauras… Bien dormis ? Il y a du café sur le poêle, il est encore chaud. "

Annabelle passa en revue toute ses actions aujourd’hui. Elle avait bien suivi ses consignes non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Convalescence (Annabelle, Zolvar)
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dédale [Annabelle & LIBRE]
» Annabelle, demi-déesse fille de Poseidon.
» Liste des âmes soeurs (IMPORTANT)
» [GE] Annabelle sous la garde de Talker
» Annabelle "N'Madélayo" Madet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sicherheit :: Zones de jeu :: Secteur des habitations :: Chez soi-
Sauter vers: