Sicherheit

Notre existence en elle-même provient peut-être d'une catastrophe. Notre passé est donc peu important. Notre futur, lui, est ce que nous voudrons bien en faire.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au grés du vent (Eicko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 23 Mar - 8:36

Eicko hocha simplement la tête pour répondre à la première question du mercenaire. Il demeura silencieux quelques instants, observant toujours les alentours afin de s'assurer que rien ne sortait de l'ordinaire ici, puis dit:

- Oh vous savez, je ne suis pas le plus expressif non plus.


Dit-il avec son ton égal typique. Il se mit ensuite à sourire légèrement en écoutant la réponse de Zolvar sur les fleurs et le pain.

- Je suis d'accord avec vous, monsieur Zayne. Une simple miche de pain ou une baguette bien dorée devrait suffir à mettre l'eau à la bouche des acheteurs. Pour ce qui est des jolies choses, lorsque je trouve une femme jolie, je ne lui coupe pas les chevilles pour l'offrir à quelqu'un. Pourquoi ne pas simplement mettre les fleurs en pot? Elle ne mourraient pas et demeureraient jolies bien plus longtemps.


dit-il en faisant des mouvements circulaire d'une main, comme pour ajouter à ses propos.

En dehors du lézard marbré, il n'y avait rien de vraiment perceptible. Peut-être des petits craquements ici et là, des petits mouvements sous les branchages qui les faisaient osciller légèrement. Au bout de quelques secondes, ont pu entendre le cri d'un oiseau visiblement fâché et un petit oiseau sortir du dos de l'orchid à la vitesse de l'éclair dans une effusion de duvet et de quelques feuilles mortes. Eicko pour sa part, ne semblait même surpris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Jeu 24 Mar - 13:31

Zolvar resta silencieux, écoutant sagement. Eicko n'était pas le plus expressif, en effet. Est-ce que ça le dérangeait? Non, pas du tout.

Écoutant ensuite le discours de l'Orchid sur les belles choses, il se lit à rire doucement, imaginant bien le Défenseur aller couper les chevilles d'une pauvre beauté aux jambes interminables. Son rire continua assez qu'il en arrêta son observation, trouvant la chose trop compliquée à faire. Et puis, l'image l'amusait beaucoup trop pour qu'il s'arrête.

Se calmant finalement, il jeta un œil au Gardien, pour s'étirer un peu, l'air calme maintenant.

- Pardonnez-moi. C'était assez bien imagé pour me faire rire. Plus sérieusement, il n'y a rien à comprendre au comportement humain. Sauf que c'est... humain. Bref...

Il n'avait plus envie de repartir sur ses théories de psychologie, même s'il en avait beaucoup. C'était des sujets ennuyants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Jeu 24 Mar - 15:59

En constatant qu'il avait fait rire le mercenaire, Eicko sourit. Il est vrai qu'avec le recul, l'exemple qu'il venait de donner pouvait être assez cocasse. Il observa Zolvar s'étirer pour énième fois et pencha la tête sur le côté, portant maintenant toute son attention sur le mercenaire.

Il étira à son tour les bras, pour s'étirer, et tout ce qui en résultat fût un craquement un peu lugubres et l'apparences que quelques enchevêtrements de vignes venaient de se démêler dans de petits soubresauts saccadé. Une petite grappe de fruits bleus tomba au sol, ce qui fit s'arrêter Eicko qui observa la chose l'air vraiment interloqué. Il marmonna quelques chose dans sa langue avant de se pencher lentement et de ramasser les dits fruits, ne sachant pas trop quoi en faire.

- Oui c'est... humain. Tellement peu reconnaissant envers la nature qui les fait vivre, leur procure nourriture et abris...

dit-il d'un ton las, le regard fixé sur ses fruits. Il ne se souvenait pas faire de fruits. Est-ce qu'ils se mangeaient? Est-ce que manger les fruits serait une forme de cannibalisme? Il reprit lentement la marche, un peu décontenancé, et fini par se décider à les engouffrer... juste avant de les recracher dans un élan de dégoût évident. S'essuyant la bouche du revers de la main, il papillota des paupières.

- Désolé pour ça... ehm... Dirigeons-nous vers la caserne, si vous n'y voyez pas d'objection. À moins que vous préféreriez que nous nous rejoignions quelque part en particulier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Sam 26 Mar - 16:26

Le mutalythe le regarda, encore et toujours, puis haussa un sourcil en le voyant s'étirer. Lui avait cette manie, pour des raisons raciales et surtout de l'inconfort, mais pour Eicko, le mouvement ne semblait pas naturel.

Voyant la grappe de fruit tomber, il s'arrêta également, pour ne rien dire, semblant perdu dans des réflexions lointaines. Une analyse, peut-être. Le voyant ensuite en manger un et sembler dégoûté, il n'en fit pas de cas. La gêne de l'Orchid semblait assez vive, il n'avait pas à en rajouter.

- Ne vous excusez pas. Être curieux, c'est être vivant, en quelque sorte. Je vais vous suivre, mais j'irai plutôt à la petite cantine, juste à côté. Cette marche m'ouvre l'appétit.

Il lui offrit un petit sourire, qui se mua de nouveau en une expression sérieuse, inexpressive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Ven 1 Avr - 14:11

L'orchid eut un petit sourire bref, un peu mal à l'aise. Quelle idée idiote lui était passée par la tête? Notant le bref petit sourire du mutalythe, Eicko se remit à sourire légèrement. Ce n'est pas le genre de chose qui devait arriver souvent!

- Bien. Je vous y rejoins plus tard alors. Juste le temps de déposer mes choses.

Dit-il tout simplement, se disant qu'un petit lunch ne ferait pas tord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Dim 3 Avr - 3:09

Le mercenaire garda son masque de neutralité, son regard perçant, teinté de jaune et de bleu, examinant attentivement les environs. Aux paroles du Défenseur, il lui offrir un petit sourire bref en inclinant la tête, continuant de marcher.

- Je m'assurerai de choisir une place confortable. Un peu de paix suite à une journée mouvementée est toujours la bienvenue. Justement, le voilà. Je vous garde une place.

Toujours de sa démarche posée, le mutalythe se dirigea vers la petite cantine, saluant de nouveau Eicko d'un mouvement de tête courtois. L'Orchid pourrait le retrouver près d'une fenêtre, à l'intérieur, dans un petit coin tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Lun 4 Avr - 16:20

Eicko lui rendit son signe de tête et poursuivit sa route jusqu'à la caserne pour procéder à ses affaires. Il viendra rejoindre Zolvar à la cantine au bout d'environ 20 minutes. Pénétrant dans le restaurant, il repéra assez vite le mercenaire près de la fenêtre.

- C'est un bon choix de place.

dit-il d'un ton neutre, pour toute salutation. Restant debout, il jeta un œil au menu affiché, de loin, se demandant ce qu'il pourrait bien manger.

- Je n'ai pas été trop long?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 6 Avr - 4:16

Certaines personnes auraient sursauté en se faisant sortir de leur lunatisme par quelqu'un leur parlant, mais pas Zolvar. Il tourna son regard sur Eicko, la peau de nouveau rouge et les yeux jaunes, pour lui adresser un léger sourire.

- Merci.

Observant ensuite l'Orchid qui réfléchissait, il se surprit à se demander ce qu'un Orchids pouvait bien manger. D'ailleurs, comment mangeaient-ils? Avaient-ils un estomac? Ou trempaient-ils des "racines" dans leur repas? Il écarta ses réflexions, roulant des yeux, continuant de regarder le Défenseur, toujours debout.

- Non. Vous auriez pu arriver dans deux heures, et ça n'aurait pas été long. Nous ne nous étions pas fixer d'heure, à ce que je sache. Et pour être franc... Je pensais que vous ne viendriez pas.

Ramenant son regard sur la fenêtre, il vit par son reflet que sa peau reprenait un peu plus de ce pigment vers, entre le pâle et le foncé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 6 Avr - 9:01

L'Orchid observa avec une certaine fascination le mutalythe qui changeait encore de couleur. Chose certaine, ces êtres ne pouvaient aucunement dissimuler leurs émotions. Peut-être avec de la pratique par contre... enfin, ne désirant pas fixer Zolvar en silence et causer un malaise, il répondit doucement:

- Vous avez raison, pour l'heure. Mais sachez que je n'aurais eu aucun intérêt à vous donner rendez-vous si je n'avais pas eu l'intention de venir. Je n'en aurais pas vu l'intérêt.

Dit-il d'un ton égal. Il faut aussi admettre que mentir n'était pas quelque chose de naturel pour lui. De ce qu'il en savait, cela était tout de même assez répandu chez les Orchids. À quoi bon mentir? Rien dans ce monde ne ment en dehors des humains.

- Vous avez faim?

Dit-il en tendant une main un peu moussue à Zolvar, l'invitant à se lever pour se commander quelque chose. Il continua d'observer un peu le menu, alors que la demoiselle au comptoir nettoyait la surface en observant le duo avec un petit sourire en coin.

Eicko laissa échapper un espèce de soupir, semblant indécis. La demoiselle pour sa part eut un petit gloussement, puis se pencha sous le comptoir pour se relever et poser sur le comptoir une jarre pleine de quelque chose ressemblant à de la terre noire. L'orchid penchant la tête de côté et lâcha un petit "oooohhh..." presque ronronnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 6 Avr - 16:13

Le mercenaire eut un gloussement. Quelques personnes lui avaient déjà fait le coup de l'inviter, puis de ne jamais se présenter.

Voyant le mouvement d'Eicko, il acquiesça puis se leva, pour aller au comptoir avec l'Orchid, puis rigoler en entendant le ronronnement du Défenseur.

- Je vais prendre une soupe avec un café. Noir.

Il regardait l'Orchid avec un petit sourire, le trouvant assez divertissant, sans s'amuser de lui non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 6 Avr - 16:37

Se tournant doucement vers le mercenaire lorsqu'il commanda son repas, Eicko revint ensuite à la demoiselle, pinçant les lèvres et observant la jarre.

- Je vais prendre... je vais prendre... la moitié du contenu de cette jarre. Avec un grand verre d'eau.

Il considéra un instant le tout, avant d'ajouter:

- Si par pur hasard vous aviez des crevettes...

La demoiselle gloussa encore, fit un clin d'œil à l'Orchid puis s'affaira à préparer les commandes. Elle commença par servir la soupe et le café noir à Zolvar.

- Ce sera 3 gelds pour vous.

Dit-elle avec un sourire. N'attendant pas que le mercenaire lui donne son dû avant de continuer, ne désirant pas qu'il se sente pressé ou quoi que ce soit, elle s'affaira à remplir un grand bol du contenu de la jarre, verser un verre d'eau et, en jetant un regard espiègle au duo, de mettre une grosse poignée de crevettes crues dans le bol. Ces crevettes avaient connue de meilleurs jours et ne semblaient plus propre à la consommation, d'ailleurs. L'odeur en disait long.

Eicko pour sa part, eut un petit sourire et émis un grondement de bonheur qui résonna dans la pièce, plissant les yeux en regardant son bol bientôt servit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 6 Avr - 16:57

Le mutalythe resta silencieux, souriant simplement en observant l'Orchid. Ça avait l'air compliqué de commander. Bref... Ce n'étaient pas ses affaires non plus.

Le prix étant lancé par la serveuse, il déposa cinq Gelds sur le comptoir, prit des choses et fit un mouvement de tête au Défenseur, retournant à leur table. L'odeur du repas d'Eicko, de toute manière, lui couperait l'appétit s'il la sentait trop.

Une fois à la table, il se mot à manger sa soupe, lentement, l'air lunatique. Même, il se mit à chantonner. Une vieille chanson que les femmes se passaient dans sa famille, pour chanter aux enfants. Il l'avait toujours apprécier, pour sa douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Jeu 7 Avr - 8:48

Une fois son repas servit et payé, l'Orchid demeura quelque secondes debout avec son bol, puis marcha lentement jusqu'à la table. conscient que ce genre de nourriture n'était pas appréciée de tous, il prit la poignée de crustacés et l'avala tout rond avant de s'asseoir à table. Au moins l'odeur serait beaucoup moins achalante comme ça.

Prenant place avec son verre d'eau et son bol de terreau, il esquissa un petit sourire en entendant Zolvar chantonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Ven 8 Avr - 1:56

Le mercenaire continua de chantonner, les yeux mis-clos, tout en se délectant de son café. Finissant par revenir dans le moment présent, il regarda Eicko avec des yeux un peu ronds, semblant un peu perdu.

- Oh, pardon... Je... Votre repas vous plaît?

Pour faire passer sa gêne, il se lança sur sa soupe, ne regardant plus le Défenseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Ven 8 Avr - 8:37

L'orchid eut un gloussement, observant Zolvar en penchant la tête sur le côté.

-C'est une jolie chanson.

Dit-il pour toute réponse, prenant doucement une cuillérée de son repas. Il se retourna à demi pour faire un pouce en l'air à la demoiselle au comptoir qui eut un petit rire.

Le défenseur continuait de regarder le mercenaire, un petit sourire en coin. Il s'efforçait de ne pas manger trop vite, ne voulant pas paraître impoli. S'il avait été seul, il aurait simplement vidé tout le contenu du bol directement dans sa bouche, et s'en aurait été fait de cet encas. De toute manière, ce n'est pas comme s'il pouvait mâcher quoi que ce soit. Tout allait directement dans la poche qui lui servait d'estomac, où les racines intérieures récoltaient les nutriments de là dans un processus de compostage naturel.

Prenant une gorgée de son verre d'eau, qui lui coula un peu sur le visage d'ailleurs, il s'essuya du revers de la main avant d'ajouter:

- J'espère que je ne vous coupe pas trop l'appétit. Je dîne rarement en compagnie d'autres gens.

Dit-il en songeant que dans les fait, cela n'arrivait jamais. Il faut aussi dire qu'il n'avait pas besoin de manger tous les jours ce qui limitait les opportunités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Ven 8 Avr - 14:05

Zolvar acquiesça doucement aux paroles d'Eicko, encore un peu timide. Il l'observe du coin de l'œil, essayant de deviner comment il fonctionnait, à l'intérieur. Ça resterait un mystère pour lui. Il ne se sentait pas assez impolis pour lui poser la question.

En peu de temps, sa soupe fut finie, et il eut un petit sourire. C'étaient les petits plaisir de la vie comme ceux là qu'il aimait par-dessus tout. Prendre le temps de manger une soupe, en compagnie de quelqu'un de sympathique. Sous la question du Défenseur, il regarda son bol vide, pour hausser les épaules.

- C'est étrange, mais j'ai la certitude que vous n'avez en rien dérangé à mon repas... Plus sérieusement, ne vous excusez pas. J'ai vu des Altérés faire pire.

Il offrit un petit sourire compatissant à l'Orchid, comme pour appuyer ses mots, roula ensuite des épaules un peu, puis ramena son regard sur le dehors. La journée était toujours belle. Peut-être auraient-ils de la pluie, bientôt? Il aimait la pluie... Sans vraiment s'en rendre compte, il se remit à chantonner, semblant le faire du moment qu'il se sentait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Lun 11 Avr - 11:49

Eicko sourit doucement en entendant la réponse de Zolvar et constatant son bol vide. Il est vrai que certains altérés manquaient de classe en public. Constatant que le mercenaire se remettait à regarder dehors, l'orchid en profita pour vider le reste de son bol d'une traite et d'arroser le tout du reste de son verre d'eau, en une seule grosse gorgée.

Il ramassa ensuite doucement le bol vide de Zolvar pour l'empiler avec le sien et mettre le tout de côté. Il les rapporteraient au comptoir plus tard. Se mettant à regarder dehors aussi, le défenseur eut un petit sourire.

- L'air se charge au dehors, on dirait.

Dit-il en croisant les doigts sur la table. L'orchid, sans grande surprise, adorait la pluie.

- Vous savez, je crois que de tous les phénomènes météorologique, c'est la pluie qui est le plus beau. Il y a un "avant", lorsqu'une brise se lève alors que le ciel se couvre, que l'air devient chargé d'humidité et que l'on peut sentir tout notre environnement vibrer, comme un appel. Puis les premières gouttes, celles qui percent le ciel et viennent lourdement s'écraser au sol
.

Il fit une légère pause, observant le dehors avec un regard lumineux.

- Puis vient ce torrent d'eau et de vent parfois. Ce laps de temps où le ciel se déchire et laisse tomber sur la terre la lourdeur et la fraîcheur de sa condensation. Ce moment où les rues se vident, les gens se couvrent et le temps se fige. Cette libération de la colère qui s'abat tout autour. La pluie purificatrice qui s'étend, dans cet éternel recommencement. Puis, elle cesse. L'humidité accumulée au sol commence dès lors à s'évaporer de nouveau, déchargeant l'air doucement...


Ajouta l'orchid, les yeux mi-clos, s'imaginant déjà debout sous la pluie, bras ouverts et visage levé au ciel à profiter du moment. Les meilleurs moment d'averses se vivaient toutefois dans la forêt en dehors des murs. Là où il y avait de la vase et des feuilles au sol, de la mousse et des champignons. Et des fleurs. Et des lézards marbrés. Et des serpents. Oh, oui. Des serpents.

Eicko se surpris à émettre un grondement profond, perdu dans sa réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mar 12 Avr - 16:35

Zolvar le regarda alors qu'il se mettait à parler. Il l'observa, souriant en l'entendant parler de la pluie avec autant de passion. Sa peau devint un peu plus verte, et son sourire s'agrandit, surtout en entendant le grondement de l'Orchid.

- Ce que je trouve de magnifique, personnellement, c'est de parler avec des gens si passionnés d'un sujet qu'on peut presque saisir leur passion. Qu'elle devient palpable. Mon père est pareil, du moment qu'on lui parle de couleurs et de traits. De courbes et de motifs. Il part dans ses idéals et à le talent naturel de nous transporter avec lui. D'ailleurs, il nous transporte tout autant avec ses dessins.

Il se tut quelques instants, baissant les yeux, l'air perdu dans un quelconque souvenir. Ses yeux bougeaient, de gauche à droite, ne démontrant rien sinon une lueur d'absence. Puis, il les fixa de nouveau sur Eicko, retrouvant un sourire aimable.

- La pluie et le dessin se ressemblent, je trouve. Suffit de remplacer le ciel par un esprit, et les torrents d'eau par l'inspiration. Dans les deux cas, s'il en tombe assez, on peut créer une splendide rivière, aux reflets miroitants. Ce qu'elle reflète est à la discrétion de celui qui la regarde.

Il secoua la tête, se trouvant soudainement stupide d'avoir déballé tout ça. Sa peau devint un peu plus rouge que verte, et il fronça les sourcils, pour ramener son regard dehors, attendant avec impatience que la pluie s'abatte sur la cité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Ven 27 Mai - 8:45

Eicko écoutait Zolvar parler avec un sourire mutin. Constatant que celui-ci s'était plongé dans un souvenir peut-être douloureux, il n'ajouta rien, laissant le mercenaire à ses réflexions. L'orchid se contenta de hocher doucement la tête à la deuxième phrase, puis reporta lui aussi son attention sur l'extérieur.

- Absolument tout ce qui nous entoure, dans la nature, est de l'art en soi. C'est si beau. C'est une harmonie si douce, fragile et puissante à la fois.

Dit-il lentement, alors que les premières gouttes de pluie venaient mouiller le sol, une après l'autre. Un peu à la façon des arbres, les quelques feuilles qui peuplaient le corps de l'Orchid s'étaient légèrement retournées avec la basse pression qui se faisait sentir dans la cité.

- Avez-vous des frères et sœurs, monsieur Zayne?

Demanda l'Orchid, alors que tout bonnement, le museau d'un reptile venait de pointer à l'un de ses flancs, une langue fourchu fouettant l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Ven 27 Mai - 12:32

Le mercenaire, aux premières paroles d'Heicko, se contenta d'acquiescer d'un mouvement de tête. La nature était réellement la plus grande artiste en ce bas monde.

Son regard revint sur son interlocuteur, naturellement, et il observa le phénomène des feuilles avec un demi-sourire. Les Orchids étaient vraiment des êtres particuliers. Sous la question, il eut un petit sourire de regret, puis secoua négativement la tête.

- Malheureusement, non. Je suis enfant unique. J'aurais adoré m'occuper d'une petite sœur ou d'un petit frère. Ça n'a pas adonné.

Il soupira, puis sourit, voulant s'assurer qu'on ne le pense pas triste pour si peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Ven 27 Mai - 15:24

Eicko écouta les paroles de son interlocuteur en penchant la tête de côté. Voyant le sourire qui semblait un peu forcé, l'Orchid tenta de lui rendre un sourire aussi, ce qui avait l'air un peu étrange.

- Rien ne vous empêcher d'en adopter un.

dit-il, regardant le mercenaire sans ciller.

La petite créature qui avait précédemment pointé le bout de son museau se décida à sortir, pour aller profiter de la pluie. Il s'agissait d'une genre de couleuvre verte et brune, d'assez bonne dimension. L'orchid regarda la bête se pousser, sans émotion.

- Pas d'enfants non plus?

Ajouta t'il en ramenant toute son attention sur Zolvar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Sam 28 Mai - 0:23

Zolvar pencha la tête de côté en entendant les paroles du défenseur. S'adopter un frère ou une sœur? Directement dans la famille, ce n'était pas de son ressort. Par contre, se faire un frère ou une sœur spirituel...

À l'autre question, il baissa la tête et l'hocha négativement. Il adorerait être père, mais malheureusement, pour se faire, il devait avoir une femme avec qui concevoir un enfant. Encore là, il pourrait adopter un orphelin... mais ce n'était pas pareil. Loin de là.

- J'aimerais beaucoup avoir un enfant. Avant, il me faut une femme, et ce n'est pas encore gagné.

Sa peau redevenait rouge au fil de ses paroles. Il n'y avait rien de plaisant à l'idée de rester éternellement seul...

- Et vous? Une petite copine? Si ce n'est pas indiscret, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Dim 29 Mai - 22:03

Eicko écoutait et observait le mercenaire dans un silence religieux, ne trahissant aucune émotions. Constatant qu'une fois de plus il avait mit le doigt sur quelque chose de douloureux par inadvertance, il baissa un peu le regard.

Lorsque Zolvar lui retourna la question, un silence s'installa entre eux, le battement de la pluie dans la vitre venant remplir un vide de quelques secondes. L'Orchid fini par sourire faiblement.

- Ce n'est pas indiscret. Après tout je vous poses des questions, moi aussi.

Il se tut quelques secondes supplémentaires, fixant Zolvar de son regard ambré, comme s'il réfléchissait.

- Pas de petite copine. Et ça n'arrivera sans doute jamais puisque je vis à l'intérieur des murs. Je crois cependant avoir une ou deux progénitures. Mais cela demeure... nébuleux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mar 31 Mai - 0:37

Ce fut le tour du Mutalythe de l'écouter en silence, tout en le fixant attentivement. Ils étaient tous deux dans la même galère, à première vue, mais pour des raisons probablement différentes.

- Si je puis me permettre, il y a d'autres membres de votre race dans l'État, qui sont des femmes. Toute cause n'est pas perdue. D'ailleurs, l'une d'entre vous dirige un élevage de créatures provenant de l'extérieur, je crois. Si ce que je vous dit vous dérange, ne vous gênez pas pour me le faire savoir...

Il eut un petit soupir, puis ramena son regard sur l'extérieur. La pluie n'attirait pas grand monde. Pourtant, les Défenseurs en service bravaient l'eau qui s'échappait du ciel. La simple idée des jambières d'armure lourde pleines de boue le fit grimacer. Ce devait être désagréable... Il préférait son armure plus légère dans tous les cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mar 14 Juin - 9:00

Eicko écouta les paroles du mercenaire avec un petit sourire.

- Je sais tout ça, monsieur Zayne. Seulement, vous savez, tout comme n'importe quel autre être doté d'intelligence, de morale et de goûts, j'ai mes préférences. De plus, mes obligations ne me permettent pas vraiment de faire la cour à de jolies demoiselles. Peut-être une fois retraité. Je préfère garder mon esprit libre afin de bien faire mon travail.

Il reporta son attention sur l'extérieur aussi, durant quelques instants. Il secoua doucement la tête en voyant les défenseurs qui se faisaient détremper par la pluie.

- Et puis pour cela, d'ailleurs, il faudrait d'abord que les femmes de mon espèces me trouve attirant.

Dit-il d'un ton égal, sans émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au grés du vent (Eicko)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ♣
» vent malin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sicherheit :: Zones de jeu :: Secteur des habitations :: Avenue Principale-
Sauter vers: