Sicherheit

Notre existence en elle-même provient peut-être d'une catastrophe. Notre passé est donc peu important. Notre futur, lui, est ce que nous voudrons bien en faire.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Première rencontre ouverte au publique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 737
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Première rencontre ouverte au publique.    Dim 26 Juin - 1:33

Les portes de la Tour des Élus étaient ouvertes depuis l'accident de la fête des 800 ans. La chose n'en était pas pour autant dangereuse. Les Défenseurs avaient formés un cordon de sécurité, et augmenté la surveillance. Une unité de Lockdown était postée aux portes et dans la salle. Personne ne voulait voir l'un des Élus devenir une torche vivante.

Autour de la large table ronde, les Élus étaient installés. L'ordre était précis, plaçant ceux qui s’appréciaient le mois à bonne distance l'un de l'autre. Ainsi donc, Meyers et Madtrigger étaient séparés par Yrzé. Butcher et Stein avaient un joyeux Moulthy entre eux deux. On retrouvait donc Meyers, Yrzé, Madtrigger, Butcher, Moulthy et Stein autour de la table, avec une ambiance habituellement calme. En cette première réunion d'après crise, les choses semblaient plutôt tendues.

Le premier qui parla se retrouva, sans grande surprise, à être l'Élu Défenseur. On pouvait facilement lire la frustration sur son visage, habituellement dure, mais neutre. "Pour bien résumé, un lunatique s'est invité à la fête de l'État. Personne ne sait d'où il sort. Personne ne sait quelle technologie il a utilisé. Personne ne sait qui il est. Par-dessus ce chaos, un Puriste en a profité pour s'attaquer à la foule..."

Meyers fut coupé par la mercenaire, qui soupira d'exaspération: "Un Puriste s'est attaqué à un Défenseur, non-humain. Rien ne dit qu'il voulait attaquer la foule."

Le regard acier du Défenseur se teinta de rage, et il darda un regard mauvais sur la mercenaire. "Ce Défenseur a protégé la population. Il a des brûlures au troisième degrés. Et c'est de cette manière que vous répondez? S'il n'avait pas intercepté le projectile, qui l'aurait reçu, dites-moi? Certainement pas l'un de vos mercenaires!"

Yrzé se pencha un peu plus vers l'avant et son agréable voix sembla chasser un surplus de tension. "Les actes du chef d'unité Gardien sont nobles, comme toute l'opération qui a été mise en branle pour évacuer la population. Réjouissons-nous de ne pas avoir eu de morts, plutôt. Oui, l'État s'est retrouvé avec un dissident, j'en conviens. Si nous faisons bien les choses, nous trouverons une solution. Par contre, nous devons travailler de concert."

Sophia roula des yeux, puis examina les trois autres. Deux s'étaient retrouvés absents, ce jour-là. "Justement, travailler de concert. Où étiez-vous, tous les deux? Finn? Ulrich?"

Butcher leva les mains, comme pour se défendre. "Pendant que tout le monde fêtait, moi j'étais dans les champs, à m'assurer que vous ayez tous les vivres nécessaires! Et vous savez tous que je déteste les fêtes! Ce n'est pas la première fois que je ne vais pas à un événement, de toute façon!"

Stein, lui, resta silencieux quelques longues secondes. Croisant ses doigts, il se contenta d'un simple: "Mes occupations ne concernent que moi. Et puis, ma santé ne me le permettait pas."

Sophia laissa échapper un soupir d'exaspération, encore. Le silence tomba sur la salle, de nouveau. Et encore, ce fut Meyers qui le brisa. "La question qui devrait nous inquiéter: Qui sont les Archivistes? Et pourquoi ce lunatique a-t-il affirmé que nous les connaissions?"

Le silence se fit de nouveau. Chacun s'observait. Tous les regards se tournèrent, par contre, sur Moulthy, qui avait baissé les yeux nerveusement.

"Moulthy... qu'est-ce que tu ne nous a pas dit, hum? Crache le morceau! La mercenaire le toisa du regard.

Le néorithe se mit à jouer avec ses mains, nerveusement. "...je ne sais pas exactement qui ils sont... mais quelqu'un est venu me voir, quand j'ai accepté d'être Élu. Il m'a dit que les Archivistes cherchaient un protecteur des "Principes"... J'ai refusé! Je n'ai pas posé plus de questions! Ce type me mettait mal à l'aise..."

Tous semblèrent confus, à l'exception d'un. Stein restait d'une neutralité parfaite, mais semblait concentré. La chose attira l'attention de l'Orchid, qui l'observa. "Dites-moi, mon ami. Auriez-vous quelque chose qui saurait nous éclairer, dans notre ignorance?"

Le regard glacial du scientifique se planta sur Yrzé. "La personne est en effet un lunatique. Les Défenseurs en ont entendu parler. Jusqu'à maintenant, il n'avait pas prouvé qu'il était une menace. Je crois, monsieur Meyers, que le nom Pipes vous dira quelque chose. Cet homme est dangereux. C'est un renégat. Vous devriez le trouver dans les plus brefs délais et l'enfermer. Pour ce qui est des Archiviste, oubliez-les. Ils se sont éteints avec les fondateurs de l'État." Sans ajouter quoique ce soit, Stein se leva et se dirigea vers la sortie.

Le Défenseur se leva de sa chaise, ses mains s'abattant sur la table. "Que cachez-vous au reste des Élus, Stein?! Je vous jure que si vous quittez cette salle de réunion, je vous fait arrêter!"

Ulrich continua son chemin. Doucement, Yrzé déposa sa main sur l'épaule de Meyers, le forçant gentiment à se rasseoir. "Vous n'aurez pas de réponse aujourd'hui, mon ami. Faites ce que vous pouvez faire avec vos hommes. Je parlerai à monsieur Stein. Je crois que cette réunion ne nous mènera pas plus loin. Nos esprits sont encore troublés par les événements de la fête. Allez vous reposer. Nous reprendrons un autre jour, quand nous aurons la tête froide."

Les autres acceptèrent, certain par obligation. Dans tous les cas, ils ne quittèrent pas immédiatement. Ils étaient, après tout, accessibles à leurs citoyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
 
Première rencontre ouverte au publique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte au Président de la République, au Premier Ministre et ...
» Lettre ouverte à Madame Michèle Pierre-Louis Premier Ministre de la République
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Installation de la Commission sur la Nouvelle Force Publique
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sicherheit :: Zones de jeu :: Secteur Central :: Tour des Élus-
Sauter vers: