Sicherheit

Notre existence en elle-même provient peut-être d'une catastrophe. Notre passé est donc peu important. Notre futur, lui, est ce que nous voudrons bien en faire.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La traque du responsable (Léo)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Heimpher

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 14/04/2018

MessageSujet: La traque du responsable (Léo)   Ven 8 Juin - 1:39

Je l'ai sur le cœur. Ça m'a tellement fait chier. J'ai laissé du temps passer. La proie ne doit pas savoir que j'arrive, de un. Et bon... j'ai dû me trouver un encas, aussi. Heh... il m'a fait manquer ma chasse et m'a foutu plein d'images dans la tête, à cause de ces foutus chocs électriques. Je suis pas du genre rancunier, habituellement... Mais là, mon égo en a mangé un coup. Un bon coup. J'ai laissé le temps passer, j'ai cherché. Son odeur, je la connais. Je l'ai eu d'incrusté dans les mains quelques jours. J'en ai fait des rêves, où je mettais la main dessus. Mes instincts en sont devenus barjos... Comment quelqu'un peut autant me rentrer dans la tête, en une seule rencontre? Peut-être parce qu'i posait trop de questions. Peut-être parce qu'il m'a fait voir des choses bizarres... ça faisait un bail que je n'avais pas revu le mur, qui hante mes rêves, des fois. Que j'avais pas eu l'impression d'entendre cette fillette... je sais pas d'où ça sort, mais je me sens comme de la merde chaque fois. J'ai toujours une mauvaise impression qui vient avec ces visions là. Et pour ça... il va me le payer.

J'ai pris le temps de le chercher. Ça m'a pris quelques jours, déjà en partant. Ensuite, je me suis amusé à regarder ses itinéraires. À regarder d'où il sort. Ça m'a mené au complexe scientifique, la place où ils font leurs monstres à eux, ici. J'ai regardé à quelles heures il entrait et sortait de là. avec qui, aussi. Une femelle. Sa femelle, peut-être. Je suis un connard, mais pas un total connard. Si j'attaque, ça va être quand la donzelle n'est pas là. C'est lui que je veux, pas elle. Elle, je m'en fous, même si elle a l'air assez chaude... Nah, c'est lui qui m'intéresse.

Lui, justement. Il sort par la porte avant, comme toujours. La fille est absente. Pas avec lui. C'est le bon moment. Je me suis posté à quelques coins de rue, à l'ombre d'une bâtisse, près du complexe. Je sais comment me placer pour me cacher, malgré ma grande taille. Du moment qu'il s'éloigne, je le prend en filature, par des rues parallèles, des ruelles d'à côté... je le suis, et j'attends le bon moment. Je me rapproche, toujours, sans faire de bruit, encore. Je vais devoir frapper là où il n'y a personne. Si je n'ai qu'une petite fenêtre d'opportunité... je le goberai et le recracherai ailleurs. J'ai trop le goût de lui en faire baver pour finir ça d'un coup, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 493
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Dim 10 Juin - 0:40

La journée avait été intense, comme toutes les journées depuis un bon moment à bien y penser. Mais c’est tout de même avec le sourire que l’ingénieur quitta le complexe en direction du secteur des habitations. Gabrielle était déjà partie : elle ne pouvait pas continuer la programmation du bracchium tant que les pièces mécaniques ne seraient pas opérationnelles, problème que Leo venait de régler. Le champ était donc libre pour que demain le travail puisse continuer. Ils étaient si près de la version finale de leur projet que c’était frustrant de devoir reporter une partie du travail… mais en même temps il était tout simplement impossible de précipiter d’avantage le processus.

Tel était les pensées qui tournaient dans la tête du jeune homme alors qu’il naviguait a travers les rues menant au domicile de Gabrielle et Lionel. Totalement inconscient de ce qui le guettait, au loin. Il prit le chemin habituel, qui comprenait un petit raccourci par des ruelles résidentielles. Il n’était plus qu’à quelques coins de rue de la maison en question… le soleil était déjà couché depuis un moment et le jeune homme était tellement concentré à planifier ses prochaines opérations d’ingénierie qu’il en oubliait de surveiller les alentours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimpher

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 14/04/2018

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Dim 10 Juin - 19:18

J'avance comme une ombre, encore. Cette fois, il ne me verra pas venir. Je suis trop silencieux, et il est trop lunatique. Je retiens parfaitement bien mes grondements et j'avance de mes grandes enjambées. Le restant de neige enterre bien mes pas. Je sais comment déposer mes pieds pour qu'on ne m'entende pas… Je vais te mettre la main dessus, petit humain… tellement.

Il passe dans des ruelles, encore, et mon cœur se met à battre plus lentement. Mon regard devient plus intense. Ma respiration ralentit. Je vais attaquer, je le sais. Vaux mieux le transporter subtilement. Cette fois… je ne le laisserai pas prendre ses armes. Elles sont à sa ceinture. Il n'aura plus de ceinture quand je vais en avoir fini. Faudrait pas qu'il me donne mal au ventre, non?

J'approche encore, rapidement, mais encore en silence. Du moment que je suis assez près…. je lui saisit les deux bras, pour qu'il soit incapable d'atteindre ses gadgets, de dos à lui, et ce n'est pas long que sa tête se retrouve dans ma gueule, dans un mouvement fluide qui le soulève du sol. Ce n'est pas long que ma gueule se remplie de bave, alors que ma grosse langue le goûte un peu. Douce vengeance… suffit de l'engloutir rapidement, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 493
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Dim 10 Juin - 21:31

Leo était en train de finalement un croquis mental pour augmenter la mobilité de l’un des placages protecteurs du bras mécanique lorsqu’il sentit une violente pression sur ses bras. Impossible de se retourner, la poigne était énorme et très forte. L’ingénieur n’eut même pas le temps de sursauter que déjà il était soulevé de terre. Sa bouche s’entrouvrit pour laisser échapper un cri, mais ce dernier ne se fit jamais entendre. Une énorme masse humide et chaude se referma sur lui… était-il tête en bas ?

Son esprit fonctionnait à toute vitesse pour tenter de comprendre ce qui se passait. L’information que ses yeux avaient captée arriva enfin à son cerveau et il se mit à paniquer. Il était en train de se faire avaler ?! Il ne sentait aucune déchirure, aucune coupure, la seule douleur provenant de l’inconfort d’être ainsi compacté dans un espace aussi restreint. Il se mit aussitôt à se débattre de ses maigres forces, ses pieds essayant tant bien que mal de frapper son assaillait. Ses mains tentèrent de se rendre jusqu’à sa ceinture… mais l’espace était trop restreint. Il n’eut que le temps de toucher du bout du doigt la surface métallique de son arme avant que la lumière ne disparaisse définitivement. Tout n’était plus maintenant qu’une obscurité humide et chaude, ponctué de ses tentatives de hurlement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimpher

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 14/04/2018

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Dim 10 Juin - 21:56

Il se débat, le petit humain. Prévisible, mais inutile. Sois sage, et tu vas ressortir. Sinon... heh. Ton problème. Le temps que je le fasse disparaître, je lui enlève sa ceinture et son sac. Je veux pas de ses armes dans le corps. Je suis peut-être con par moments, mais pas dans ceux-là. Je tiens ses affaire alors que je le lâche, et la gravité s'occupe du reste. Le petit humain disparaît. Personne ne l'entendra, même si je le sens crier.

Je me mets en marche, rapidement. Un drôle de bruit de succion se fait entendre pendant que je lui gobe de l'air. Il ne va pas mourir, non. Je décide quand l'acide va le gruger. On m'a fait pour ça: chasser, oui, mais aussi kidnapper des cibles importantes. Lui n'est pas important... mais je le ramène.

Ma marche dure une heure, le temps d'aller à ma tanière. Avec de l'air, il reçoit aussi de la salive. S'il se débat trop, mes muscles vont le serrer assez pour qu'il ne bouge plus. Une fois à ma tanière, je m'assis tranquille. C'est dans le fond du secteur des usines, sous une bâtisse. L'entrée est cachée par un faux mur de brique. Un dirait un sous-sol industriel, en béton. C'est poussièreux, avec un vieux sofa décrépit, des couvertures, une table, une pompe pour l'eau... et pas de lumière. On voit même pas la porte.

Je m'installe sur mon sofa et je gronde, maintenant attentif aux sons. Je veux l'entendre me répondre.


"Je t'avais dit que j'te mettrais la main dessus... pas trop inconfortable?"

J'ai un petit rire. Clairement, je me fous de sa gueule. Tu fais moins le malin sans ton électricité, hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 493
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Dim 10 Juin - 22:26

Il fallut quelques minutes à l’ingénieur pour arrêter de se débattre. Manifestement ça ne servait à rien... Les parois de l’estomac l’entouraient comme une camisole de force, limitant ses mouvements à des gigotements pathétiques.

Les différents faits arrivaient à son esprit paniqué l’un après l’autre. Il était tête en bas dans l’estomac, ou a tout le moins l’œsophage de quelqu’un. Il avait de l’air… assez pour ne pas suffoquer du moins. Il était tête en bas, sa ceinture et son sac lui avaient étés retirés. C’est alors qu’il fit le lien. Heimpher… Il l’avait retrouvé ? qu’est-ce qu’il lui voulait ? S’il voulait se venger pourquoi était-il encore en vie ? La suite n’augurait rien de bon.

L’ingénieur resta tête en bas, à respirer l’air humide et à recevoir une dose importante de salive pendant presque une heure. L’expérience était insupportable… Mais il était en vie. Les mouvements cessèrent tout d’un coup et l’air vibra autours de lui alors que l’altéré parlait. Le rire provoqua de violentes secousses dans l’habitacle qu’occupait l’ingénieur. Ce dernier garda le silence. Il n’allait certainement pas donner plus de matériel à Heimpher pour alimenter son ressentiment. C’était un chasseur ? il n’allait pas lui donner l’occasion de s’amuser avec sa proie. Le seul outil encore à sa disposition était l’électro-aimant caché dans ses souliers et il ne voyait pas en quoi ça pourrait lui être utile pour le moment. Il attendit la suite. Incertain et à bout de nerf.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimpher

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 14/04/2018

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Dim 10 Juin - 22:55

Il me répond pas. En même temps, il doit encore avoir la tête à l'envers. Heh. Je me tends un peu, et mon corps se met à travailler. Ça doit le compresser... mais il passe de "tête en bas" à "en boule" dans mon bide. Ça doit être mieux, maintenant.

"Tu vas vraiment juste rien faire? Pas essayer d'me raisonner, rien? "

Voir qu'il se laisserait mourir... je me masse le ventre un peu et m'étire, en gobant de l'air encore. Vas-y, surprends moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 493
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Lun 11 Juin - 1:52

Les contractions se firent de nouveau sentir et Leo se sentit bouger, sans qu’il puisse faire quoi que ce soit. La comparaison avec une camisole de force était bien appropriée, la liberté de mouvement était tellement réduite que l’ingénieur parvenait a peine à respirer. Nouvelles vibrations, nouvelles paroles… et un nouvel arrivage d’air. Heimpher put distinctement sentir Leo prendre une grande inspiration, savourant le peu de contact de l’extérieur qu’on lui offrait.

"Vous…hummm… mes possibilités sont assez limitées en ce moment. Hmmf…"

Leo soupira… ses mains étaient maintenant a peu près libre et les possibilités devenaient un peu plus nombreuses. Ses clés! Laborieusement il tenta de faire glisser sa main jusqu’à ses poches de pantalons. Il sentait les petites pointes de métal du bout de ses doigts… pour distraire le colosse il prit une nouvelle inspiration.

"Je tiens… hmmf… a avertir que… j’ai… encore… des trucs sur moi... surtout… avec… avec une telle proximité… ça risque de faire mal. "

Ses mains se refermèrent enfin sur le trousseau. Fermement. Un sourire mauvais se dessina sur les traits de Leo. Il refusait de se faire digérer sans rien faire.

"Alors… on… on pourrait commencer… par… hmmff… se parler face à face… sinon… je peux garantir que… hummfff… je sors d’ici… hummff… en emportant… une partie de ton sternum… Ton choix. "

L’ingénieur avait glissés ses clés entre ses jointures, formant un poing d’où dépassaient quatre pointes de métal dentelé. Il préférait de loin discuter pour se sortir des situations délicates mais advenant la possibilité qu’Heimpher choisissait de le garder quelques bons coups de poing dans la paroi intestinale devraient remédier à la situation.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimpher

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 14/04/2018

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Lun 11 Juin - 2:01

Encore des trucs sur lui? Je gronde, assez profondément. T'as pas fouillé ses poches, du con… Heh. Ce serait pas la première fois qu'on essaierait de m'ouvrir. Ça serait pas la première fois que je retournerais à la maison, avec les tripes dans une main, et la tête du con qui m'a découpé dans l'autre. juste… pas dans l'État. Pas encore, en fait.

"J'vais te donner un bon conseil. C'est moi qui décide quand j'commence à te gruger. La saloperie avec laquelle on m'a fait gardait ses ptits de même, semblerait… Fac j'te conseil bin gros de pas avoir la brillante idée de m'éventrer. Ça s'rait pas ma première fois. Ptit indice: moi j'suis encore là pour en parler. Pas l'monde qui tenait les couteaux."

Tu parles trop. Il veut parler en face à face… Heh. C'est une opportunité de lui enlever son arme. Pourquoi pas. J'ai un autre petit rire, avec une succion pour lui donner de l'air, et je m'étire. Je déteste recracher mes proies… mais des fois, c'est mieux pour continuer le jeu. Du pied, je pousses ses affaires sous le vieux sofa de merde sur lequel je me suis échoué. Je prend le temps de respirer et de lui redonner de l'air, par la même occasion, aussi.

"Tu m'demande vraiment de te vomir? Heh. T'es un bizarre, toi…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 493
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Jeu 5 Juil - 10:35

Leo grogna en ajustant sa position pour mieux respirer. Il n’avait aucune idée des risques auxquels il s’exposait s’il décidait d’utiliser la force pour sortir aussi préférait-il continuer de discuter pour essayer de se sortir de là.

"Tu… Tu me trouverais… encore plus bizarre… de te demander… de rester dans…. ton ventre… non ? C’est… pas… humfff…. Exactement confortable. "

Leo continuait de faire le tour de ses options… ses souliers contenaient un électro-aimant assez puissant… s’il inversait la polarité et que Heimpher portait une ceinture le résultat risquait d’être intéressant. Il devait être juste au bon niveau pour ça. Mais encore une fois mieux valait éviter. Il était dans un estomac sans acide après tout... mieux valait rester comme ça.

"Et t’avais… humff… jamais eu affaire… aux trucs que… j’avais… la dernière fois non ? t’as… humfff… vraiment envie de voir… ce que j’ai… cette-fois ? "

L’ingénieur attendit. Il espérait tirer sur les bonnes cordes pour le convaincre. Il ne tenait aucunement à rester plus longtemps dans l’estomac du monstre à carapace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimpher

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 14/04/2018

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Jeu 5 Juil - 17:23

Encore une succion, et encore de l'air pour mon petit humain de poche. Heh, c'Est au sens littéral, maintenant. Je me trouve drôle, là maintenant. Ouais, un humain de poche. Je le sens bouger, mais j'en fais rien. Laisse-le parler.

- Nah, pas tant. J'connais du monde qui préfère ça que de s'faire vomir.

Jamais eu affaire à tes trucs? Tu serais surpris, petit con… Bordel, tous les trucs qu'on m'a fait endurer… Et je sais pas pourquoi! Pourquoi on m'a fait ça? Pour me rendre obéissant. Pour me rendre efficace. Qu'ils disent. J'en comprend pas plus. J'ai aucune idée de si j'ai autre chose à comprendre. MAis bon. Il veut sortir? On va le sortir…

Je me crispe, mon corps se contracte… ça doit être horrible pour ce pauvre petit con. Je le sens remonter, avec un supplément de bave, puis il déboule, là, sur le plancher devant moi. Tout gluant et mouillé. Pauvre petite chose. Mon regard de braise le fixe, et je montre les dents. Tiens toi tranquille, petit humain, et on verra…

Pour le moment, je me lève, de toute ma hauteur, et je le fixe. Sa question m'a mis sur les nerfs, bordel. Petit con...


- Si tu savais à quoi j'ai eu affaire. On m'a fait plein de trucs. On m'a travaillé longtemps pour que j'sois un bon chasseur. T'as aucune idée de la merde que j'ai enduré. Alors j'ai pas peur de goûter à la petite merde que tu peux bin avoir, clair?

Ça devrait faire passer le message. Je pense. Pourquoi je me sens obliger de passer le message? JE sais pas… j'En ai marre de pas savoir. Y'a trop de trucs que je ne comprend pas quand il est là, lui, et ça me tombe sur les nerfs. Je le surveille du regard, attentivement. Dans tous les cas, aucune sortie de visible… et s'il veut son sac, il va devoir me passer entre les pattes, au sens littéral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 493
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Jeu 5 Juil - 21:04

Les parois de l’estomac se contractèrent soudainement autours de lui. Il n’eut pas le temps de crier que tout l’air fut chassé de ses poumons par la masse musculaire qui l’enserrait comme une main géante. Les parois gluantes formaient une enveloppe presque parfaitement hermétique autours de lui alors qu’elles le faisaient remonter par violente poussées, causant des chocs de plus en plus violents. La vision de l’ingénieur commençait à se remplir de point noirs quand, enfin, sa tête émergea de la gueule de son tortionnaire. Il n’eut que le temps de voir une rangée de dents avant qu’il ne tombe brutalement, tête première sur le sol froid et dur de l’antre d’Heimpher. Il tomba rudement, son épaule et son cou absorbant une bonne partie du choc avant qu’il ne s’affale de tout son long, haletant et pantelant.

Il fut quelque instant à ne voir que les pieds de Heimpher et le dessous sale du fauteuil sur lequel il était assis. Il distinguait quelque chose en dessous… une forme familière… mais sa vision était encore trop embrouillée pour voir clairement quoi que ce soit. Les mots de son kidnapeur finirent par l’atteindre alors qu’il se remettait à genoux. Leo ne fit même pas l’effort de regarder autour de lui pour voir si une sortie s’offrait à lui : jamais il ne l’aurait laissé sortir s’il y avait une possibilité de fuite aussi grossière. Il n’irait pas bien loin avant de se faire rattraper de toute manière. L’ingénieur resta donc là, assis en tailleur, à fixer Heimpher, dégoulinant de salive et reprenant lentement son souffle.

"Non, effectivement j’ai aucune idée de ce que tu as put subir. Manifestement par contre ça devait être assez éprouvant. "

Leo n’avait pas pu empêcher une once d’empathie de se glisser dans sa voix. Il commençait à mettre quelques pièces de casse-tête en place et malgré son ressentiment immédiat envers l’altéré il était en mesure de comprendre qu’il était dans une situation précaire. Conditionné peut-être ? hors de l’état… « on m’a fait ci, on m’a fait ça » … Il avait eu une rencontre dans ce genre avant et sa vision était peut-être plus tolérante au comportements « différents » ? Quoi qu’il en soit il espérait pouvoir avoir une discussion calme. Il voyait maintenant clairement les contours de son sac et de sa ceinture sous le fauteuil. Une pression sur l’aimant de sa chaussure et ses armes seraient à sa portée. Mais il espérait sincèrement ne pas en venir là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimpher

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 14/04/2018

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Jeu 5 Juil - 22:03

Il reste là, à terre, à me regarder. Assez éprouvant? Pour qui il se prend, lui? J'en comprend rien... je comprend pas son comportement. Il me menace, mais il est considérant. Il a peur, mais il me brave... à quoi tu joues, petit humain? Hm?

- ...j'comprend rien d'à quoi tu joues... tu m'revires la tête à l'envers chaque fois que j'te parle. Pourquoi t'agis de même?! Ça m'énerve!!! Bordel que ça m'énerve!!!

Je suis entrain de me mettre en rogne. Je le sens. Mon sang bouille. Je gronde. J'ai envie de mordre, de lui arracher un bras. De sortir ma frustration sur lui. Mes articulations craquent, dans mes poings qui se serrent. Il me fait tourner en bourrique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 493
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Jeu 5 Juil - 22:12

Leo resta calme et composé, assi en tailleur devant le mastodonte. Son cœur battait un peu plus vite mais il refusait de céder à la panique. Rester simple. Direct. Simple.

"C’est très simple : quand on m’attaque je me défends. Quand je ne suis pas en danger je n’ai plus aucune raison d’être agressif ou d’utiliser la violence. "

Il prit un bon moment pour regarder Heimpher. Dans les yeux.

"Suis-je en danger actuellement ?"

Une sorte de nervosité calme l’habitait… un mélange d’endorphines et d’adrénalines étrange. Il savait exactement comment il allait réagir si les choses tournaient mal mais les chances qu’il s’échappe étaient très minces. Il marchait sur une ligne très mince pour s’en sortir sans violence toutefois c’était la voie qu’il choisissait parce que ses chances étaient beaucoup plus grandes. Contre un homme il aurait paniqué… mais là il se sentait beaucoup plus en confiance et croyait commencer à cerner le personnage qui se dressait devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimpher

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 14/04/2018

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Ven 6 Juil - 0:01

Je le fixe et je ne comprend pas. Clairement, je ne comprend pas. Je suis le chasseur! Le prédateur suprême! Pourquoi est-ce que tu n'as pas peur de moi, enfoiré d'humain?! Pourquoi!!!

- ...tu penses que tu es pas en danger? Je viens de te vomir! Bordel... j'y comprend rien!!!

Tu dois chasser les humains, Heimpher. Égaliser les choses. Semer le chaos. Tu dois le faire. C'est imprimé dans mon crâne... pourquoi je dois faire ça? Je suis tellement perdu. Ils vont encore m'électrocuter. Encore...!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 493
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Ven 6 Juil - 1:52

Leo prit une grande inspiration et décida de profiter de la brèche.

"Si tu voulais me faire du mal… me bouffer… tu l’aurais fait il y a un moment déjà non ? "

Une partie de Leo commençait à éprouver un genre de pitié pour l’altéré. Il avait agi impulsivement… sans réelle idée de ce qu’il allait faire une fois en sa possession manifestement. Il soupira.

"Qu’est-ce que tu comptais faire de moi ? C’est ceux dont tu parles qui t’ont demandé de me capturer ? Ou c’est de la vengeance ? "

La question était posée de manière simple, l’ingénieur affichant un regard où paraissait de l’inquiétude (pour l’altéré, non pas pour sa propre sécurité). Restait juste a espérer que l’agitation d’Heimpher allait dans la direction où il voulait le pousser. Par le ciel qu’il était facile que le tout se retourne contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimpher

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 14/04/2018

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Ven 6 Juil - 3:01

Je l'ai fait. Je t'ai bouffé. Pourquoi je t'ai pas digéré? Pourquoi je t'ai recraché? Pour jouer. Te faire mal. T'en faire baver. Venger mon égo froissé. Me sentir puissant devant l'humain qui m'a mis à genoux. Défouler la frustration accumulée que j'ai envers les humains... je gronde, fort. Je bave beaucoup, assez que j'en fais de la mousse. Ma respiration est forte, et je le fixe. Ma mâchoire craque. Ils ont rien dit sur toi en particulier. Juste sur les humains. Alimenter la haine. Faire tomber l'État dans le chaos. Je dois pas. Le mur... pourquoi le mur, encore? Pourquoi je vous encore le foutu mur?

- ...la vengeance... ouais... la vengeance... j'en ai marre... des humains qui me mettent à genoux... des Puristes... j'ai faim... j'ai tellement faim... j'sais que tu goûtes bon...

Mon regard devient sauvage. Ma tête est perdue. La bête en moi, elle, non. Elle veut l'humain. Je veux l'humain. Mais... lui comprend. Lui n'a pas peur. Qu'est-ce que je fais? Trouver de quoi bouffer. Là, maintenant. Sinon, fini de jouer. Je dois trouver quelque chose...

J'entend un bruit, dehors, près de mon entrée dissimulèe. Je me tais. J'écoute. Qu'est-ce qu'il fout ici...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 493
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Ven 6 Juil - 11:15

Leo replaça dans un mouvement las ses cheveux, maintenant collé contre son crâne à cause de la salive de son kidnappeur. Il le regarda dans les yeux, encore une fois sans flancher.

"Mon but n’était ni de t’humilier ni de te mettre à genoux. Je sauvais ma vie en utilisant les moyens à ma disposition, tout simplement. Quand on n’a pas ta force il faut faire avec autre chose. Vois-moi comme une proie qui s’est échappée tout simplement. "

Leo soupira. Il avait de la difficulté à croire qu’il parlait rhétorique dans une situation pareille. Il allait continuer quand il remarqua l’hésitation de Heimpher. Son regard, encore mal habitué à l’obscurité, se dirigea là où il regardait. Tentant de voir ce qui justifiait ce changement d’attitude.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimpher

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 14/04/2018

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Ven 6 Juil - 15:29

Il m'énerve. Pourquoi tu me défie du regard? Pourquoi tu fais comme si de rien n'était? Pourquoi tu as pas peur de moi!?! Ça m'enrage… ça m'énerve! Une proie qui s'est échappé… mes proies ne s'échappent pas. Mes proies meurent. Elles ne se sauvent pas! Je les bouffe, et c'est tout!

Je m'approche un peu, le regard brillant, perçant. Il ne fait pas de mouvements brusques. Il sait que je suis un chasseur. Que les stimulus sont importants… Mais y'a autre chose. Il a remarqué mon regard. Je sais que la porte va s'ouvrir. Je sais qui est là. Ce connard… pourquoi il est ici? Bordel de merde…

Justement, le mur glisse, dans un bruit agressant. Je déteste ça. C'est un humain qui entre. Il a l'air humain, mais je sais qu'il a un bras en métal. Il le cache bien. C'est un gars, avec une barbe courte, un regard froid. Plein de répugnance, surtout quand il me regarde. Il est plus baraqué que le petit humain à mes pieds, mais beaucoup moins que moi. Je pourrais le broyer, le bouffer… mais j'ai pas le droit. Un grondement sourd m'échappe. Je suis en pétard. En plus de se pointer chez moi, il vient de montrer la sortie à ma proie...


" Putain Heimpher! Qu'est-ce que tu penses que tu fais avec ce petit con là, hein?!"

Il regarde même pas ma proie. C'est moi qu'il fixe. Je sens sa colère. Sa méprise. Il m'énerve. Il me rend sauvage. J'ai envie de le tuer. Mon corps au grand complet me crie de le tuer. Mais j'ai pas le droit. J'ai pas la force...


"C'est une proie. Je fais c'que j'veux. Qu'est-ce que tu fous ici, toi, hein? Fous ton camp. Sort de chez moi…"

Je gronde encore. Jaygoh, l'autre con, avance un peu et ferme la porte. Il serre son poing métallique, je l'entends. Il a envie de me frapper. Donne moi juste une bonne raison, connard, de te mettre en pièces...

"Pas juste une proie, imbécile! Tu sais qui c'est? Tu sais qui tu fais chier, en bouffant son petit rat de labo? Tu vas nous mettre dans la merde, encore, avec tes idées de connard!!! Et si tu me gronde encore après, gros con, je t'éclate un morceau, clair?!"

La porte est fermée, au moins… je regarde ma proie quelques secondes. Qui t'es, finalement, toi? Pourquoi t'es bien protégé comme ça? Tu me fais tellement chier depuis que je t'ai vu… pas juste un peu. Petit humain qui m'attire juste des problèmes…!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 493
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Ven 6 Juil - 23:38

L’entrée du nouveau venu rendit Leo nerveux. Il n’était plus seul et avait manifestement affaire à un des… dirigeants ? tortionnaires ? maîtres? De son interlocuteur. Quoi qu’il en soit il retombait en terrain instable. Il avait beaucoup plus de difficulté à lire les humains… et l’humain en question allait maintenant dicter le comportement d’Heimpher.

Il soutint le regard d’Heimpher, soudain incertain. Étrange de dire que c’était maintenant qu’il venait d’obtenir ce semblant de protection qu’il semblait le plus vulnérable. Il se retint de jeter un coup d’œil vers son sac. Ne pas montrer qu’il l’avait vu… pourrait-il s’échapper ? il avait une idée des capacités de Heimpher mais l’homme, lui, était une variable totalement inconnue. Il faudrait une occasion, un élément perturbateur… un danger pour le forcer à agir.

Pour le moment bouger signifiait rendre la situation encore plus instable aussi se contenta-t-il de rester assis, immobile et inquiet, à regarder les deux hommes échanger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimpher

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 14/04/2018

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Sam 7 Juil - 0:11

Mon regard est mauvais, mais je ne fais plus un son. Tobias serait en colère contre moi si j'abîmais ce con… et je ne veux pas de sa colère. Bordel… dans quelle merde je me suis encore mis? Je soupir et je retourne m'asseoir sur mon vieux fauteuil pourrit, sans lâcher mon supérieur du regard. Supérieur mon cul… Il est quand même au-dessus de moi. En théorie. Pourquoi c'est lui qu'ils ont envoyé? Tout le monde sait qu'on se déteste à mort...


"Si tu m'donnais une bonne raison d'pas gronder, j'le ferais pas. Explique c'est qui, à la place de crier. Pis surveille c'que tu dis. T'es chez moi. On est biiiin loin des boss…"

Le regard de total haine que Jaygoh me lance vaux bien toutes les putes de luxe de l'État. Heh. C'est ça. Mets-toi en rogne et va te faire foutre, vieux con. J'en ai rien à faire de ta merde. Donne-là à quelqu'un d'autre. Je recule mes pattes et bloque le sac de ma proie.

Jaygoh avance vers ma proie et le regarde attentivement. Il revient vers moi après et je vois, là maintenant, qu'il se retient de toutes ses forces pour pas me frapper en pleine figure.


"justement. On est très loin des partons. Alors TU surveille ce que ta gueule de monstre dit. Clair? J'aurai aucune hésitation à te dépecer et à te faire sauter la cervelle, foutu cochonnerie ambulante. Je m'en fous de ce que les autres disent. De toute façon, si j'étais pas venu t'avertir, tu te serais fait descendre. Rien m'empêche de te tuer en sortant… Et crois moi, ça va me faire oh combien plaisir de le faire.

Je retiens mon grondement. Je sais qu'il le ferait. Suffit de savoir qui va être le plus rapide. Qu'est-ce que tu as sur toi, aujourd'hui? Ton shotgun scié ou autre chose?

- Ce gars-là, c'est propriété privée de Pipes. On touche pas. Il est inaccessible. Alors il va sortir d'ici, et tu vas l'oublier pour toujours. Clair?

Pipes? Ce vieux couillon?! Je dois m'empêcher de chasser ce petit humain pour ce foutu trouillard?!? Je me lève, brusquement… et je reçois un poing de métal en pleine mâchoire. J'entend l'os craquer et la douleur me traverser, violemment. Le salopard… il m'a frappé? Jaygoh est là, devant moi, et il serre son poing ensanglanté. Des arcs électriques passent sur ses jointures.

"Tu assez ton gros cul de merdeux! La prochaine fois, je te grille sur place! Toi! Ton nom! Maintenant! Me fais pas chier!

Il tourne la tête vers Léo, et je m'assis leeeentement. Ma mâchoire me fait un mal de chien. Fracture. Ouverte, au sang qui sort. Je touche l'os. Putain… je vais tellement me venger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 493
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Sam 7 Juil - 0:43

Le jeune homme se raidit, s’attendant à tout sauf à voir Heimpher mordre la poussière. Il n’aimait pas se faire remarquer de la sorte. Il était mauvais menteur et de toute façon le barbu savait déjà qui il était non ?

"Lelelele…lé…léo. Léo Steinhart. "

Il déglutit, furieux et inquiet à la fois, incapable de digérer ce qu’il venait d’entendre.

"La… la propriété de Pipes ?!"

Il cherchait une ligne supplémentaire, un moyen de faire comprendre à quel point cette idée lui semblait aberrante. Mais il resta là la bouche ouverte pendant un moment avant de reprendre un semblant de contrôle. Il observa attentivement celui qui se tenait face à lui. Son visage oui mais surtout son bras. C’était manifestement une partie importante du personnage. Arcs électriques, donc la prothèse était totalement isolée et sans doute protégée contre les surcharges. Du travail de haut niveau nécessitant une expertise considérable. Il continua son examen visuel à la recherche d’un quelconque indice, d’une marque particulière qui pourrait lui donner la moindre information.

"Que je veuille ce sobriquet ou non j’en déduis que je n’ai pas de choix en ce qui concerne la suite des choses, je me trompe ? "

Son ton avait été plus rude qu’il ne le voulait, en partie à cause du tremblement de sa voix qu’il avait de la difficulté à contrôler. Il anticipait la suite avec une peur qui l’écœurait lui-même. Il jeta un coup d’œil du côté d’Heimpher, inquiet malgré lui. Il avait vu le sang gicler, ça ne pouvait pas être bon…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimpher

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 14/04/2018

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Sam 7 Juil - 1:41

Je ne bouge pas, malgré la rage qui fait briller mon regard. J'en ai marre. De ce gars, de cette situation, de cette proie inaccessible, de ce Pipes… j'en ai marre. Je sens que je suis sur le point de péter un câble. Jaygoh me jette un œil et le remarque bien, lui aussi. Je vais devoir faire gaffe à mes moindres mouvements, maintenant… L'humain me regarde, le petit chien de Pipes je devrait dire, et c'est un regard totalement froid de ma part qui l'accueille.

Jaygoh continu de le regarder, le teint un peu plus rouge de colère. Léo l'examine, je le remarque. Qu'est-ce qu'il cherche? Des détails, peut-être. Manteau long presque chic, bras électrique, barbe courte et bien taillée… y'a pas grand chose à voir, sinon. Peut-être la bosse de son shotgun, dans son dos. Ou les deux plaques, qui sortent à peine de son collet, s'il est assez observateur. Les couteaux dans ses bottes, qu'on peut voir par la petite fente sur l'avant de la semelle. Il verra pas notre symbole, par contre: Jaygoh le cache sous son manteau.


"Steinhart. Heh. Tu parles d'un nom stupide… Tu m'écoute bien, gamin, ok? Ouais, t'es le jouet de Pipes. Ça a pas l'air de te faire plaisir, mais rassure toi, ça me fait pas plaisir non plus. J'aurais nettement préféré laisse ce gros con te bouffer et te chier. Après, non, t'as pas le choix. C'est soi t'écoute, soi un malheureux accident arrive et tu meurs. Point à la ligne. Maintenant… tu vas lever ton cul et aller contre le mur, là. Je vais gentiment t'attacher les mains, et on va sortir d'ici."

Sortir?! Putain de merde! Non! Pas comme ça! il va voir où j'ai ma tanière! Jaygoh, putain de connard, tu fais exprès?! Gros tas de merde!!! Je me lève, brusquement, et je m'approche un peu trop rapidement de lui. Je vais lui en mettre une dans la figure, assez fort que son cou va se briser! J'ai le sang qui me coule de la gueule, mais je m'en fous. Mon sang bouille.

"T'es con ou quoi?! Tu veux lui montrer ma tanière?! Si il sort comme ça, il va pouvoir dire aux putains de Défenseurs ou venir me cueillir!!! Tu veux que Tobias soit en-"

J'ai pas le temps de finir, ni de réagir. Le poing me frappe encore. Mais cette fois, l'électricité m traverse. Longtemps. Trop fort. Je tombe à genoux et je crie de douleur. Mes muscles sont tellement tendus par le courant que j'ai l'impression qu'ils vont éclater. Mes extrémités me font mal. J'ai les bras qui brûlent. Le cœur qui se débat. J'étouffe en travers de tout ça.

"FERME-LA! Tu la ferme!!! Putain d'expérience ratée de merde! TU! BOUCLES! TA! GUEULE!!!"

Le courant continu encore. Je tressaute. Je finis en boule, et il me lâche, finalement. Je l'entend marcher un peu, et il me fout un pied à la figure. Dans la mâchoire encore, lame sortie. Je la sens entrer dans le coin de ma gueule, tout couper, et sectionner les tendons en sortant. Je grogne et geins de douleur. Ma tête tourne, mais je vois encore. Il se tourne vers Léo, brusquement, et le fixe.

"Bordel que ça a fait du bien… Bon, t'écoutes mon grand. On va faire plaisir au gros porc, ok? Sois sage, et tu vas t'en sortir vivant. Clair?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 493
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Dim 8 Juil - 0:28

L’ingénieur avait écouté les paroles du cyborg avec un mélange de bravade et de peur. Il voulait se montrer courageux et tenir tête… mais… une peur bien réelle, incontrôlable le faisait trembler. Si l’homme qui se tenait en face de lui pouvait mettre hors d’état de nuire un colosse pareil quel option avait-il réellement sinon de l’Écouter et espérer pour le mieux ?

L’ingénieur recula distinctement lorsqu’Heimpher se fit remettre à sa place. La brutalité de l’intervention laissa le jeune homme presque paralysé. Sa main bougeait par elle-même, s’ouvrant et se fermant comme si son corps lui envoyait un message en code morse. Il n’avait envie que d’attraper son sac, balancer tout ce qu’il y avait à sa ceinture et courir. Mais la seule partie de son esprit encore rationnelle avait remarqué certains détails de la porte… le cyborg avait mis beaucoup de temps à l’ouvrir. Trop de sons différents. Jamais il ne parviendrait à s’enfuir avec la porte fermée.

Un expression d’horreur et de peur accueillit le regard de l’inconnu. Tout ce qu’il trouva à faire fut d’acquiescer, d’abord imperceptiblement puis avec un peu plus de vigueur. L’ingénieur attendit, coopératif et docile. Terrifié, mais docile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimpher

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 14/04/2018

MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   Lun 9 Juil - 1:39

Je reste à terre, en douleur. Et merde, pour aujourd'hui, j'abandonne. Jaygoh le regarde encore et approche un peu. Il regarde ma proie attentivement, et moi... je clique sur un truc: c'est moi, ça, le gros porc...? Oh non... c'est une foutue blague... Je plaque une main sur ma mâchoire et je regarde, incertain.

"Parfait. Debout. On va retourner près de notre pote à carapace, et tu vas le laisser te gober. Après, on va s'éloigner d'ici, il va te faire sortir et tu vas décamper. Clair?

Il se fout de moi... il veut vraiment que je fasse ça, après m'avoir démoli la gueule? Putain de connard... si j'était capable de t'en foutre une bonne, je le ferais tellement...! Le jour où je vais être capable, tu vas en baver.

Pour le moment, je me mets assis et je gronde. Jaygoh me regarde avec un de ces sourires plein de mépris. C'est clairement pas ma journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La traque du responsable (Léo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La traque du responsable (Léo)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haïti Cholera: La MINUSTAH est-elle responsable?
» Charte du Brigandage et de la Traque au Poitou
» Chasse, traque et discussion. [PV Knurgaod]
» La traque des preneurs d'otages
» Qui est responsable de nos malheurs ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sicherheit :: Zones de jeu :: Secteur des Sciences et de l'Industrie :: Complexe scientifique-
Sauter vers: