Sicherheit

Notre existence en elle-même provient peut-être d'une catastrophe. Notre passé est donc peu important. Notre futur, lui, est ce que nous voudrons bien en faire.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au grés du vent (Eicko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 28 Sep - 15:41

Le défenseur suivait la cadence du mercenaire.

- Vous avez raison. Ce serait un excellent réflexe. Il est entendu cependant que les gardiens ne peuvent pas intervenir dans toutes les bagarres. Des choses doivent se régler entre les gens, parfois. Il semble que ce soit typiquement humain, mais soit. J'abonde dans votre sens.

Dit-il de son ton calme habituel. Écoutant les paroles suivantes, Eicko se contempla lui-même quelques brèves secondes. Il n'avait plus son badge ni son arme. Dans tous les cas... une intervention civile ferait sûrement l'affaire. Et puis ce n'est pas comme si l'orchid passait inaperçu dans le secteur, on le reconnaissait tout de même facilement.

Les lieux étaient assez déserts en cette fin de journée. Une personne ou deux traînaient, sans plus. L'endroit était calme. Dans une ruelle adjacente à La Truffe Noire, les seuls vestiges visible d'une altercation était un peu de sang au sol, quelques gouttes seulement, et des bacs de déchets renversés.

La ruelle était sombre, mais au fin fond, sous deux tôles de métal formant un petit toit et un abri, quelqu'un était assis par terre, fumant tranquillement une cigarette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 28 Sep - 16:34

Le mutalythe continuait d'avancer, avec une détermination toute visible. S'il le Néorite était encore là, ils pourraient l'aider.

- Je n'ai pas votre tact pour illustrer mon point de vue, mais il n'a pas un mauvais fond pour autant.

Arrivant sur les liux, il repéra facilement les traces de lutte. Il était simplement heureux de ne pas voir de traces de flammes. Pour une fois, les Puristes n'y semblaient pour rien dans l'histoire. Remontant la ruelle sombre, il repéra facilement la personne qui fumait et s'en approcha doucement, sans aucune hostilité. Il adoucit même un peu sa voix en approchant, ne voulant pas se montrer intimidant.

- Pardonnez-moi... Auriez-vous vu ce qui s'est passé ici? Le combat?

en même temps que de parler, il examina la personne. Certes, il n'était pas très bien placé, encore à une distance respectable, mais il voulait voir si c'était là l pauvre Néorite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 28 Sep - 16:42

Eicko se contenta d'hocher la tête. Constatant les traces de luttes et l'inconnu au fond de la ruelle sans issue, l'orchid s'arrêta à l'entrée.

- Je vais interroger les gens autour pour savoir s'ils ont plus de détails sur ce qui s'est produit. De cette façon nous pourrons peut-être retrouver les agresseurs.

Dit-il d'un ton distant en repérant les dit témoins potentiels.

Le personnage assis, pour ne pas dire évaché, sous la tôle, eut un petit hoquet de rire et souffla longuement la fumée de sa dernière bouffée.

" Merci de spécifier. Parce que pour s'en passer, il s'en passe des choses ici."

Dit-il d'un ton moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 28 Sep - 16:52

Le mercenaire acquiesça aux paroles d'Eicko. C'était une idée. Et puis, contrairement à lui, le Défenseur avait un titre qui poussait aux confidences.

Restant ensuite à distance respectable, il serra imperceptiblement les dents en écoutant la personne. Monsieur jouait au provocateur? Une autre journée, peut-être l'aurait-il trouvé drôle. Mais ses émotions pèle-mêle et son besoin de plus en plus pressant d'une bonne méditation le rendait... irritable. À cran. Et moins sympathique. Il prit une profonde inspiration, faisant taire son aspect bleu, qui avait bien envie de faire un autre combat dans cette ruelle qui s'y prêtait bien.

-Oh, j'y ai vu des gens brûler, d'autres mourir, et d'autre encore unifier leur affection entre les poubelles et les effluves d'alcool. Là n'est pas ma question, dans tous les cas. J'aimerais porté assistance au blessé, si assistance il y a à fournir. Et le Gardien qui m'accompagne aimerait sans doute mettre la main au collet des gens qui l'ont agressé. Pouvez-vous m'être d'une quelconque assistance, ou est-ce que je suis entrain de perdre mon temps?

Sa dernière question avait été dite sur un ton froid. Le reste, il l'avait dit avec douceur, ce qui était surprenant. Continu, Zolvar, de contrôler tes démons. Mais surtout, ne laisse pas tes secrets prendre le dessus en publique... surtout si victime il y a...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 28 Sep - 17:03

L'inconnu tira un lente bouffée sur sa cigarette et sortit de sous les tôles. C'était un jeune homme, semblant humain, au sourire beaucoup trop large pour être sain et au regard vert vif.

" Vous voulez savoir si j'ai vu le Néo se faire démonter la gueule? Ouais j'ai vu ça..."

Il lança son mégot au sol et l'écraser d'un pied chaussé d'une vieille botte de travail.

" Pour être franc, je sais pas lequel des trois a eu le plus mal. Peut-être le gars qui est encore plié en deux dans la grosse poubelle en métal là-bas. Je l'ai pas vu sortir encore."


Dit-il en désignant la dite poubelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 28 Sep - 17:30

Le mercenaire le toisa du regard, longuement. Cet humain était-il sous l'influence d'une drogue quelconque, ou avait-il simplement une idée derrière la tête? Il l'écouta en silence, sans tourner la tête en l'entendant parler de la poubelle. S'il y avait vraiment quelqu'un là, il pourrait atten- Non, si la personne était encore là, et depuis un moment, peut-être l'une des blessures était-elle grave.

- Le Néorite, où est-il? Le savez-vous?

Il recula de deux pas, puis se tourna lentement, allant vers ladite poubelle. Il tendit l'oreille en premier, puis souleva le couvercle, très lentement. Il était prêt à voir ce qui s'y trouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 28 Sep - 17:44

Le jeune homme haussa les épaules, son large sourire toujours étampé au visage. Il fourra les mains dans les poches de son pantalon cargo usé et se balança doucement d'avant en arrière.

" Il est partit. J'ai pas son agenda, je sais pas où il s'en allait."

dit-il, le regard toujours brillant.

Il s'approcha un peu de la poubelle lui aussi, désireux de voir ce qui se passait avec l'humain mis aux ordures. Le type en question était recroquevillé dans les ordures, du sang séché sur le visage et un oeil tuméfié. Il était conscient, mais semblait traumatisé.

Le jeune homme à la cigarette eut un petit rire suraiguë à peine étouffé et siffla d'étonnement.

" Tu es mal caché, on t'a trouvé! C'est toi le chat maintenant!"

Dit-il en rigolant de nouveau. La victime dans les ordures se couvrit la tête de ses mains et geignit.

- Me faites pas de mal... s'il-vous-plait...

couina-t'il
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 28 Sep - 18:00

Quel le jeune homme le suive ne lui plut pas, mais c'était le blessé qui l'intéressait pour le moment. Il se tint tout de même prêt, au cas où. Soulevant le couvercle, il regarda le pauvre gars, fronçant les sourcils sous son masque. Il avait été salement amoché... et semblait avoir peur. Pourquoi aurait-il peur de lui s'il était supposément l'attaquant d'un Néorite? La question lui tournait dans la tête, et il ne savait pas quoi en faire.

- Je ne suis pas là pour vous faire du mal, mais pour comprendre. Allez, je vais vous sortir de là et vous emmener à l'avant-poste le plus près. Vous avez visiblement besoin de soin. Et vous... Il regarda l'humain au regard fou, un malaise lui remplissant le ventre. Gardez vos distances, je vous prie.

Se penchant sur la poubelle, il saisit doucement le blessé sous les aisselles, puis le souleva sans trop de difficulté. Il était tout en muscles et donc assez fort, mais il prenait son temps pour ne pas faire mal au pauvre gars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 28 Sep - 18:51

Le blessé se laissa sortir de la poubelle non sans quelques grincements de dents dû à la douleur. Une fois sur le sol, il se tint sur une jambe seulement, accroché au mercenaire, une cheville visiblement amochée.

Le jeune détraqué pour sa part leva les sourcils avec un sourire en coin.

" Qu'est-ce qu'il y a?"

Demanda t'il avec une moue exagérée.

Le blessé quant à lui leva les yeux vers le jeune et fut pris d'une expression de terreur.

" Le laissez pas s'approcher de moi! Je vous en prie!"

Dit-il en resserrant sa poigne sur les vêtements du mercenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 28 Sep - 18:56

Une fois le pauvre homme sorti, il l'aida à se tenir debout. Il se plaça de manière à ce qu'il n'aie pas besoin de forcer pour rester en équilibre sur sa jambe intacte, le faisant à sa place. Entendant toutes les paroles, il se raidit. Non, il ne laisserait pas ce gars s'approcher. Plus maintenant. Se déplaçant sensiblement, il se mit entre les deux humains, se raidissant un peu plus. On entendait sa respiration, qu'il devait maintenant contrôler.

- Éloignez-vous. Dernier avertissement.

Son ton était froid, maintenant. Il se déplaça de nouveau, sensiblement, cachant presque totalement le blessé derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 28 Sep - 19:06

Le jeune leva les mains en signe de non-agression.

"Heh o.k., o.k.! "

Dit-il en reculant de deux pas. Il fouilla doucement dans sa poche en ne quittant pas Zolvar des yeux, en ressortant un boitier de métal, un porte-cigarette.

" Tu serais resté longtemps dans ta poubelle?"


Demanda-t'il au blessé.

Un peu plus loin, Eicko avait terminé d'interroger les gens présents et s'approchait du trio. Il lança un regard froid au jeune, puis s'intéressa au blessé.

- Que s'est-il passé?

Demanda t'il d'un ton doux et neutre à la fois.

Le jeune éclata de rire et s'écria: " Il s'est fait mettre à la poubelle! Comme un gros déchet! C'est ce que t'es hein? Un gros déchet hein? T'aime ça t'en prendre aux gens qui t'ont rien fait hein? Saloppe, si j'étais le grand dude en noir moi je te recrisserais dans la poubelle.T'es juste une tapette, maintenant que ton ami est partit tu chiale ta mère hein? Ben c'est ça! Chiale mon osti!"

Il éclata encore de rire ensuite, peina à allumer sa cigarette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 28 Sep - 19:44

Le mercenaire se permit de respirer un peu. Visiblement, ce n'était pas aujourd'hui qu'il se ferait attaqué. regardant toujours le jeune homme aux cigarettes, il continua de soutenir le blessé. Eicko arrivant sur place, son stress baissa d'un niveau.

- De ce que j'en ai compris, c'est l'un des deux agresseurs du Néorite. Il semble avoir une peur bleue du jeune homme ici, pour des raisons qui m'échappent.

Il se crispa un peu plus en entendant l'autre gars, grinçant des dents. Les gens devenaient fous... autant d'agressivité. Et pourquoi? Il se doutait que l'homme à la cigarette avait fini de refaire le portrait de l'agresseur, justement pour faire sortir sa rage... Secouant la tête, il se décala derrière Eicko. C'était lui le Défenseur, après tout.

- Je vous laisse faire votre travail. En attendant, je vais m'occuper de monsieur.

S'éloignant de quelques pas avec le blessé, il le fit s'asseoir et s'installa près de lui, un genoux en terre. Il fouilla doucement à sa ceinture, pour en sortir un tissu net, une gourde d'eau, pour l'humidifier. Lentement, et avec une extrême douceur, il nettoya le sang, chuchotant au blessé.

- Cet homme vous a-t-il fait quelque chose? Vous pouvez me le dire. Pour se rendre à vous, il doit passer par moi en premier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 28 Sep - 21:43

Eicko fit un signe de tête au mercenaire, signifiant qu'il l'avait bien entendu. Il reporta son attention sur le jeune homme, l'observant un instant en silence.

" Votre travail? Quoi lui c'est le justicier masqué et toi t'es sa plante portative? Tu lui fournis des raisins quand il a la dalle?"

Le gardien demeura immobile, penchant la tête de côté, un grondement sourd retentissant dans l'espace.

- Pour être exact, je suis le lieutenant Hansel, sous-officier de la division des gardiens, et lui est quelqu'un qui pourrait vous écorcher vif avant même que vous n'ayez terminer de tirer une bouffée de cette cigarette. À votre place je demeurerais poli et coopératif.

Le jeune homme hocha exagérément la tête en faisant un fausse moue impressionnée.

De son côté, le blessé se laissa nettoyer sans bouger.

" Il... je ne sais plus... c'est flou... il... lui aussi il s'en ai prit au... Néorite... mais je n'y suis pour rien moi je n'ai pas attaqué ce type... je n'ai attaqué personne, c'est lui..."

Bégaya-t'il, d'une voix chevrotante.

Eicko et le jeune avaient désormais une discussion à voix basse, le jeune ne démordant pas de son sourire psychotique.

- Je sais que tu es armé. N'empire pas ton cas, je ne tient pas particulièrement à ce que la situation dégénère. Explique-moi ce que tu faisais ici et pourquoi tu as attaqué cet homme, tout d'abord. À moins que tu préfères me raconter tout ça à travers les barreaux d'une cellule. Personne ne quittera cette ruelle avant que les choses ne soient claires.

"Qu'est-ce qui te fais dire que je suis armé, Ô grand peuplier?"

- Personne ne sort sans armes. Pas dans les conditions actuelles. Ou bien tu es plus fou que tu ne le parait. Et puis je peux voir le manque de ton couteau qui dépasse de ta poche.

"Arrêtez-le... je vous dis que c'est lui le coupable!"

Ajouta le blessé d'un ton de panique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Mer 28 Sep - 22:42

Zolvar resta silencieux. Le jeune homme commençait à vraiment l'irriter, mais il devait garder son sang froid. Les paroles d'Eicko sur lui le rendirent légèrement confus, mais il les mit de côté pour plus tard. Là n'était pas le moment pour demander au Défenseur pourquoi il avait cette impression de lui.

Son attention resta sur l'homme qu'il protégeait, continuant d'éponger le sang. Il essaya de voir qu'est-ce qui avait bien pu faire les blessures tout en le faisant et en écoutant le pauvre gars. Entendant finalement que c'était la faute de l'autre humain, il n'en fut pas surpris, mais ne considéra pas la chose totalement vraie. Pas pour le moment, du moins.

- Prenez le temps de mettre de l'ordre dans votre tête. Nous allons vous demander de tout nous raconter plus tard. Alors prenez le temps de tout éclaircir.

Entendant ensuite Eicko, il se mit debout, puis prit doucement son arme de précision, sans pour autant la pointer. Il l'avait en main, et s'était suffisant pour le moment.

- Si vous avez besoin de mon assistance, Lieutenant, semblerait que j'ai un talent inné pour viser les poignets et les rotules à courte portée.

Il n'ajouta rien d'autre, sur ses gardes. Et puis, si la vue de son arme lourde ne dissuadait pas l'humain, il ne savait pas ce qui le ferait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Jeu 29 Sep - 9:00

Le blessé hocha doucement la tête en fermant les yeux. Les marques sur son visage semblaient principalement être dues à des coups de poings. Il avait probablement le nez cassé et quelques dents en moins, mais rien ne semblait trop grave.

Eicko de son côté leva lentement la main, sans lâcher le jeune du regard, pour indiquer à Zolvar que ça allait pour l'instant. De l'autre main, il prenait les papiers d'identité que le jeune lui tendait. Il y jeta un bref regard puis secoua doucement la tête.

- Ce ne sont pas tes papiers. Où as-tu pris ça? Tu les as volé?

Dit le défenseur sur un ton qui n'entendait pas à rire.

"Ben non. Ouvre tes que-n-oeils la fougère. C'est moi, là. Tu vois pas?"

Dit-il en s'approchant de l'orchid. Un léger silence flotta entre les deux antagonistes et soudainement, un petit "frouch" suivit d'un grognement à en glacer le sang suivit. En deux temps trois mouvements, Zolvar pu voir le couteau du jeune faire un vol plané vers le fond de la ruelle et le jeune lui-même aller s'écraser lourdement contre un des murs.

Le psychotique tomba assis au pied et mur et toussa. Eicko quant à lui émis un espèce de sifflement, et dit d'un ton caverneux:

- Tu veux jouer à ça? Jouons à ça. Ça me ferait beaucoup moins de papelards à remplir si tu disparais subitement de la carte.

Le blessé de son côté murmura un:

"Tuez-le... s'il vous plait débarassez-vous de lui!... je vous jure que je n'ai rien à voir... j'ai essayé de défendre le Néorite... je ne l'ai pas attaqué... demandez... demandez à... demandez à Aby! Demandez à... à Rajit et Cole!"

Gémit-il.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Jeu 29 Sep - 19:38

Le Mutalythe resta prêt à agir. Son attention retourna vers le blessé quelques secondes,secondes qui furent assez pour qu'il ne comprenne pas ce qui venait de se produire. Il ne vit que le couteau voler, puis ne comprit plus du tout ce qui se passait. Tout était arrivé rapidement...

Un grognement lui échappa. Trop de victimes. Un décérébré. Était-il un puriste, ou simplement un fou, ce gars? Qu'allait faire Eicko? Il ne parlait pas franchement de le tuer, lui, défenseur de la loi? Et le blessé, là, qui les encourageait à abattre cet homme. Son grognement continua, et le blessé put très bien le voir prendre de la grandeur. Un bon deux pieds de grand, avec une largeur d'épaule plus large. Ses vêtements, semblant s'adapter à ce genre de chose étrange, tinrent le coup. On ne voyait toujours rien de lui, sinon qu'il était... différent.

En quelques grandes enjambés, il se rendit au nouvel ennemi, le saisit à la gorge et le plaqua contre le mur, sans vraiment de douceur. Sa prise était forte, anormalement forte, empêchant l'air de passer. Si ce connard était vraiment un danger, il le ferait étouffer jusqu'à ce qu'il perde conscience. Il serait, de toute manière, plus facile à transporter de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Jeu 29 Sep - 20:36

Eicko semblait hors de lui et mettre toute sa concentration à ne pas étriper le jeune fou. Il le regardait chercher son souffle en se figurant la suite des événements. Il devait assurément traîner cet énergumène au poste, car s'il n'était pas l'auteur des agressions contre le Néorite, il était au minimum un témoin.

Le jeune givré vit bien le mercenaire arrivé mais il n'eut pas le temps de réagir. Posant les mains sur les avant-bras de Zolvar et battant des jambes, il essayait de foutre des coups de pieds au mercenaire pour qu'il le lâche. Déjà à bout de souffle, il ne se débattit pas bien longtemps avant de sombrer dans l'inconscience.

- Ne lui faites pas la faveur de l'achever.

Grogna Eicko, qui s'était maintenant rapproché du blessé pour jeter un oeil à sa cheville. Celle-ci était plus qu'amochée. En vérité, le tendon d'achille avait été sectionné,probablement à coup de couteau. Le défenseur laissa échapper un juron en langue Orchid et souleva précautionneusement la victime pour le transporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Jeu 29 Sep - 21:57

Les coups le laissèrent indifférent. Il ne sentait presque rien, dans les faits. Dès que le jeune homme tomba inconscient, il le lâcha simplement, se redressa et attendit. Sa respiration était sifflante, profonde. Il se rappela qu'il détestait quand ça arriverait. Il passerait encore des jours à s'en remettre. Les anciennes blessures laissaient souvent des séquelles dans les muscles...

Voyant qu'Eicko s'occupait de la victime, il saisit l'imbécile, le monta sur son épaule comme si de rien n'était et ramassa ensuite le couteau. On ne devait pas laisser des pièces à conviction derrière.

- J'acheminerai le suspect à l'avant-poste, Défenseur.

Tellement impersonnel et rauque. Il allait devoir régler ce problème, mais pas maintenant. Ramener cet humain au plus vite, puis foutre le camp... c'était, en somme, un bon plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Ven 30 Sep - 9:26

Eicko se relevait alors que le blessé perdait conscience dans ses bras, sans doute à cause de la douleur. Il fit un signe de tête au mercenaire pour lui indiquer qu'il l'avait entendu et s'affaira de son côté à porter le blessé jusqu'à l'endroit le plus près où il pourrait recevoir des soins de base, immobiliser sa cheville, avant de passer aux choses sérieuses.

Le jeune, sur l'épaule de Zolvar, demeura inconscient durant plusieurs minutes. Il se remit à remuer doucement au bout d'environ 7 ou 8 minutes, se remettant aussi à tousser. Ne grouillant pas de là, il dit d'une voix rauque:

"On va...où?"

Puis se remit à tousser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Ven 30 Sep - 16:06

Le mercenaire suivit Eicko, de ses grandes enjambées. Dans la logique des choses, tous deux iraient à l'avant-poste. Le lieu de soin le plus près y était, et les cellules également. Il restait obstinément derrière l'Orchid, ne voulant pas qu'il le voit. Il ne semblait ne rien avoir remarqué, et ça lui faisait réellement plaisir. Sa douleur restait présente, par contre, et il l'endurait en silence.

Entendant l'imbécile sur son épaule qui revenait à lui, il eut un soupir. Le gardait-il là, en espérant qu'il se tienne tranquille, ou bien l'étouffait-il de nouveau? Il pourrait déposer sa main sur sa gorge, faire une pression et entendre le craquement... Secouant la tête, il éloigna ces réflexions. Non. Il était là pour protéger. Pas achever.

- Faire un tour. Restez tranquille.

Il n'ajouta rien. C'était suffisant. Il espérait seulement qu'ils arrivent bientôt à l'avant-poste. Quelque chose lui disait que la chaleur qu'il sentait sur sa poitrine n'était parce que l'humain lui avait bavé dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Ven 30 Sep - 16:12

(XD Holy cow!)

L'avant-poste était à environ 5 minutes de marche d'où ils se trouvaient actuellement. Eicko marchait en silence, surveillant son passager et prenant garde de ne trébucher sur rien. Ça n'était certainement pas le temps de s'écrouler sur le blessé.

Le jeune homme eut un petit soupir.

" Mettez-moi pas en prison... j'aime pas ça, les prisons... et puis je suis pas un criminel...c'est pas moi le méchant dans l'histoire."

Dit-il d'un ton presqu'enfantin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Ven 30 Sep - 16:24

(L'imagination, douce joueuse de tour...)

Le mutalythe avançait. Il observait Eicko se déplacer avec précaution, comprenant son initiative. La presse n'était pas de mise dans la situation. Si le Gardien venait qu'à lui crever un oeil en tombant, par contre... les choses pourraient être pressantes. Avoir eu un passanger moins... coupable à ses yeux, il aurait fait attention. Mais ce n'était pas le cas.

Sa prise sur l'humain se raffermit. Il aurait du le ligoter. Ça aurait été une brillante idée, qui lui avait échappé. Vraiment, il devrait s'apprendre à réfléchir un peu plus quand il se trouvait dans cet état.

- J'ai dit qu'on faisait un tour. Je n'ai pas parlé de prison. Restez coopératif.

Des tours de mutalythe, il n'en donnait pas souvent. Si ses compagnons mercenaires l'avaient entendu... Comme ils se seraient amusés à ses dépends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Ven 30 Sep - 16:32

Le jeune psychotique se contenta de répondre:

"oh... d'accord..."

D'une petite voix, se raidissant un peu en sentir la poigne du mutalythe se raffermir puis se détendit de nouveau pour se montrer coopératif.

"Je coopère... je coopère beaucoup là... beaucoup beaucoup..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zolvar Zayne

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Ven 30 Sep - 16:38

Zolvar roula des yeux. Vraiment? Cet homme était totalement stupide. Il ne s'en fâcherait pas, mais tout de même. Il le classa définitivement dans la catégorie "je n'ai pas toute ma tête" et continua d'avancer.

- Continuez de l'être.

Il eut un soupir. Tient encore un peu. On n'a plus besoin de toi, mais il tient mieux son ton épaule que la mienne. Il allait devoir se pardonner tout ça. Peut-être en s'invitant à prendre un verre. Ses réflexions ne l'empêchaient pas d'être alerte, surveillant étroitement les mouvements sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eicko Hansel

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 04/03/2016

MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   Ven 30 Sep - 16:44

Le...quadrio? arriva enfin à l'avant-poste. Comme il était devant, Eicko pénétra en premier dans le bâtiment. Il avait hâte de pouvoir confier le blessé à quelqu'un de plus compétent que lui. Il savait soigner les gens, mais la blessure au tendon de l'homme dépassait légèrement ses compétences de premiers soins.

Le jeune quant à lui leva la tête et reconnu bien évidement le lieu où on l'emmenait. En quelques secondes, il fut pris d'un regain d'énergie et se mit à se débattre férocement.

" Lâchez-moi! C'est vous deux! C'est vous deux, toi et la plante qui marche qui m'avez attaqué et c'est moi qu'on traîne à l'avant-poste?"


s'exclama-t'il en battant des pieds et des poings pour descendre de son transporteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au grés du vent (Eicko)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au grés du vent (Eicko)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ♣
» vent malin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sicherheit :: Zones de jeu :: Secteur des habitations :: Avenue Principale-
Sauter vers: