Sicherheit

Notre existence en elle-même provient peut-être d'une catastrophe. Notre passé est donc peu important. Notre futur, lui, est ce que nous voudrons bien en faire.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le jour J (Leo & MJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Leo Steinhart

avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   Mar 11 Oct - 10:54

Leo ne retint pas son rire : il était vrai que c'était un des traits principaux de leur professeur. Il avait un mot précis pour décrire chaque attitude, chaque démarche. L'utilisation d'un terme trop vague ou inapproprié leur valait instantanément ce genre d'exclamation. Quand Gabrielle parla le jeune ingénieur haussa les épaules. C'est à peu près à cette réaction qu'il s'attendait aussi le silence ne fut-il pas très long.

"C'est justement pour ça que je te propose de me charger de cette étape : parce que l'idée d'aller chercher du financement et du support extérieur est relativement nouvelle et est très simple a exécuter. C'est une opération qui ne touche pas directement à tout ce que tu as déjà fait et qui ne met rien en péril si ça ne marche pas. Dans le pire des cas nous restons à l'étape où nous sommes en ce moment et avec un peu d'optimisme je reviens avec du support. Financier et autre."

Il eut un sourire rassurant, un peu moqueur.

"Si ça peut te rassurer, je te promet de rester dans les bureau de chacune de mes "cibles" jusqu'à ce qu'ils acceptent ou menacent de faire venir la sécurité pour me faire sortir."

Il prit une petite gorgée de son thé, appréciant le silence et la tranquillité que la maison offrait a présent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 572
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   Mar 11 Oct - 15:50

Un dilemme était visible sur l'expression de la jeune femme. Laisser Léo l'aider, ou bien tout faire elle-même? Elle l'écouta jusqu'au bout, puis lui fit une grimace à sa dernière phrase. Au moins, elle n'avait pas été froissée.

- ...d'accord alors. Je veux bien te laisse faire ça. Je vais te faire confiance. Je sais aussi que tu vas me ramener les infos tel quel.

Elle eut un petit sourire, puis fixa Léo de nouveau. Son regard s'était fait sérieux, même sévère. Une question lui brûlait les lèvres.

- ...pourquoi est-ce que tu tiens autant à aider? Oui, on est collègues... mais on ne se connait pas beaucoup... Pourquoi?

La question était finalement sortie. Elle termina son breuvage et attendit, curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Leo Steinhart

avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   Mer 12 Oct - 0:15

Le jeune ingénieur acquiesça doucement. Il paraissait confiant, mais il voulait en vérité rassurer Gabrielle quand à sa décision de déléguer. Il allait probablement devoir rédiger un rapport très, très détaillé de ses démarches mais au moins il avait la certitude qu'elle se reposerait (ou du moins tenterait de...) un minimum. Quand sa coéquipière posa sa question... Leo parut pour le moins surpris.

"Pourquoi ne t'aiderais-je pas?"

Il avait vraiment l'air de ne pas savoir quoi répondre. Était-ce parce qu'il ignorait la réponse ou qu'il était réticent à la dire? Lui même semblait ne pas le savoir pendant un bref moment. Il secoua sa tête lentement à la recherche de quelque chose d'intelligent à dire et haussa finalement les épaules.

"Je... je crois que nous sommes tous deux de grands obséd... euh passionnés et qu'à défaut de s'aider entre être humains, les gens passionnés devraient se serrer les coudes..."

Son regard plongea dans sa tasse et il rougit légèrement. Encore une fois il était très difficile de savoir ce qui se passait réellement dans la tête de l'ingénieur pour la simple et bonne raison que lui même l'ignorait.

"...Afin que nous n'arrêtions jamais d'être passionnés..."

...ta quête est noble, ton frère mérite mieux, tu mérites mieux, j'ai les moyens de vous aider, ce projet me motive... toutes ces raisons semblaient pâles pour lui en comparaison de celle qu'il venait d'énoncer. Il avait vu trop de gens couvert des cendres de leurs passions passées et refusait d'assister en première loge à la mort de la flamme de Gabrielle. Si il pouvait l'aider à conserver cette délicieuse folie, il voulait le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 572
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   Mer 12 Oct - 0:37

Le silence fut leur seul compagnon après la première phrase de Léo. La jeune femme se surprit à rougir, et elle baissa les yeux, regardant elle aussi sa tasse.

- ...parce que... tu aurais pu avoir autre chose à faire... Parce que ça ne te concerne pas... Parce qu'on ne se connait pas beaucoup... Pour beaucoup de raisons... Ne rien faire est plus faciles que de s'acharner pour que quelque chose soit fait...

Elle leva timidement les yeux sur Léo, puis lui fit un petit sourire. Encore, c'était là des paroles que leur professeur aurait dit. Ça la rassurait un peu.

- Peu importe la raison... merci. Ne pas être seul dans cette entreprise va me faire du bien... Merci.

Elle lui fit un large sourire... puis se tut. Visiblement, elle ne savait plus quoi dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Leo Steinhart

avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   Mer 12 Oct - 11:44

Leo ne fit rien pour alimenter le silence mais il le laissa venir sans malaise non plus. Ils restèrent ainsi de longues minutes à boire leur thé, tout deux avec l'impression que tout avait été dit. Si ce n'était des petits sourires gênés et des bruits de vaisselle on aurait put croire la maison complètement déserte. Une fois son thé terminé, le jeune ingénieur se leva doucement et alla porter sa tasse près de l'évier avant de se tourner vers son hôte.

"Je ferais peut-être mieux d'y aller : l'heure avance et tu tiens à peine debout."

Il lui offrit un petit sourire et lui mit la main sur l'épaule.

"Je compte sur toi pour reprendre des forces demain. S'il le faut je vais mandater Lionel et Racaille pour qu'ils t'empêchent de travailler si tu as le malheur de mettre un pieds dans ton atelier."

Même si il paraissait toujours un peu incertain, il était visible que Leo se sentait de plus en plus confortable en présence de la jeune femme. Ça se voyait dans son attitude, dans ces petits gestes qu'il aurait été impensable qu'il pose deux semaines auparavant. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas côtoyé quelqu'un de manière aussi serrée pendant aussi longtemps, en fait. Il se dirigea lentement vers la porte de sortie, prêt à rentrer chez lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 572
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   Mer 12 Oct - 15:08

Le silence dura donc un moment, sans qu'aucun des deux ne le brise. Chacun était quelque part dans sa tête, et peut-être était-ce mieux comme ça. Aucune parole stupide, dite par gêne, ne se faisait entendre.

Quand Léo se leva, Gabrielle en fit de même. Elle lui sourit et acquiesça, se retenant de bâiller de nouveau dans le processus.

- Pas besoin de les mandater. Je vais voir si Lionel travail demain. S'il est en congé, on va passer une journée tranquille entre frère et soeur.

Elle regarda sa main, puis le raccompagna jusqu'à la porte. Encore, on entendit des petites pattes débouler les escaliers, et cette fois, Racaille se jeta sur les pieds de Léo, se mettant sur le dos tout en dévoilant son petit ventre dodu. Gabrielle échappa un petit rire en regardant la belette.

- Elle vient te dire au revoir. On le lui a appris quand elle était petite. Sois prudent, et on se revoit après demain.

Elle souriait toujours, mais gardait ses distances, probablement pour qu'il ne se sente pas obligé de rester, mais plutôt libre de partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Leo Steinhart

avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   Mer 12 Oct - 19:24

Leo se pencha pour caresser un peu la belette écailleuse, trop sensible à son côté mignon pour résister.

"Je te promet que je vais être prudent ne t'en fais pas. À très bientôt Gabrielle. Repose-toi bien. Et demande à ton frère qu'est-ce qu'il préfère : vin, bière, fort... j'ai une petite dette à honorer."

Sans en dire plus, l'ingénieur offrit un dernier sourire à sa coéquipière et ouvrit la porte pour sortir de la maison.

Une fois dans la rue l'ingénieur prit un petit moment pour respirer l'air du soir. Mine de rien il était maintenant presque l'heure du souper et avec l'automne à leur porte le soleil commençait déjà à se coucher. Il allait bientôt falloir qu'il sorte avec un manteau, la saison des pommes et des courges commençait... ainsi qu'une nouvelle étape de sa vie. C'est la tête pleine que le jeune homme commença la petite marche qui allait le mener jusque dans son petit loft surchargé.

Tout en marchant, une mains dans une poche et l'autre posée sur son sac en bandoulière, il ne pouvait s'empêcher de sentir une drôle de sensation l'envahir. De l'excitation? de l'inquiétude? Un mélange des deux? Il était très heureux de travailler sous les ordres direct de l'élu du district: c'était un immense honneur pour quelqu'un de si jeune. Et... il était heureux de travailler avec Gabrielle sur ce coup là. même si il ne savait pas tout à fait pourquoi cette pensée lui traversait l'esprit. Ni même si tout cela avait un lien avec ce curieux frisson qui lui longeait la nuque...

Sans se presser il entreprit de rejoindre l'allée principale du district et de rejoindre le secteur de sciences et de l'industrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 572
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   Mer 12 Oct - 20:14

Racaille se laissa caresser, puis offrit quelques coups de pattes à Léo, avant de s'en retourner dans la maison, courant un peu partout. Gabrielle, elle, acquiesça avec un grand sourire, puis rigola un peu.

- Vin, rouge de préférence. À bientôt!

L'ingénieur sortant, elle referma la porte derrière lui, presque silencieusement. Le jeune homme se retrouva avec la brise fraîche, et le silence comme compagnons.

À cette heure, les rues étaient presque vides. Les chemins de terre n'accueillaient que quelques messagers, qui faisaient leurs différentes livraisons en vitesse, quelques Défenseurs, qui patrouillaient tranquillement, et quelques citoyens pressés, qui avaient hâte d'aller souper. Près du secteur des sciences et de l'industrie, le silence était presque total. Personne n'était dans les rues, tous occupés d'une manière ou d'une autre à cette heure. D'ailleurs, le temps de se rendre là, le soleil avait presque fini de descendre dans le ciel, le décorant de ses couleurs chaudes... et laissant beaucoup de zones d'ombres dans des ruelles. Justement, passant près de l'une d'ente elle, l'ingénieur put entendre quelque chose.

- Monsieur Steinhart. Vous êtes en avance.

La voix était impersonnelle, à un point tel que ça en était malaisant. Elle provenait justement de la ruelle, dans laquelle l'ombre d'une personne en long manteau se faisait entrevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Leo Steinhart

avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   Mer 12 Oct - 20:58

lorsque la voix se fit entendre Leo se figea. Très peu de gens l'appelaient ainsi et aucun d'entre eux ne possédait cette voix... comment... où... Il fit volte-face et scruta les alentours un instant avant de pouvoir discerner la silhouette de l'homme (ou de la femme, difficile à dire) qui avait parlé. Un frisson lui parcourut l'échine mais il se força à se calmer. Il n'était qu'à quelques centaines de mètres de chez lui et il y avait beaucoup d'habitations et d'ateliers autours de cette zone... si quoi que ce soit était louche il lui suffirait de crier. Ce n'était pas comme si il avait beaucoup d'autre options en cas de pépin de toute façon. L'ingénieur hésita un bref instant sur la marche à suivre et décida de rester fidèle à lui même : courtois et direct. Mieux valait ravaler toutes les répliques qui pouvaient lui donner l'air arrogant et que la nervosité menaçaient de faire sortir.

"Bien le bonsoir à vous. Nous nous connaissons?"

Avant de paniquer, laisser une chance à cet homme (ou femme) de s'expliquer. Toute la situation puait le louche et l'insécurité mais pour une raison étrange (la curiosité peut-être) le jeune ingénieur refusait de partir sans savoir ce qui se passait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 572
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   Mer 12 Oct - 21:45

L'individus resta dans les ombres et immobile. Personne n'était dans la rue principale, ni derrière la personne. Celle-ci ne s'avança pas même si Léo lui répondit. Plutôt, un petit rire fusa, de nouveau suivi par la voix, encore et toujours beaucoup trop impersonnelle.

- Vous ne me connaissez pas, mais moi, je vous connais. Auriez-vous un moment à m'accorder pour une petite discussion?

Un certain amusement était perceptible, mais rien d'autre. La personne se redressa légèrement, prouvant un six pieds de grand. Le silence était revenu, mais l'étrangeté de la situation ne s'était pas envolée, elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Leo Steinhart

avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   Mer 12 Oct - 22:00

À la vision de la silhouette beaucoup plus grande qu'il ne l'avait crut d'abord Leo manqua de hausser le ton. Mais encore une fois il se contraignit à la mesure et se contenta de rester sur ses gardes.

"J'ai un peu de temps devant moi."

Il avait légèrement insisté sur le "un peu", histoire que la silhouette ne se fasse pas d'illusion sur son état d'esprit. Bavarder ainsi avec un individu louche à la tombée de la nuit n'était pas du tout pour le mettre en position de parler de la pluie et du beau temps pendant des heures.

"Avancez un peu et nous pourrons parler plus confortablement... qu'en pensez-vous?"

Il avisa un banc public non loin de là ou la silhouette se tenait. Il tenait encore à garder un air professionnel et courtois même si son cœur battait la chamade. Avoir aussi peu de détails sur la personne en face de lui le mettait sur ses gardes... mais il ne savait pas trop pourquoi il doutait de voir le visage de son interlocuteur avant la fin de leur petit entretiens. Il se prépara néanmoins à écouter ce que le mystérieux individu avait a dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 572
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   Mer 12 Oct - 22:18

Un rire fut sa seule réponse. L'emphase sur le "un peu" avait visiblement amusé son interlocuteur. Il resta là, cependant, n'avançant pas pour le moment.

- Croyez-moi, vous trouverez du temps en entendant ce que j'ai à vous dire.

La personne s'avança ensuite. Elle était totalement couverte par un long manteau, style imperméable ciré, avec le bas un peu déchiré. Le tout semblait usé, mais tout de même chic. Le large capuchon cachait son visage, presqu'entièrement, mais on pouvait voir son menton. Ce petite indice de visage laissait voir un masque, usé lui aussi, mais semblant solide. Les mains étaient également couvertes de gants, et un foulard mauve entourait son cou. La personne resta à la limite de la ruelle, sans aller plus loin, et croisa les mains dans son dos.

- J'en pense que ce serait confortable pour vous, qui semblez bien malaisé par ma présence. Oh, pendant que j'y pense, félicitation pour votre contrat. Vous devez en être heureux.

Il se mit à se déplacer, tranquillement, pour aller s'installer sur le banc que Léo avait aperçu plus tôt. La tête de la personne se tourna vers lui, et il sembla l'attendre, patiemment. Encore, personne ne se trouvait dans les rues, les laissant seuls.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Leo Steinhart

avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   Mer 12 Oct - 22:39

Ça ne plaisait pas du tout au scientifique... mais il se domina tout de même et alla s'asseoir à l'autre extrémité du banc afin d'être plus près de son interlocuteur. Un capuchon? Un masque? Visiblement il/elle ne tenait pas à être reconnue. Ou voulait simplement cacher quelque chose? Après tout L'élu du district en portait un en permanence... non?

Trop de questions et de théories tournaient dans la tête de Leo et l'assurance presque arrogante de son interlocuteur n'était pas pour le rendre plus confortable. Sa voix se fit un brin plus sèche, n'appréciant visiblement pas toutes les stratégies de l'inconnu pour prendre une position de puissance.

"Très heureux, merci. Maintenant si vous avez quelque chose à me dire j'apprécierais que vous ne preniez pas trop de détours. Une grosse journée m'attends demain et j'ai de nombreux préparatifs à faire."

Ce n'était pas tout à fait faux, mais Leo voulait surtout abréger cette rencontre. Il était resté polis. L'inconnu avait prouvé son point : il était bien renseigné et c'était inquiétant. Il refusait toutefois de se laisser prendre de haut : si l'individu voulait quelque chose il allait devoir être concis car Leo avait une folle envie de se lever et de continuer son chemin jusque chez lui... endroit lui paraissant soudainement d'une sécurité très relative...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 572
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   Mer 12 Oct - 23:21

L'étranger l'observa quelques secondes, maintenant installé sur le banc. Il joignit ses mains, tranquillement, dans un mouvement qui se faisait légèrement tressautant. Il acquiesça lentement aux dires de Léo.

- Je vais en venir aux faits, alors. Je connais le secteur scientifique, un peu trop bien d'ailleurs. Votre invention sera probablement utilisée aux fins prévues. Si Stein fait bien son travail, du moins. Gardez un oeil sur ceux qui l'utilisent. Si un certain Sokolov veut s'en servir, sabotez le Brachium. Lui ne s'en servira pas pour de bonnes choses, mais plutôt pour créer des monstres... C'est si, bien entendu, Stein ne fait pas bien son travail...

Il eut un petit rire, un peu fou d'ailleurs, puis tourna totalement sa tête vers Léo. On pouvait distinguer deux ronds jaunes, de la taille de petites pommes, sous le capuchon.

- Vous êtes un jeune homme intelligent. Sachez que la science a ses limites. Je ne fais ici aucune menace, je dis simplement un fait. Nous avons tous une deuxième chance, ici, à Sicherheit. Cet État est encore vivant... C'est une science trop instable qui nous a emmené dans la situation actuelle. Notre passé est mort à cause des hommes de science. Ne faisons pas la même erreur.

Sa tête se baissa, et il regarda ses mains quelques instant, les ouvrant et les fermant lentement.

- Si on enlève le "hart", ou "heart" par sa sonorité, à votre nom, on ne garde que le Stein... N'est-ce pas ironique? Enlevez le coeur du jeune ingénieur, et vous aurez quelqu'un d'aussi froid que l'Élu des sciences... Un homme qui n'est plus humain depuis longtemps. C'est sa faute si Hexus est dans cet état. S'il est aussi fragile lui-même. Mais ce sont des secrets. Heh. Bref...

La personne se leva, fit quelques pas en avant, puis se tourna vers Léo, pour l'observer de nouveau.

- Vous trouverez des zones d'ombres, dans vos recherches. Quelques choses simples n'existeront pas pour des raisons stupides. Dites vous que quelqu'un instaure des limites secrètes pour que le monde ne tombe pas dans la démence. Si vous cherches trop loin, on vous repoussera. Et si vous persistez, peut-être disparaîtrez-vous. Soyez prudent. Les scientifiques, surtout ceux qui manipulent les corps, on les mains rouges de sang. Quelques-uns ont encore une morale. Ils sont rares. Sur ce, passez une bonne soirée, et rappelez-vous mes paroles.  

Il s'inclina, puis se mit en marche, lentement, retournant vers sa ruelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Leo Steinhart

avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   Jeu 13 Oct - 0:14

L'ingénieur serra la mâchoire mais écouta très attentivement tout ce que son mystérieux interlocuteur lui dit. Ces affirmations lui amenaient pour la plupart plus de questions que de réponses... mais une question lui brulait les lèvres et il la posa haut et fort alors que la silhouette s'éloignait.

"Pourquoi me dites-vous cela? Pour me décourager de chercher plus loin ou pour me dire d'avancer prudemment?"

Leo savait depuis le début que son invention pouvait être utilisée à bien d'autre fins que celles qui étaient prévues au départ. Si ce Sokolov voulait s'en servir ça allait malheureusement être à l'académie et non à lui de trier ce qui était "juste" de ce qui ne l'était pas... car même si il sabotait le brachium d'autres ingénieurs seraient capables de recréer quelque chose de semblable : la démonstration de chaque équipe au sein du groupe en était la preuve.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 572
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   Jeu 13 Oct - 0:25

L'inconnu s'arrêta, sans se retourner, par contre, et eut un long soupir, qui lui sembla difficile. Ses poings se serrèrent, dans une mimique ressemblant à de la frustration.

- Je dirais... Un savant mélange des deux, oui. Informez-vous sur ceux qui vous entourent. Trouvez rapidement qui sont vos amis, et qui sont vos ennemis. Surveillez bien ces derniers. Il y a des découvertes qui sont sages de trouver, et d'autres qui auraient beaucoup trop de mauvaises applications pour qu'on parle seulement de leur existence. Et puis, vous êtes de ceux qui ont un coeur, un sens moral. Vous êtes le plus à risque de vous faire émacier d'un projet, d'une équipe, parce que vous avez un coeur. Mon meilleur conseil: assurez-vous qu'Ulrich fasse son travail. L'Épée de Damoclès se balance au-dessus de sa tête, tel un pendule... mais tant qu'il empêchera les catastrophes de se reproduire, elle ne le décapitera pas. Vous ne risquerez pas de perdre quelques morceaux dans son sillage.

Il eut un petit rire satisfait, puis entra finalement dans la ruelle. Du moment qu'il entra dans l'ombre... c'est comme s'il s'était simplement volatilisé. Aucune silhouette, plus un son, simplement la ruelle vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr
Leo Steinhart

avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   Jeu 13 Oct - 1:21

Leo resta un moment planté devant la ruelle vide comme un imbécile. L'homme (si c'en était bien un) qu'il venait de rencontrer savait beaucoup trop de choses pour qu'il ne le prenne pas au sérieux... et le fait qu'il lui apprenne des choses qu'il ne savait pas l'encourageait à penser qu'il ne l'avait pas imaginé.

"Qui es-tu, homme masqué?"

Se murmura-t-il pour lui même. Il reprit lentement son chemin, non sans jeter de fréquent coups d'oeil vers les zones d'ombre... au cas où une pair d'yeux jaunes feraient leur apparition.

Si il tentait de résumer les avertissement de son interlocuteur mystère le docteur Stein était la pierre angulaire du secteur des sciences et de l'industrie... rien de surprenant : c'était l'élu après tout. Mais il semblait jouer un rôle bien plus grand que l'on ne voulait le soupçonner. Régulait-il aussi l'avancée des sciences afin que la cité ne finisse pas victime des mêmes erreurs que le monde précédent? L'inconnu semblait placer une grande foi en Stein quant à sa capacité à garder tout sous contrôle et en même temps... il semblait dire qu'il était menacé. Avait-il avertis Leo parce qu'il pensait que le jeune ingénieur pourrait assister l'élu? Rendre un peu de "coeur" à Stein comme il le disait?

Les questions l'étourdissaient quand il parvint finalement à la porte de son appartement. La porte fermée lui semblait d'un réconfort très relatif à présent. Leo se demandait qu'est-ce qui lui avait valut réellement cette rencontre fortuite : le fait qu'il travaillais maintenant sous les ordres direct de l'élu, le fait qu'il mettait au point le Brachium avec Gabrielle ou... le fait qu'il tente de facilité la transition des cyborg? Chaque pas qu'il ferais vers l'avant, peu importe la quantité de bonnes intentions derrières elles, entrainerait une possibilité de voir quelqu'un corrompre ses efforts... et c'était un prix que le jeune ingénieur avait beaucoup de difficulté s'imaginer payer.

Il termina de se déshabiller et s'installa finalement dans son lit afin de reposer sa tête... mais il fallut au sommeil beaucoup plus longtemps que d'habitude pour venir l'arracher à ses sombres pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jour J (Leo & MJ)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jour J (Leo & MJ)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sicherheit :: Zones de jeu :: Secteur des Sciences et de l'Industrie :: Complexe scientifique :: Section ingénierie-
Sauter vers: