Sicherheit

Notre existence en elle-même provient peut-être d'une catastrophe. Notre passé est donc peu important. Notre futur, lui, est ce que nous voudrons bien en faire.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Convalescence (Annabelle, Zolvar)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Jeu 3 Mai - 0:10

La main sur son épaule le rassura un peu. La chaise, elle, lui sembla un objet salvateur. Il s'y installa tranquillement et prit le temps de souffler, sans se presser. Du repos lui ferait définitivement du bien... il pourrait s'y remettre plus tard. La question, elle, l'inquiéta un peu. Surtout, le petit côté taquin l'inquiétait un peu plus que le reste.

- ...oh. Simplement que... parfois, elle ne comprend pas le moment... impulsive petite chose... bref... pardon...

Il sentit la gêne le prendre et baissa rapidement les yeux pour ne pas avoir encore plus honte. Puis, du bruit se fit entendre, et son regard doré se planta sur le médecin. Comme le pauvre docteur semblait épuisé, là maintenant... Il espéra que tout serait fini rapidement. Tout le monde pourrait retourner à ses affaires et se reposer, comme ils le méritaient tous...

- ...bon matin docteur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 989
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Ven 4 Mai - 0:22

L'urgentologue suspendit son mouvement alors qu'il allait faire un pas de plus vers la table, puis tourna la tête vers eux, tout en clignant des yeux. Ses pupilles d'oiseau de chasse s'ajustèrent quelques instants, puis il pencha la tête de côté, semblant à la fois intrigué et inquiet.

- ...bon matin... que... que faits-vous installé devant la porte de cette manière? Le Lockdown vous aurait-il fait signe?

L'Altéré acquiesça lentement à la mention du café, fit rouler ses épaules et se dirigea tranquillement vers ledit breuvage salvateur pour en prendre un peu. Le plumage dans son cou et sur ses trapèzes était réellement ébouriffé, ce qui lui donnait un air un peu moins sérieux, en ce matin.

- ...comment vous sentez-vous, ce matin, Zolvar?

Ils l'avait bien entendu malgré qu'il ne les regarde pas. Il était, après tout, occupé à faire son café.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Sam 5 Mai - 0:48

La gardienne soupira en secouant la tête. Était-elle trop insistante ? Les différentes facettes du mercenaire semblaient avoir un avis différent sur la question. Il serait surprenant qu’elle ait dépassé des limites qu’il n’avait jamais expérimentées auparavant… avait-il un malaise malgré son intérêt ? Il allait falloir qu’elle creuse un peu… mais ce n’était ni le moment ni l’endroit pour ça. Elle allait le laisser tranquille pour le moment.

"Non, rien à signaler. Vous aviez mentionné que Zolvar pourrait essayer de marcher un peu aujourd’hui. C’est ce que nous sommes en train d’essayer !"

Annabelle était de bonne humeur. Elle avait bien mangé, elle était en bonne compagnie et elle envisageait la suite des choses avec optimisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Sam 5 Mai - 15:01

La question écartée, le mercenaire respira un peu mieux. Comme il était mal à l'aise, là, maintenant... Non, ce n'était pas du malaise, c'était de la timidité. De la simple timidité... Reprends-toi, Zolvar. Je t'en pries. Reprends-toi.

La question du docteur lui donna quelque chose à penser, et lui fit du bien, d'une certaine manière. Il prit le temps de se concentrer sur lui-même, puis observa le médecin, encore dans la brume du matin. Il avait un petit côté naïf, quand il était encore somnolant... Ç'en était presque mignon.

- ...je me sens étrange... mes blessures font mal un peu, mais c'est normal selon les circonstances... c'est plutôt... mon mentale, je pense...

Il eut un soupir. Devait-il en parler? Qu'il sentait que sa personnalité la plus joyeuse était... triste? En dépression, même? Devait-il le dire? C'était son devoir de bon patient d'en faire mention.

- ...ma facette qui vient avec la couleur verte... j'ai l'impression qu'elle a perdu toute joie de vivre... qu'elle s'est aigrie... je ne comprend pas pourquoi... Je ne sais surtout pas comment régler ça...

Voilà. Le chat était sortit du sac. Il n'y avait plus rien d'autre à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 989
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Mar 8 Mai - 20:44

Le docteur écouta attentivement les paroles de son patient, puis vint même le rejoindre avec son breuvage chaud. Il avait froncé les sourcils en entendant les compte-rendu de Zolvar, semblant retourné dans son esprit de médecin. Il n'aimait visiblement pas ce qu'il entendait.

- Je vois... prenons le temps de retourner vous installer confortablement, et j'aurai quelques questions pour vous, ensuite. Ça risque de ne pas être très agréable. mais aux vues des circonstances, je vais devoir le faire.

Hauras alla rapidement déposer sa tasse, puis offrit de l'aide au mercenaire pour le ramener à la chambre. De toute manière, Zolvar venait de dire que son corps lui faisait mal. Après autant d'Exercice, un peu de repos était de mise. Ce ne serait pas de trop, compte tenu de sa fatigue apparente. Il fit signe à Annabelle de les suivre, d'un mouvement subtile. Il avait bien vu que la présence de la Gardienne rassurait le Mutalythe, et il comptait bien s'en servir alors qu'il allait lui poser des questions assez... désagréables au sujet de son agression.

- Prenez le temps de souffler. Je vais aller chercher ma tasse. Mademoiselle, je le laisse entre vos mains en attendant.

Le médecin retourna à la cuisine, mais prit un peu de temps a revenir, voulant laisser le temps à Zolvar de se préparer mentalement à la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Jeu 10 Mai - 0:23

La main de la jeune femme se posa sur l’épaule du mercenaire et lui offrit son aide pour se remettre debout. Avec le docteur, le trio avança lentement mais sûrement jusqu’à la chambre.

La jeune femme était concentrée sur la tâche, mais son esprit menaçait de vagabonder. Les paroles de Zolvar ne la rassuraient pas non plus outre mesure. Mais au moins il n’avait pas essayé de leur cacher, c’était déjà ça. Après tout ce qu’il avait traversé, c’était normal non ? Eh puis Eridani l’avait averti, non ? Annabelle secoua discrètement la tête. Maintenant que le corps était hors de danger il fallait penser un peu à l’esprit.

Une fois Zolvar bien installé et le docteur partis, la gardienne se pencha près du convalescent. Son sourire n’avait pas complètement disparu, mais une touche d’inquiétude s’était glissé dans ses traits.

"Je… si tu veux rester seul avec Hauras pour la suite tu n’as qu’à le dire. J’imagine qu’il y a certains… enfin. Certains détails que tu veux garder pour toi. Sinon je suis là pour toi. "

L’offre était lancée. La même que lors de son arrivée à l’appartement. Annabelle se pliait aux exigences du docteur, mais elle voulait avant tout respecter l’intimité de Zolvar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Jeu 10 Mai - 14:48

Le Mutalythe accepta l'aide dans rechigner. Il n'était pas en état de refuser, de toute manière. Et puis, même s'il avait un minimum d’ego, il n'allait pas empirer le travail du médecin avec une mauvaise décision. Il accepterait l'aide et la leur rendrait en temps voulu.

Ils se rendirent à la chambre, et là, il se recoucha avec une certaine difficulté. Il était épuisé, son corps lui faisait mal, tremblait à une certaine mesure... Il ne savait pas si cette petite marche avait été une bonne idée, mais dans tous les cas, ça lui avait fait du bien. Mentalement, du moins.

Son regard jaune glissa sur la Gardienne, qui se penchait vers lui et lui souriait. Il avait l'impression, là maintenant, qu'une certaine inquiétude avait chassé un peu de chaleur du sourire d'Annabelle. Il voyait bien qu'elle était inquiète. Il s'en voulait un peu, d'ailleurs. On n'inquiète pas une demoiselle. On en prend soin et on la rassure. Pas le contraire. Son regard resta pourtant dans le sien, lui aussi avec une certaine inquiétude maintenant. C'était un cercle vicieux. Elle s'inquiétait pour lui, qui se mettait à s'en faire pour elle... Un beau cercle qui ne se terminait jamais, au bout du compte.

- ...je... je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas entendre... ça risque d'être lourd... mais je n'ai pas de raisons pour te demander de sortir...

Il eut un petit soupir, puis un petit sourire en coin. Des gens se trouvaient des raisons pour faire partir les autres. Lui ne voyait pas cet intérêt. C'était hypocrite. Il détestait l'hypocrisie. Encore là, semblerait que c'était racial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Ven 11 Mai - 22:17

La jeune femme hocha doucement la tête et soupira, mais sans cesser de sourire. Elle jeta un coup d’œil vers la porte, puis revint vers le mercenaire.

"Beaucoup de mes collègues ont vécût des expériences horribles. Tu serais surpris de savoir ce que certains gardiens ont à raconter. Ils m’ont tous dit la même chose : en parler aide beaucoup. Et on m’a toujours dit que j’avais une bonne écoute. Je sais que tu ne veux pas décharger tes problèmes sur d'autres mais dis-toi que ça fait partie du processus de guérison. Tu n’hésites pas si tu as besoins de parler. D’accord ? "

L’inquiétude quitta un bref moment son visage, qui se teinta d’un peu de malice.

"Et je m’adresse à toutes tes facettes là… pas seulement celles qui m’invitent à diner. "

Annabelle envoya un clin d’œil au mutalythe. Restait à voir si toute cette histoire de drague rendait service à sa facette dépressive ou non… la dernière chose qu’elle voulait était de pousser dans la mauvaise direction pour la guérison de son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Mar 29 Mai - 23:52

Le mercenaire l'observa, longuement même. Sa mère aurait probablement dit pareil: parles-en. Libère ton coeur. Allège le poids sur tes épaules. Une charge se porte souvent mieux à deux que seul... Ses parents avaient toujours eu de bon conseils pour lui. Il se surprit un peu à penser que la Gardienne les trouverait probablement sympathique. Quand il irait mieux, elle viendrait souper... et ce serait indéniablement à la maison... Heh. Ce que ses parents penseraient...

- ...je vais m'en rappeler... ne t'en fais pas...

Il baissa les yeux à la dernière remarque, encore incertain de comment il devait réagir à ce genre de paroles. C'était lui qui avait... "répondu" aux avances, non? Sa facette verte, du moins... Cette douce facette qui ne comprenait pas que lui, Zolvar, avait l'âge d'être le père de la Gardienne. Il devrait mettre les choses au clair, éventuellement. Mais pour l'heure, il allait se contenter d'attendre le docteur, pour finalement enlever une épine de son pied. De son coeur aussi, peut-être bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 989
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Mer 30 Mai - 0:04

C'est à ce moment que, coupant la conversation des petits moineaux, le médecin entra. Il s'était emmené petit carnet, un peu d'eau, et surtout, il s'était pris de quoi grignoter. Il semblait encore dans la brume du matin, mais au moins, il avait l'air un minimum attentif malgré tout.

Il vint donc s'asseoir à même le sol, près du Mutalythe, et croisa les jambes, pour mieux s'appuyer sur son genoux gauche. Il avait visiblement l'habitude, le bon docteur, d'être installé dans des positions étranges et inconfortables. Le dérangement actuel était tellement élevé qu'il se contentait simplement de se gratter la nuque de sa main de libre, dégageant quelques touffes de duvet plumeux de son collet.

- Donc, monsieur Zayne... c'est quand vous voulez. Je vous écoute.

Coupant le docteur, belle rétribution de son interruption avec les deux autres, on cogna à la porte, dans trois petits coups précis: habituellement, c'était le signal pour dire que le Lockdown était derrière la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Mer 30 Mai - 8:47

La jeune femme tourna la tête vers la porte d’entrée, puis vers les deux hommes.

"Commencez… je vais aller voir. S’il y a quoi que ce soit je viendrais vous chercher. "

Elle sortit de la chambre sans se presser, alla ramasser son pistolet dans le salon et le glissa dans sa ceinture derrière elle (juste au cas où) avant de se diriger vers la porte d’entrée. Elle ouvrit la porte sans défaire la chainette (encore une fois juste au cas où) et regarda le lockdown de l’autre côté avant de refermer et d’ouvrir la porte, toute grande cette fois-ci.

"Bonjour Almoran. Tout va bien ? "

Avec ou sans le casque il était très difficile de lire les expressions faciales de son interlocuteur… Les yeux sont le miroir de l’âme mais quand on en a autant, ça laisse place à la devinette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Ven 1 Juin - 0:11

Le mercenaire se redressa imperceptiblement quand on cogna à la porte. Qui était-ce donc? Il espérait de tout coeur que ce soit le Lockdown. Dans le cas contraire... ce serait un retour aux enfers assez directe. Dans tous les cas, il devait tenir parole envers le docteur, que ce soit sa dernière heure ou non. Arrête d'être aussi pessimiste, Zolvar... Tu as déjà eu un peu plus d'optimisme que ça...

- ...je pense savoir d'où ça vient. Je me suis retrouvé dans ce gâchis parce que je cherchais l'aide d'un docteur, avec un problème racial... Ma lettre à visiblement été déviée... et je me suis retrouvé attaché à cette table. J'ai donné ma confiance pour essayer de résoudre un problème... ce qui m'est assez difficile de base, comme je n'aime pas dérangé...et ces imbéciles m'ont tout arraché. Ils m'ont torturé des heures pour une information stupide! Ils m'ont fait souffrir et ont aimé ça! On a tous combattus! On a tous voulu survivre!!! Vous voulez savoir d'où ça vient?! Ils ont tellement cassé d'os pendant que ma facette verte suppliait que ça l'a presque tuée! Elle ne croit plus en rien!!!

Le Mutalythe s'arrêta, brusquement, puis s'offrit une petite claque, tout de même ferme, sur le visage. Calmes-toi, Zolvar. Le docteur n'a rien fait pour mériter ça... calme-toi. Il n'avait pas senti le changement de couleur, ni la rage, Tout avait été trop rapide, trop bref, et ça l'effrayait. Garderait-il le contrôle dans cet état là?

- ...d-désolé, docteur... je... je n'aurais pas dû vous parler de la sorte... depuis tout ça... j'ai... j'ai de la difficulté avec mes émotions...

Il soupira et tourna son attention sur la Gardienne, plutôt. Il devait se changer les idées un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 989
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Ven 1 Juin - 0:42

Hauras eut un soupir inaudible en entendant cogner à la porte, mais n'en fit rien. Il laissa la Gardienne aller voir. Qui serait le plus en mesure de les défendre, sinon elle? Le docteur connaissait un minimum le combat au corps à corps... mais si une arme était dans l'équation, il ne valait pas grand chose. Il écouta donc le mercenaire, tout en restant attentif à la porte et la Gardienne.

- ...prenez votre temps, monsieur Zayne. Le ressentiment et la confusion sont des choses normales après une épreuve du genre. Prenez tout votre temps. Nous ne sommes pas pressés.

Il avait essayé de se faire rassurant dans ses paroles, de s'exprimer avec douceur. C'était un assez bon résultat, malgré son regard froid.

Du côté de la Gardienne, elle tomba effectivement sur le Lockdown. Cette fois, il était seul, sans son ami le mercenaire, Svern. Ses épaules et son casque étaient couverts de neige, le reste de givre, ce qui donnait un motif étrange au métal. Il se secouait justement un peu dans le couloir quand Annabelle ouvrit la porte, et là, il se redressa instinctivement.

- Patrouilleuse. Pardonnez-moi le dérangement. Puis-je entrer?

S'il avait un rapport à faire, il ne risquerait pas de le déblatérer en plein couloir, où nombre d'oreilles indiscrètes pouvaient écouter. Il attendit patiemment la permission d'Annabelle tout en se remettant à enlever le surplus de neige de son armure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Ven 1 Juin - 1:03

Annabelle se déplaça sur le côté, laissant le champ libre pour que le lockdown puisse entrer. Elle salua au passage, désireuse de respecter le protocole malgré la situation un peu particulière.

"Aucun problème, agent. Entrez. Il reste un peu de nourriture et de café, si vous avez faim. "

Elle referma la porte derrière le nouveau venu et verrouilla le tout. Peut-être n’était-ce qu’une visite de routine, mais mieux valait ne pas prendre de risque. Elle jeta un regard en direction de la chambre, comme pour s’assurer que tout allait bien, puis revint a Almoran.

"Monsieur Zayne et le docteur Hauras sont en consultation. Je peux aller les chercher si vous en avez besoins."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Lun 4 Juin - 22:21

Prendre son temps. Aurait-il le temps? Probablement. Il n'était pas dans une course contre la montre. Il devrait au moins se remettre assez en forme pour pouvoir aller chez les Inhumains. Ensuite... reprendre le travail, peut-être? Tout lui sembla totalement incertain, d'un coup, et il sentit un vertige le prendre. Pourrait-il reprendre le travail, après tout ça? Ou serait-il mieux de faire comme le Netralite et vivre caché? C'était... une éventualité qu'il n'avait pas considéré...

- ...docteur? Vais-je... devoir rester caché? Vais-je avoir le droit de retourner travailler, quand j'irai mieux?

Il avait eu peine à dire la question. Il redoutait beaucoup trop la réponse pour avoir été capable de parler sans un certain blocage, une bosse dans la gorge. Même, un poids sur l'estomac. L'émotion le retournait un peu, et il s'en rendait compte. Il ne voudrait pas gaspiller le repas que la Gardienne lui avait fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 989
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Mer 6 Juin - 14:36

Les questions du mercenaire semblèrent totalement désarçonner Hauras, qui cligna des yeux quelques secondes avant de soupirer. Il déposa doucement une main sur l'épaule du Mutalythe et lui fit un sourire rassurant, tout en restant doux dans ses mouvements.

- Écoutez, monsieur Zayne. Prenez le temps de vous soigner, et ensuite, pensez à retourner au travail. La plupart des gens prennent quelques mois à se remettre de ce genre de blessure... Je suppose qu'en quelques mois, l'eau aura coulé sous les ponts...

Il lui tapota doucement l'épaule et resta concentré sur son patient, un peu plus inquiet pour lui, maintenant.

Du côté d'Annabelle, le Lockdown entra dans l'appartement, retira ses bottes, puis acquiesça lentement. Il retira son casque, dans le même bruit particulier de décompression, puis la cagoule dessous. Tous ses yeux s'ouvrirent, puis se mirent à l'observation des lieux. Les deux habituels pour les humains, eux, se fixèrent dans ceux d'Annabelle.

- Je ne dirais pas non à un café, mais je vais vous laisser la nourriture. Laissons le bon docteur et monsieur Zayne en paix. De toute manière, vous vous occupez du volet "sécurité" de cette localisation, avec moi, alors nous n'avons pas besoin de les importuner.

Le Lockdown se déplaça un peu, surtout pour réchauffer son corps, encore armuré. Il restait dans l'entré, voulant éviter de mettre de la neige partout.

- Dans les faits, je viens pour un rapport. J'ai découvert des traces autour du bloc appartement, étranges de par leur forme et leur longueur. Une semelle totalement lisse, mais qui démontre beaucoup d'adhérence, et qui recouvrirait un pied... deux fois la grosseur de celle d'un humain standard. De grandes enjambées également, de ce que j'en ai observé. Selon le renfoncement dans la neige, je dirais que la personne doit peser dans les 250 livres... Je suppose que cette description ne vous dit rien?

Almoran était resté calme durant son exposé. Il ne semblait pas réellement nerveux, comme s'il ne voyait pas un danger potentiel dans les traces trouvées. Mais, encore une fois, comment pouvait-on deviner les émotions d'un Altéré dans son genre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Jeu 7 Juin - 0:51

La jeune femme hocha la tête et alla verser une tasse de café au Lockdown tout en l’écoutant parler. Elle revint avec deux tasses fumantes et un air interrogateur sur le visage. Elle repassa les données fournies par l’hommes aux yeux multiples sans trop savoir quelles conclusions tirer.

"Je ne serais pas en mesure de vous dire… La seule personne ayant survécut à l’attaque est l’altéré « cristalin » qui est en possession des défenseurs. Et si c’était Pipes il n’aurait pas laissé de traces aussi grossières. Même le Netralite, le responsable de culte avec lequel nous avons eu des démêlées il y a quelques semaines ne correspond pas à ce que vous me dites… Soit on parle d’un nouveau membre de l’hécatombe qui serait sur nos traces, soit d’un ami de Zolvar à sa recherche. Il est possible que le tout n’ai aucun lien aussi mais j’en déduis que vous ne croyez pas à cette hypothèse ?"

Elle lui tendit sa tasse et s’adossa contre le mur en prenant une gorgée de la sienne.

"Avez-vous été en mesure de pister la provenance des traces ? Où il se dirigeait après ?"

La direction, même générale, pouvait donner de bonnes indications sur la provenance des mystérieuses empreintes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Jeu 5 Juil - 3:10

Le mercenaire eut un petit soupir amer. Attendre de se soigner avant de savoir s'il pourrait retourner travailler... S'il ne pouvait plus être mercenaire, comment mènerait-il sa vie? En parias? Il aurait honte, c'était un fait. Probablement beaucoup trop honte pour son propre bien. Il sentait déjà le poids de la dépression s'ajouter sur ses épaules à cette simple réflexion...

Son attention fut attirée par les paroles du Lockdown, et il figea. Des traces... autour du bloc? Des traces étranges? Avait-il déjà vu ce genre de traces? Pas un Altéré, non... les Orchids laissaient d'autres genres de traces et étaient incapables de circuler en plein froid. Les armures assistées demandaient des semelles adhérentes, avec des traces assez faciles à reconnaître... Qu'était-ce donc? Un certaine inquiétude le prit et il se redressa dans son lit, sans plus donner aucune attention au pauvre médecin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 989
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Jeu 5 Juil - 13:23

Hauras observa son patient quelques instants, lui tapota gentiment l'épaule, puis écouta un peu lui-aussi. Une once de découragement le traversa, et il essaya d'attirer l'attention du Mutalythe. Rien ne servait à le rendre encore plus nerveux.

- Dites-moi, monsieur Zayne. Quels sont vos passe-temps préférés, habituellement? Peut-être pourrions-nous aider votre facette verte en la détendant avec des activités qu'elle aime?

Il espéra que ce soit suffisant pour attirer l'attention de son patient. Sinon, il irait simplement fermer la porte.

Almoran, lui, prit gentiment la tasse en inclinant la tête. Il réchauffa ses gants et ses mains dessous quelques minutes avant de daigner en prendre une gorgée. La chose était réellement étrange, par contre: sa bouche, grossièrement simple, se trouvait réellement dans son cou, là où un humain aurait eu une pomme d'Adam.

-Merci. L'Altéré cristallin est encore sous la surveillance des Défenseurs. De monsieur Sakoro, personnellement, d'ailleurs. Ça ne peut pas être lui. De ce que je connais du "Nétralite", il n'est pas assez imposant pour laisser ce genre de trace. Et Pipes… comme vous le dites, jamais il ne laisserait de traces aussi apparentes. J'exclue l'option des Orchids, comme ils sont en grande difficulté de mouvement dernièrement. Les traces ne correspondent pas non plus à l'équipement standard des mercenaires, encore moins des Inhumains. Nous avons trois choix, alors: un nouveau membre de l'Hécatombe, un passant bien étrange… ou quelqu'un d'autre.

Le Lockdown prit le temps de prendre une gorgée de café, doucement, avant de parler. La chose sembla lui faire un bien fou, et on pouvait le voir de par quelques-uns de ses yeux qui se fermaient de plaisir. D'autres papillotaient un peu, de manière toute innocente, mais un peu drôle.

- De ce que j'en ai observé… en fait, là est le plus étrange. Les traces passent sous la fenêtre, mais à un certain niveau, autant sur les traces de provenance que celle de sa direction… je les perds. J'ai des indices que l'individu aurait sauté, mais la seule hypothèse que je vois, ce sont quelques traces étranges sur le bord du toit d'en face. Je ne connais rien qui soit capable de faire des bonds aussi vertigineux. Sinon… il y a bien eu un rapport, dernièrement, qui parlait de ces grandes ombres qui rôdent dans l'État. Ça serait la seule chose logique que je verrais.

Almoran se tut finalement et observa la jeune Gardienne devant lui. Encore, il avait semblé totalement calme tout le long de son exposé. Il avait encore l'air totalement calme, dans tous les cas, et attendait l'avis de sa comparse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Jeu 5 Juil - 13:46

Annabelle prit elle aussi une gorgée de sa tasse tout en réfléchissant attentivement à ce qu’elle entendait. Elle s’appuya confortablement contre le mur et laissa aller son esprit de déduction.

"Les membres de l’hécatombe disposent de beaucoup de technologies qui proviennent de l’extérieur de l’état… donc je ne les rayerais pas trop vite de notre liste. Peut-être que certaines des « grandes ombres » sont reliées à eux ? "

Elle prit quelques instants avant de continuer.

"Mais si les traces semblent passer près du bâtiment, surtout plusieurs étages en dessous, il y a toujours la possibilité que ce ne soit pas relié à notre situation. Qu’une de ses « grandes ombres » ai simplement passé par ici ? Sinon ils auraient sans doute observé la porte d’entrée ou les différents accès au toit non ? Avec la capacité de faire des bonds pareils je crois qu’il en aurait profité pour tout inspecter directement… "

Elle soupira. Les principes de la loi de l’emmerdement maximal l’empêchaient de trouver cette hypothèse rassurante.

"Quoi qu’il en soit si nous devons anticiper quelque chose il va maintenant falloir prendre en considération des angles d’attaque supplémentaire. Ce n’est pas rassurant. Je vais trouver un moyen de renforcer les fenêtres. "

Elle avait vu du fil de fer dans l’appartement de Leo… peut-être que ça permettrait de barricader l’appartement sans que ce soit trop visible du dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Secteur des habitation

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Ven 6 Juil - 14:37

Son activité préférée? Avait-il seulement envie d'y penser? Non, pas maintenant. Cette histoire de traces le mettait sur les nerfs, définitivement. Il devenait nerveux. C'était un danger potentiel. Il ne voulait pas mettre Annabelle, ou même le bon médecin, en danger. Pas à cause de lui, et pas encore.

Sans même écouter le médecin, il se leva et alla s'appuyer dans le pas de la porte. Sa peau était à la fois rouge et bleue, signe évident de son stress grandissant. Il tenait à peine debout, mais il restait le plus droit possible, non sans tremblements d'épuisement, par contre. Il devait savoir. Il ne voulait pas qu'on lui cache des choses. Et puis, il avait vu le regard du docteur Hauras vers la porte... il ne voulait définitivement pas qu'on l'enferme, loin de la vérité.

- ...qu'est-ce qui se passe...? Je dois savoir... s'il-vous-plaît...

On entendait la peur dans sa voix. Il avait été incapable de la cacher totalement. Une peur bien réelle. Il ne voulait pas qu'on lui remette la main dessus. Oh que non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 989
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Ven 6 Juil - 15:00

Hauras n'eut pas le temps de retenir le mercenaire qu'il était debout. Un grognement d'agacement traversa ses dents serrées bien malgré lui, et il se leva à son tour. Il devrait s'assurer que son client ne tombe pas, au moins. De ce fait, il se posta donc derrière lui, prêt à le retenir si quoique ce soit arrivait.

- Monsieur Zayne, je vous en pries, retournez dans votre lit. Vous devez vous reposer. Vous en avez trop fait aujourd'hui. Ne poussons pas votre corps à bout, d'accord?

Rien ne l'empêchait de le résonner, par contre. Si les blessures du Mutalythe n'avaient pas été aussi graves, il l'aurait ramené de force dans son lit. Mais dans ce cas bien précis… il ne pouvait pas le faire.

Almoran écoutait attentivement Annabelle, de son côté. Presque tous ses yeux étaient fixés sur elle, maintenant, mais certains se tournèrent vers le Mutalythe. La présence du mercenaire ne le dérangeait pas, habituellement, mais à voir sa panique, le Lockdown semblait un peu moins tolérant. Une certaine sévérité voila son regard particulier.

- Dans tous les cas, je vais augmenter ma surveillance, en plus de faire une inspection complète des bâtiments environnants. Je ne laisserai rien au hasard. Solidifier un peu les défenses internes seraient également une merveilleuse idée, comme nous ne savons plus quels sont les angles d'attaques possibles, comme vous l'avez mentionné.

La tête du Lockdown se tourna vers Zolvar et il le fixa, de tout ses yeux à la fois. C'était presqu'intimidant, avec la froideur qui les habitait maintenant.

- Monsieur Zayne, j'ai la situation sous contrôle. Il y a des traces particulière près du bâtiment, mais ce pourrait tout aussi bien être un passant anodin qu'un danger potentiel. Il n'y a rien à craindre. Je suis là pour assurer votre protection. Maintenant, écoutez donc le bon docteur. Vous testez sa patience.

Les paroles de l'Altéré avaient été douces, mais fermes à la fois. Rien d'agressif, simplement un peu… autoritaires?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Annabelle.Steinhart

avatar

Messages : 260
Date d'inscription : 10/07/2017

MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   Ven 6 Juil - 23:46

Annabelle se tourna vers le mercenaire.

"Le but n’était pas de te tenir à l’écart, simplement de te permettre de terminer ta séance avec le docteur Hauras… Je t’aurais fait un briefing tout de suite après. "

Elle lui offrit un sourire encourageant. Juste parce qu’il était hors de l’action ne voulait aucunement dire qu’il allait rester dans le néant. La dernière chose à faire était de vouloir éviter que le mercenaire s’inquiète. Ça ne ferait qu’empirer la situation : il était très observateur et décidé à prendre sa charge des responsabilités. Même si elle ne le connaissait que depuis peu elle avait déjà cerné ce petit problème.

"J’imagine que tu as entendus la description des traces… Aucune chance que ce soit l’un de tes amis à ta recherche ? "

Elle jeta un bref coup d’œil à Almoran et à Hauras, espérant qu’ils tolèreraient ce qu’elle essayait de faire. C’était… important pour la santé mentale de Zayne qu’il se sente un moindrement impliqué à défaut de pouvoir être utile.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Convalescence (Annabelle, Zolvar)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Convalescence (Annabelle, Zolvar)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Dédale [Annabelle & LIBRE]
» Annabelle, demi-déesse fille de Poseidon.
» Liste des âmes soeurs (IMPORTANT)
» Rapprochement [PV]
» [GE] Annabelle sous la garde de Talker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sicherheit :: Zones de jeu :: Secteur des habitations :: Chez soi-
Sauter vers: