Sicherheit

Notre existence en elle-même provient peut-être d'une catastrophe. Notre passé est donc peu important. Notre futur, lui, est ce que nous voudrons bien en faire.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Leo Steinhart

avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Lun 10 Oct - 12:17

Quelques jours s'étaient écoulés depuis son aventure dans ce même quartier. Le temps de finir sa semaine de travail en fait. Pour une raison qui lui semblait évidente, il avait préféré attendre que cette dernière soit finie avant de se décider à voir l'altérée. Après les dégâts qu'il avait essuyé la dernière fois, il était préférable qu'il ne travaille pas le lendemain!

Son sac à bandoulière à l'épaule, Leo déambulait dans les rues de son enfance, sans se presser. Il avait habité sur le ferme situé sur la rue des Crocus, quelques kilomètres plus loin. Rien n'avait changé... même certains visages étaient les mêmes. Il passa devant l'école où il avait appris à compter et à écrire et se dit qu'il avait parcourut beaucoup de chemin depuis. Comment sa professeure aurait-elle réagit en le voyant construire le Brachium? En sachant que c'était en grande partie grâce à elle? Il sourit en imaginant la tignasse grise de Madame Lemoine et son sourire doux. L'odeur de terre, de boue et de végétation humide était omniprésente même si les champs les plus près étaient à plusieurs centaines de mètres de là. Il se sentait chez lui et détendu. La nature dégageait pour lui cette sorte de chaos organisé qui avait le tours de le rendre zen.

Artemis avait glissée qu'elle était assez nocturne, aussi avait-il attendu le milieu de la soirée pour venir la voir. Le soleil se couchait lentement derrière les murs, mais d'épais nuages grisâtres gâchaient quelque peu le paysage. Se guidant à l'aide de son carnet (dans lequel il avait retranscrit mot pour mot la note laissée par Artemis ainsi que les indications pour s'y rendre), il trouva bientôt la demeure indiquée. Il resta quelques minutes sur le palier, incertain si il devait être enthousiaste ou inquiet des jappements qui l'accueillaient en ce moment. Enfin, il plongea sa main dans son sac pour en sortir une bouteille de mou de pomme et cogna à la porte. Des liquides sucrés et pétillants qu'elle avait dit non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Lun 10 Oct - 13:49

La petite maison d'Artémis était une vieux bâtiment qui avait probablement eux fière allure il y a fort longtemps. C'était la dernière maison de la rue et elle était plutôt reculer. Derrière son très modeste terrain s'élançait des champs à perte de vue. La maison était isolée par rapport au reste des bâtiments de la rue des lilas. Quand on connaissait son propriétaire il n'étais pas difficile de comprendre que c'était probablement cette attrait qui avait décider l'achat. C'est plus proche voisin devait être à 150-200 mètres environs. Se qui entourait le terrain n'était que des champs. Peut-être y avait-il eut avant des maisons, mais si tel avait été le cas depuis elle avait été rasé pour laisser place à d'autre champs.

Une vieille clôture de fer noir et rouiller délimitait le terrain de la propriété, mais il était facile de voir la limite même sans cela. La végétation était fournis et verte de santé. Arbre, arbuste, buisson et plante s'enlaçait sur le terrain avant qui devait faire 5 ou 6 mètre de long sur à peu près autant de large. Un petit chemin de pierre menait de la rue jusqu'au portique de la maison. Le tout ressemblait à une petite forêt, mais en mieux entretenue. Avec un oeil légèrement avertie on remarquait rapidement que les plantes en place était pour la plus part utilitaire et pas simplement d'agrément.

De la lumière laissait indiquer qu'il y avait probablement quelqu'un dans le bâtiment. Et effectivement des aboiements de chien se firent entendre. C'est d'ailleurs la tête d'Asamir qui apparue la première dans la fenêtre de la porte. C'est un sifflement sonore qui fait taire tout les aboiements. Asamir resta cependant dans la fenêtre de la porte. Des pas lent et traînant se firent entendre. Le rideau sur la fenêtre empêchait de voir qui arrivait.

Comme il était normal de s'en attendre se fut Artémis qui ouvrit la porte. Elle avait une mine fatigué laissant voir que son visage dans l’embrasure de la porte. L'altérée sembla étonner de la voir la, mais lui ouvrit rapidement la porte pour l'invité à entré. En ouvrant elle permit également de voir qu'elle ne portait aucun haut et que des bandages enserrait son ventre et son épaule gauche. Elle portait un pantalon de pyjama en peluche laissant voir des motif d'abeille plutôt enfantine. À croire que les rôles c'était inversé.

-J'pensais pas te voir débarquer si tôt.

Affichant un sourire fatigué. Elle fit quelque pas vers l'arrière pour laisser Léo entré dans le petit vestibule. Aucune chaussure n'était visible et le tapis semblait avoir connu des jours meilleurs. Un corridor semblait se perdre jusqu'au bout de la petite maison et un escalier montait à l'étage. L'intérieur bien que vieux était en bien meilleurs état et beaucoup mieux entretenue que l'extérieur. Seul le plancher semblait souffrir de négligence. Le bois usé avait perdu son vernis à force d'être marteler par autant de griffe différente.

Parlant de griffe les 9... oui 9 chiens se trouvait derrière l,altérée dans le corridor. Le plus près d'elle et probablement l'alpha de cette meute à en jugé par ses agissement était Asamir. Suivit de près par Roamer. Il était tous discipliner et calme regardant le nouveau venu sans émettre un son.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Lun 10 Oct - 14:52

L'altérée put voir le visage souriant de Leo dans l'embrasure de la porte. Son nez était revenu à une taille normale, et les quelques ecchymose étaient en voie de disparaître... mais il avait encore l'air d'avoir passé un sale quart d'heure.    

"Je ne savais pas exactement quel était ton horaire alors je..."

Lorsque la porte s'ouvrit pour le laisser entrer la bouche de Leo resta entrouverte et le reste de sa phrase se perdit dans les airs. Deux surprises l'attendaient : la première était de voir son hôte sans chemise ou chandail... surprise qui passa rapidement quand il se rendit compte qu'avec les plaques chitineuses recouvrant son corps cela n'avait au final rien de très indécent. Les bandages, eux, retinrent son attention un peu plus longtemps. Que lui était-il arrivé? s'était-elle battue, étaient-ils dut à une expédition a l'extérieur des murs où était-ce son statut "surveillé" qui lui vallait ces bandages? Conscient qu'il était en train de fixer de manière assez impolis, le jeune ingénieur tenta de se reprendre.

"... je... j'ai prit une chance! Je me doutais que tu risquais de dormir une partie de la journée et je voulais vous laisser le temps de dormir."

Il haussa un sourcil en prêtant plus attention à ce que portait Artemis, ne pouvant empêcher un petit sourire.

"On dirait que cette partie là est ratée..."

Il suivit son hôte et se retrouva bientôt face à la meute. S'il s'était attendu à un chien ou deux, en voir assez pour tirer un traineau lui fit un drôle d'effet. Était-elle propriétaire d'un chenil ou étaient-ce là ces animaux de compagnie? Toujours est-il que, par réflexe, Leo s'arrêta, s'accroupit et tendit une main vers l'avant. Il était sur leur territoire et il était normal qu'il subisse un petit examen avant de pouvoir trépasser d'avantage. Même avec l'autorisation d'Artemis.  

"Bonjour à vous tous. Mon nom est Leo."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Lun 10 Oct - 19:33

-Hein? ah non tu ne m'a pas réveiller j'avais juste pas pris la peine de mettre autre chose je prévoyais pas sortir cette nuit. Je passais le temps sur mon divan.

Elle s’accota au mur près d'elle comme si resté debout et tenir statique la fatiguait. Ce n'était ceci dis pas tout a fais faux. Ses plaie guérissait bien, mais elle avait tendance à lui prendre beaucoup d'énergie.

Les chien approchèrent et tour à tour de manière ordonné ils le sentirent. Une à une leur truffe s'approcha de la main la renifla. Durant se manège Artémis es nomma un à un.

-Asamir, mon chef de meute il est le chien de tête. Roamer le second il est second dans l'attelage avec Taktuq. La c'est Wura et la suivante c'est Kiiu. Ici on a Siku et sa partenaire de trait Mika. Et voilà mes tireurs Atanka et Kotaq.

Seul Asamir et Roamer restèrent près d'elle. Les autre chien décidèrent d'aller vaquer à leur occupation. Taktuq monta à l'étage, Wura et Kiiu allèrent vers la cuisine Siku vers une autre pièces. Atanka et Kotaq firent également mine d'aller vers la cuisine et Mika de monté rejoindre Taktuq. En peu de temps la masse de poil c'était dispersé dans la maison et on n'entendait que le bruit de leur griffe sur le parquet pour indiquer qu'ils étaient autant. Si un voleur entrait... de jour ou de nuit même avant de tomber sur Artémis ils auraient de quoi craindre pour sa vie.

-Vient je ne tiens plus, allons au salon.

Elle se retourna pour rejoindre le premier et large cadre de porte. Ce devais probablement être le salon. Et en effet une fois passé le cadre de porte dont les moulures de bois était travailler ils arrivèrent dans le salon. C'était une grande pièces peu meublé, deux divan, un large fauteuil, une bibliothèque et une lampe. Un autre vieux et large tapis était placé au centre et de gros rideau cachait les fenêtres. En si attardant c'était les rideau visible de l'extérieur. Un banquette sous ses fenêtre était aménager et semblait être un lieu souvent utiliser. Il restait un chevalet et une toile près de la banquette. Excepté les meuble cependant le salon regorgeait de peinture et de croquis épingler sur tout les murs. En dehors du plafond presque chaque centimètre de la pièces semblait avoir été recouvert.

L'altérée pris une couverture qui était plier sur le dossier d'un des divans et l'étendit sur le fauteuil. Elle indiqua ensuite à Léo de s'asseoir. Allant déplacer le chevalet pour voir son interlocuteur avant de s'asseoir sur la banquet. Asamir se coucha au sol devant Artémis et Roamer lui sur un divan.

-Désoler j'ai connu meilleurs état. Si tu veux quelque chose juste à passé la salle à manger sa donne sur la cuisine ensuite.

Pointant les portes ''française'' fermé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Lun 10 Oct - 20:42

Leo avait prit la peine de saluer et de se présenter à chaque chien, au fur et à mesure de leur examen. La dernière chose qu'il voulait était de mettre une meute de chien en état d'alerte et bien qu'il faisait confiance à Artemis pour qu'ils restent calme il tenait à mettre toute les chances de son côté.

Il suivit l'altérée jusqu'au salon, observant avec attention chaque détails qui s'offrait à lui. Entrer ainsi dans la zône personnelle de quelqu'un était une occasion rare d'en apprendre plus sur la personne en question. Il mit ses talents de détective à l'œuvre, souriant en s'imaginant les conclusions (sans fondement) auxquelles il arriverait.

D'abord Artemis semblait être humaine, du moins beaucoup plus qu'elle ne semblait se l'avouer. Le jardin entretenu, le mobilier vieux mais en bon état... Elle aspirait à l'ordre, ou du moins à la propreté de son espace personnel. Avec neuf chiens présents il devait être difficile simplement de trouver du temps pour tout garder propre et pourtant elle le faisait. Une extériorisation de son côté prédateur, qu'elle tentait de garder sous contrôle au milieu de son environnement paisible? Peut-être... Ensuite, elle avait une certain curiosité et plus encore un certain besoins de s'exprimer. Comme quoi il n'avait pas tout a fait eu tord lors de leur dernière rencontre : elle n'était simplement pas habitué à voir les autres comme des confidents. Elle s'exprimait comme elle le pouvait, sans même savoir quel était son objectif.

Bravo Leo... maintenant laisse un peu tomber la psychanalyse à deux geld et revient au moment présent veux-tu? Tu sais rien d'elle pour le moment.

Il remercia sa conscience et prit le temps de détailler les murs avant de s'asseoir là où Artemis lui avait désigné une place. Il déposa la bouteille sur le sol à côté de lui après l'avoir montré à son hôte.

"Un petit cadeau, comme tu avais l'air d'aimer le jus de pomme ça devrait te plaire aussi."

Puis, soupirant, il décida d'arrêter de faire semblant de ne pas voir les bandages et eu une mine désolé

"Qu'est-ce qui t'es arrivée? T'as assisté à la dérouillée que j'ai prise mais tu n'as pas daigné me prévenir pour assister à ça?"

Il avait lancé la blague doucement, sans vouloir trop risquer d'avoir l'air déplacé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Lun 10 Oct - 22:08

À la mention de ses bandages elle eut une grimace se rappelant qu'elle devrait les changer d'ailleurs. Elle pris plusieurs coussin qu'elle plaça sous elle pour être confortablement mi allonger mi assise sur la banquette.

- Personne n'a le droit d'assister à mes évaluations. Et c'est d'ailleurs un type qui n'a pas respecté cette consigne qui m'a valu cela, mais moi je m'en suis bien tiré dans cette histoire... Y a un garde qui a pris plus cher.

Sa queue se glissa lentement tend un serpent pour s'enrouler autour de la bouteille et l'amener vers l'altérée curieuse de voir se que c'était. C'était une attention appréciable oui hum il y avait une formule de politesse pour cela c'était quoi déjà.....

- Merci, tu es dédaigneux?

Lui demanda-t-elle tout en débouchant la bouteille en s'aidant de ses ongles.

-Si oui il y a un peu de vaisselle dans la cuisine aussi. On pourra se partager cette bouteille. En bonne compagnie c'est toujours un plus.

Puis elle regarda Roamer.

-Roamer, Trousse.

Le chien se leva du divan et quitta la pièce. Artémis laissa sa large tête reposer sur le bois derrière elle et ferma un peu les yeux. Les croquis et les peinture qui couvrait la pièces tel un papier peint représentait diverse chose. Autant des croquis de gens, d'endroit, des scène pouvant s'être passé dans l'état. On pouvait reconnaître certaine endroit même comme le bar ou il s'était rencontré ou bien certain coin du quartier marchand bien connue. Il y avait cependant aussi des croquis de créature connu et d'autre non, de plante et de paysage. Est-ce que tout ses dessins était des reproduction de se qu'elle avait vu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Lun 10 Oct - 23:13

L'ingénieur hocha la tête, heureux que son hôte semble apprécier son cadeau.

"Pas spécialement, non. Je ne salirais pas ta vaisselle si je suis le seul à en utiliser."

Il réfléchit un moment, quelque peu secoué par l'histoire.

"Un puriste? ou juste un Imbécile?"

L'idée que quelqu'un se fasse agresser dans un bâtiment "officiel" de Sicherheit laissait Leo avec un sentiment de malaise. Pas qu'il soit à risque mais... le simple fait de penser être témoins d'une telle attaque le rendait nerveux. Il regarda un moment les pansements, se demandant comment il se faisait qu'elle n'était pas à l'hôpital en ce moment. Comme à chaque fois, il essaya de transformer ses réflexions en positivisme.

"Si tu as besoins d'aide avec tes bandages tu n'as qu'à me faire signe : je sais comment les changer."

La pauvre... Elle avait l'air épuisée. Le mou de pomme était frai et provenait d'un verger qui terminait sa production non loin de la maison d'Artemis. Il était frais et sucré et allait, a défaut de lui faire du bien, lui remonter le moral quelque peu. Toujours avec l'impression qu'il avait choisis un très mauvais moment pour lui rendre visite, l'ingénieur ne put s'empêcher d'offrir:

"Si tu préfères te reposer je peux aussi repasser un autre jour. Vous n'avez vraiment pas l'air de bien aller..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Lun 10 Oct - 23:23

Elle prit la première gorgé puis tendit la bouteille la tenant toujours avec sa queue.

- Juste un nouveau qui a fait une imbécillité. Et je ne dirais pas non pour de l'aide, je ne suis pas très bonne pour faire des bandages. Et non reste sa me fait de l'occupation.

Roamer arriva d'ailleurs sur l,entre fait avec une trousse de soin dans la gueule. Artémis la prit et caressa le chien.

-Bon chien.

Elle l'ouvra et sortit deux petites boîtes de comprimé. Elle referma et lança gentiment la trousse à Léo. Elle prit un comprimé de chaque et se les envoya dans le gosier les avalant sans peine. Soupirant ensuite longuement en se pinçant l'arrête du nez.

-Il y a tout se qu'il faut la dedans. Je vais juste prendre mes antidouleurs et mes antibiotique avant d'accord? On va attendre que les antidouleurs fassent effet avant de bouger quoi que se soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Lun 10 Oct - 23:39

Leo hocha la tête devant l'explication. Décidément, il n'y avait pas grand chose ces derniers temps qui lui donnait une bonne impression chez les généticiens et les biomécaniciens. C'était à croire que tout ceux qui jouaient avec la matière vivante était incompétent, ou ne savait absolument pas ce qu'il faisait.

Il acquiesça aussi au plan d'attendre que les comprimés fassent effet. Il n'avait aucune idée de la profondeur ni de la gravité de ses blessures, aussi était-il préférable de ne prendre aucune chance. Il pouffa, plus pour lui même qu'autre chose.

"Pendant un moment je pensais que tu t'étais fais cela lors d'une expédition hors des murs. J'essayais d'imaginer le monstre que tu avais dut rencontrer pour qu'il réussisse à te faire ça."

Blague et compliment d'un seul coup... du moins c'était l'effet espéré. Leo ne maitrisait peut-être pas encore l'art de la subtilité mais au moins il acquérait une certaine fluidité. Du moins avec les altérés et les cyborg. Restait plus qu'a devenir au moins assez habile avec ses congénères maintenant... Il s'accota plus confortablement sur le fauteuil, conscient que l'attente pouvait se montrer très longue.

"À bien y penser on dirait que le secteur scientifique est probablement le plus dangereux de Sicherheit non? Quand ce n'est pas une explosion ou un local fermé pour décontamination, ce sont les machines qui se rebellent ou les opérateurs qui font s'effondrer les murs. J'ai travaillé avec des machines agricoles toutes ma jeunesse et j'ai assisté a plus d'accident et de blessures en quatre ans d'études que durant toute mon enfance et mon adolescence."

Ce n'était malheureusement pas loin de la vérité, mais la réputation des "scientifique fou" du secteur des sciences venait bien de quelque part. Heureusement il était rare que ces incidents ait des victimes, ou même des répercutions autres que dans les zones immédiates au sinistre... avec du recul certaines anecdotes de Leo avaient même un comique indéniable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Lun 10 Oct - 23:51

- Il est pas née encore l'animal dont j'aurais peur. J'en respecte plusieurs, mais dehors je suis aussi chez moi. Je me cache, je me bat, j'y survie et j'y vit tout de même très bien.

Elle réouvrit les yeux et commença à couper les bandages un à un grâce à l'une de ses larges griffes d'avant bras. L'altérée s'exécuta lentement tout en écoutant son interlocuteur. Visiblement en prenant son temps elle évitait de s'infliger des douleurs...ou étais-ce simplement qu'elle les cachait et se contenait bien.

- Pas faux... j'imagine que cela va avec le côté innovation de se secteur. Qui ne tente rien n'a rien , la chance sourit au audacieux des dicton à deux balle de se genre qui justifie de créer des truc comme moi ou bien d'accepter de mixé des gêne humain et aquatique...

Elle roula des yeux à sa dernière remarque terminant de retirer les dernier bandage qu'elle laissa mollement tomber au sol. Dévoilant par le fait même deux impacte de balle l'un placer dans le bas ventre et qui avait percé la chitine qu'elle portait en plaque et l'autre dans le creux de l'épaule gauche. Elle avait été suturé et visiblement les point fondant guérissait bien, mais la peau de l'épaule était toujours couverte d'une ecchymose témoignant de l'impacte du projectile.

-Avant que tu t'insurge que se soit des balles... faux comprendre qu'ils ont pas le choix avec moi. C'est une question de survie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Mar 11 Oct - 0:34

Leo s'abstint de tout commentaire, même si l'altérée put clairement voir sa mâchoire se crisper. Leo s'approcha d'Artemis et pris la trousse de premier soins. Il sortis le matériel nécessaire et prit le temps d'examiner un brin les plaies avant de commencer à les nettoyer. La simple sueur du corps pouvait avoir des effets néfastes sur des plaies fraiches... Son toucher était délicat et non intrusif : il faisait beaucoup d'effort pour ne pas trop entrer dans le bulle de l'altérée.

"De survie pour qui ?"

Ça lui avait échappé mais encore une fois il ne fit pas tellement d'efforts pour rattraper ses propos. Il découpa quelques bandes de gaze afin de faire le pansement en tant que tel.

"Pour moi protéger les imbéciles est un gaspillage de ressources précieuses. J'ai déjà vu un homme monopoliser l'attention d'un chirurgien, d'une infirmière et d'un biomécanicien parce qu'il avait avalé du diéthyléther lors d'une fête. Un... hum... une sorte d'alcool dénaturé utilisé comme solvant ou comme combustible en chimie. Consciemment : il savait ce qu'il faisait... je n'ai jamais compris que tout le monde se soit empressé de le sauver et qu'on ai dépensé tant de temps, d'effort et de ressources pour quelqu'un qui n'en avait clairement rien à foutre... parfois je me dis que le gros bon sens devrait être une possession obligatoire dans le district."

Leo s'approcha un peu plus d'Artemis. Les premières couches de bandages étaient fixées... mais maintenant il fallait passer les bandes fixatives.

"Il va falloir te redresser un peu... tu es prête?"

Quand il eut l'accord de l'altérée, Leo glissa doucement ses mains sous ses épaules et la redressa délicatement jusqu'à ce qu'elle se tienne a peu près droit. Puis, il commença a entourer le ventre et l'épaule de bandages, sans trop serrer.

"Enfin... Qui ne tente rien n'a rien finit très souvent par nous revenir en plein visage. J'ai vu trop de fois des gens vouloir aller trop loin trop vite et brûler des étapes. Parfois littéralement. Pour moi la prise de risque viens beaucoup plus dans le fait de chercher de nouvelles solutions, d'expérimenter, d'emprunter des chemins de réflexions que personne n'a envisagé auparavant quitte à arriver au bout de notre démarche et a se rendre compte qu'on a rien découvert d'utile. Pas de prendre Littéralement des risques."

Il termina le bandage et aida Artemis à s'étendre à nouveau, rajustant les coussins sous elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Mar 11 Oct - 0:58

- La survie des gens présent y compris la mienne.

Elle passa une main sur son visage en écoutant Léo.

- C'est pas aussi simple que sa. Le novice savait simplement pas se qu'il faisait et à quoi il s'exposait. Il a surement du croire à du zèle de la part des gardes. Il voulait s'entretenir avec moi à propos d'une de mes découverte... mais c'est pas le moment quand je suis dans le secteur... et surtout pas...

Elle serra la mâchoire d'une rage non dissimuler.

- Surtout pas en portant un sarrau...J'ai ma routine là-bas... parce que j'aime pas trop y être. J'étais dans mes pensé et je ne faisais pas attention a se qui se passait autour de moi, parce que c'est un rituel là-bas. C'est le protocole et il me convient. J'arrive pas tel porte les couloir son désert excepté les gardes. Je fait mon chemin jusqu'à ma salle d'examen. Je fais mes examen de routine avec les 3 même scientifique depuis que je suis libre, puis je refais le chemin inverse et je rentre chez moi.

Elle se redressa péniblement et resta en place laissant Léo faire son travail. Continuant sur sa lancer.

- Sauf que cette fois en tournant le coin il y avait deux garde qui tentait de retenir se jeune scientifique et son sarrau blanc ma fait perdre les pédales... Je devais le tuer... Je le voulais mort, mort baignant dans son sang, mort les yeux remplit de terreur au bout de mon éperon. Mort sa chair dans...

Elle toussote et se secoua la tête avant de reprendre.

- Bref j'ai foncé sur vers lui, les garde on fait leur travail deux d'entre eux m'ont agripper les bras pour m'empêcher de continuer, ils ont bien fait mes griffe son aussi dangereuse que ma queue... J'ai frappé un des garde avec mon éperons directement dans l'épaules... J'ai manquer le tuer... et il ne pourra plus jamais utiliser son bras. J'ai sectionner trop de tendons et de muscle. L'autre s'en est mieux sortie qu'un coup de genoux au ventre. Deux autre garde on alors fait feu.

Elle regarda les bandages en soupirant.

- Les fléchettes on trop de chance de se brisé avant d'avoir pu m’inoculer un sédatif. Ils doivent utiliser des balles modifiés. S'il l'avait pas fait j,aurais probablement réduit le jeune en charpie et probablement que je me serait retourner contre les gardes. Je... je te l'ai dis un loup parmi les agneaux...

Elle remercia Léo de l'aidé à se replacer confortablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Mar 11 Oct - 12:35

Leo écouta avec attention son hôte, maintenant partagé entre la compréhension et la stupéfaction. Il avait peut-être sous-estimé ce qu'elle entendait en disant "un loup parmi les agneaux"... était-elle vraiment si dangereuse?

C'était la barrière principale entre l'esprit de Leo et celui des généticiens : le but de leurs recherches. Leo travaillait toujours pour remplacer quelque chose de dépassé, pour régler un problème concret ou rendre plus efficace une tâche précise. Il partait du point A pour arriver à un point B très définis. Les biologistes et les généticiens... avaient d'autres ambitions. Les limites de ce qui était moralement acceptable de faire ou non n'étaient bien évidemment pas encore clairement définies sur le plan vivant. Ils jouaient donc sans cesse avec les limites, quitte à utiliser des méthodes beaucoup trop avancées pour leur compréhension de la chose. Devenir altéré était-il une seconde chance? un privilège? une malédiction? probablement un joyeux mélange de tout ça.

Le jeune ingénieur garda le silence un moment, s'assurant simplement qu'Artemis était confortable avant de regagner son siège. Son regard fixa l'un des croquis de l'altérée, une bête qu'il n'avait jamais vu encore. Une sorte de quadrupède, disposant de plusieurs excroissances visiblement mobiles... une sorte d'hydride entre une pieuvre et un loup. Tout son travail sur le Brachium lui revint en tête, plus particulièrement l'importance qu'il aurait sur le travail de beaucoup de gens dans la cité. Allait-il rendre la tâche plus facile à Artemis? Ou au contraire permettre à ses "créateurs" de cesser de la craindre?

Il demeura emmuré dans ses pensées juste assez longtemps pour qu'Artemis remarque un malaise. Puis il s'exclama joyeusement:

"J'ai rarement vu autant de chiens dans une même maison! J'imagine qu'une histoire bien précise se cache derrière ça?"

C'était a peu près aussi subtil qu'un buffle sauteur dans une boutique de porcelaine... mais au moins toute trace de malaise semblait avoir disparut du visage de leo. Semblait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Mar 11 Oct - 15:35

Artémis regarda son interlocuteur ainsi que le malaise qu'il tentait de camouflé en vain. Elle n,avait pas besoin de voir le malaise pour le sentir littéralement. Était-ce parce qu'il commençait à se rendre compte qu'elle n'était peut-être pas tout a fais se qu'il croyait? Qu'elle était autant victime que bourreau en échangeant les rôles de manière aléatoire. Le silence ne semblait cependant pas la déranger. À la mention de ses chiens elle les regarda avant de répondre.

- Boff pas vraiment. Quand j'ai été libre j'ai bénéficier d'un fond de partance en quelque sorte. Sa ma permis d'acheter cette vieille maison qui était en vente de succession. Le type qui y habitait n'avait pas de famille à qui la léguer. Comme il me fallait un travail je me suis tourner vers le travail de scavenger sans pour autant prendre de faction. C'est en autre pour sa que t'a pas eu d'info l'autre soir. Comme les chevaux on trop peur de moi et que pour parcourir de grande distance il me fallait un moyen de transport j'ai acheter des chiens et je les ai dresser pour en faire un attelage.

Elle passa sa main sur la tête d'Asamir.

-C'est lui qui m'a donner l'idée en fait. C'est le premier chien que j'ai eut. C'était un bâtard errant qui c'était battue avec le chien d'un voisin. Il à manquer le tuer d'ailleurs, mais il était lui-même pas mal amoché. Il devait croire que mon terrain était abandonner à l'époque car il est venu se cacher sous ma galerie arrière. Quand j'ai sentit son sang je suis aller voir. J'ai pas eu le coeur de le tuer alors je l'ai amener voir un vet. Et il c'est remis. Quand j'ai vu les charge qu'il pouvait tiré, j'ai réfléchit que plusieurs chien pouvait probablement être capable de plus.

Asamir était un chien large d'épaule et imposant au pelage sombre et recouvert de plusieurs cicatrice dont une impressionnante sur le museau. Il dégageait une force tranquille et il était aisé de croire au dire de l'altérée à propos de cette bête.

- La plus part des autre on été acheté. Il n'y a que Tak et Roamer qui était également des chiens errants.

À la mention de son nom Roamer qui avait reprise sa place levant sa tête ainsi que les oreilles.

- Mais assez parler de sa. À quoi tu pensais? Je vois bien que tu avais un malaise. Quel est-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Mar 11 Oct - 23:57

L'ingénieur ouvrit la bouche pour parler mais la referma aussitôt. Il la rouvrit et la referma une seconde fois, incapable de se décider sur la marche à suivre. Manifestement il n'allait pas s'en sortir à si bon compte... Il eut un sourire désolé.

"Je... je pensais à quelque chose... un projet sur lequel je travaille..."

L'ingénieur regretta instantanément ses paroles, se doutant très fortement que ça n'allait pas être suffisant comme explication. Il prit un long moment pour organiser ses pensées et choisir les bons mots.

"Je suis en train de créer un prototype de bras mécanique, à la demande expresse de l'élu du secteur des sciences et de l'industrie. Monsieur Stein... qui est entre autre relié de très près au secteur génétique. À bien y penser il m'avait mentionné que ce bras allait notamment servir à permettre au personnel médical et scientifique d'interagir avec des patients jugés "dangereux" ou imprévisible sans mettre leurs vies sur la table."

Il se tut, se demandant si il devait rajouter quoi que ce soit. Il n'avait aucune idée de comment Artemis allait réagir et se tenait prêt à tout. Il osa planter un bref instant son regard presque noir dans celui de l'altérée.

"En ce moment je suis sérieusement en train de me demander si c'est une bonne idée que les généticiens aient accès à ce genre de technologie..."

Il se leva de son siège et fit quelques pas pour se retrouver face au croquis de l'animal inconnu.

"Observer des espèces inconnues, se documenter et accroitre notre compréhension de notre monde sans mettre nos vies en danger..."

Il demeura immobile, toujours de dos, mais Artemis remarqua que ses épaules s'étaient quelque peu affaissées.

"Ça sonne vraiment bien sur papier mais maintenant que je sais que cette "compréhension" passe par le genre d'expérience dont tu as été victime... je ne suis plus tout a fait sur que veuille lier mon nom à cette invention."

Leo leva lentement sa main bandée et se la passa sur le visage. Il était évident qu'il était en proie à un certain dilemme, le genre qui nous torture des semaines durant et qui nous laisse toujours un goût amer, peu importe le chemin emprunté.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Mer 12 Oct - 0:13

Elle regarda le scientifique aller et finit par fermer les yeux et passer une main sur son visage comme si elle était fatiguée. Peut-être l'était-elle vraiment? Ou lasse de se que disait Léo? Difficile à dire. Elle prit une nouvelle gorgé du moue de pomme.

-Un sujet dangereux sa peu aussi juste être un animal hein. Je sais qu'ils referont jamais des expérience comme moi... Paraît qu'ils ont eut leur leçon.

Elle parlait avec un certain détachement et elle soupira.

- Sa va être cru se que je vais te dire... mais je ne suis pas la personne qui pourra te dire si tu fais un truc bien ou pas. On doit encore me dire si se que je fais moi-même est bien ou pas et encore... le bien commun c'est pas mon bien à moi... le bien commun je l’emmerderais si je pouvais.

Elle but une autre gorgé avant de laisser sa queue proposer une gorgé au scientifique.

- À vrai dire... j'm'en fiche vraiment de ton invention... Fais se qui te rapporte le plus... que se soit des ''bon sentiment'' ou des gleds sa t'aidera à vivre d'une manière comme d'une autre. C'est sa le but de la vie... vivre après tout. C'est pas les remords ou les regrets qui vont te permettre de vivre ta vie...

Puis elle eut un ricanement qui se mua en un petit rire un peu dément qu'elle eut de la misère à calmé. Les antidouleurs assez fort commençait à faire effet et le fait de parlé de deux concept qu'elle ne comprenait même pas l'amusait. La voilà a donner des conseil sur des choses qu'elle ne vivait même pas...C'était d'une ironie à pleurer de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Mer 12 Oct - 0:26

Leo garda son regard fermement posé sur le croquis. Il repoussa d'un simple geste la bouteille proposée. Même de dos son abattement était visible.

"Oh Artemis..."

Sa voix n'était guère plus qu'un murmure. Son esprit tournait à toute allure et il n'aimait visiblement pas les conclusions qu'il était en mesure de tirer.

"Si ils me chargent de ce genre de projet c'est peut-être que justement ils n'ont pas eu leur leçon."

Il secoua doucement la tête. Si elle savait à quel point il se contrefichais de sa propre satisfaction ou de sa réussite personnelle... En tant qu'ingénieur Leo était architecte du bien collectif. Mais il n'était pas que main d'œuvre. Il disposait d'un certain degré de manœuvre, du pouvoir de proposer et de mettre en œuvre ou de s'opposer à des projets visant à orienter ce "bien collectif"... Un bien collectif qu'il voulait aussi ouvert et juste que possible. La vision de Sicherheit qu'il souhaitait aider à bâtir n'était pas celle où on devait tirer a balles réelles sur des expériences trop dangereuses pour être laissées en paix.

"Je... je vais devoir réfléchir à tout ça, je..."

Il remarqua alors le rire sortant de la bouche de son hôte et se retourna promptement. Il était visiblement inquiet mais n'avait aucune idée de comment il devait réagir.

"Artemis... ça va?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Mer 12 Oct - 0:38

Elle se calma non pas sans être repris de quelque petite rire avant de reprendre son calme.

-Généralement on pleur quand sa va pas... on rit pas...

Dit-elle en haussant un sourcil tout en regardant le scientifique qui était clairement l'élément le plus mobile chez elle en se moment. Elle repris une gorgée.

-S'ils ont pas compris c'est pas mon problème de toute façon. C'est le problème d'un autre et clairement pas le tiens une fois que t'aura finit.

Elle pausa la bouteille au sol non loin d'elle laissant sa queue faire des mouvement en l,air en la regardant avec détachement.

-Personnellement tu pourrais bien tuer des gens que sa me serait bien égale.

Lâcha-t-elle toujours avec se détachement calme et froid. Elle était à demi léthargique mi coucher mis assise sur sa banquette.

-Ton truc c'est comme juste un outil. Tu le crées pour accomplir une tâche, tu pourra jamais contrôler les abus de ceux qui l'utilise. Est-ce que sa vaux pour autant de ne jamais le faire? Si tu t'en tiens à sa tout va rester sur ta table à dessin. L'humain arrive à pervertir tout se qu'il touche visiblement, alors bon j'imagine qu'il y a des moindres maux.

Ajouta-t-elle en haussant les épaules.

-Tu devrais pensé à toi avant les autres, tu vas mal finir à faire autrement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Mer 12 Oct - 15:33

Leo eut une sorte de grognement dédaigneux... qui sonnait particulièrement étrange dans la bouche du jeune homme doux et attentionné.

"Si tu savais à quel point on m'a dit ça souvent..."

Il resta un infime moment dans cette sorte d'abattement cynique, affichant un air qui jurait profondément avec son sourire égaré habituel. Il était si facile de jeter un problème au bout de ses bras en disant que ce n'était pas le sien, de ne pas regarder les conséquences de ses actions en disant qu'on avait aucun moyen de savoir... Une légende urbaine voulait que l'inventeur de la dynamite n'avait aucune idée que son invention allait être militarisé : les premiers explosifs modernes avaient étés développés à des fins purement pratiques. Mais Artemis avait raison sur un point : l'homme trouve un moyen de corrompre tout ce qu'il touche. Leo espérait très fort mourir avant de voir quelqu'un attacher une lame ou un fusils à l'extrémité du Brachium.

Il eu l'air de se secouer un peu l'esprit, se forçant à quitter cette mauvaise humeur qui menaçait de l'habiter. Si rapidement que ça en fut un peu déstabilisant, Leo retrouva son sourire et avec lui un peu de sa bonne humeur qu'il avait en sonnant à la porte.

"Je veux dire... c'est moi tout craché ça. Je vais m'entêter à venir en aide à quelqu'un jusqu'à ce que ce soit moi qui ait besoins d'aide. Et à ce moment là, je vais tenter de m'arranger tout seul pour être sur de n'importuner personne.

Il eut un petit rire, les yeux dans le lointain.

"À un moment donné j'ai tellement aidé une amie à réviser pour un examen que j'en ai oublié d'étudier pour le mien. Elle a passée de justesse et j'ai eu une note catastrophique..."

Malgré ses propos il eut un petit sourire fier.

"Mais tu vois, aujourd'hui nous avons tout deux notre diplôme et elle est en voie de devenir l'une des cardiologues les plus prometteuse de sa cohorte. Elle va faire sa première opération la semaine prochaine de ce que j'ai entendu dire."

Et voilà. Il venait de résumer sans s'emporter toute sa vision de la chose. Être pour sois et uniquement pour sois nous coupait d'un potentiel tellement grand... Son père lui disait toujours "Seul on va plus vite mais a deux on va plus loin". Et si l'on voulait évoluer en tant que société, c'était là dessus qu'il fallait miser. Leo frotta ses mains ensemble, semblant se rapeller de quelque chose.

"Ah oui, c'est vrai... j'ai apporter quelques trucs à manger mais, mais je ne connaissais pas exactement tes... tes goût. Tu as faim?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Mer 12 Oct - 16:45

Artémis resta stoïque au dire de Léo. Il aurait pu lui parler en orchid qu'elle l'aurait aussi bien compris c'est à dire pas du tout. Sachant que les humains pouvait se vexé à un rien elle se garda une gêne sur un ou deux roulement d'yeux. Elle se demanda si en le blessant il comprendrait qu'il ne faut pas s'entêter à vouloir aidé les gens, mais se rappela que cela lui vaudrait probablement un aller simple dans sa cellule ou à la morgue alors elle n'en dit et fit rien.

L'altéré doutait qu'ils puissent réellement s'entendra Léo passerais rapidement dans sa vie comme une saison sur l'état. C'était néanmoins un divertissement pour le moment. De toute façon il finirait bien par comprendre se qu'elle était réellement. Et avec une once de bon sens il quitterait puisqu'elle n'était pas très proche de ses aspirations.

-Hum oui tout de même je n'ai pas encore manger de la journée. J'allais me faire quelque chose avant que tu n'arrive. Tu as apporté quoi?

Demanda-t-elle curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Mer 12 Oct - 19:39

Leo eu un petit sourire et se dirigea vers son sac et en sortit de nombreux contenants. Cuisiner était un petit passe temps pour l'ingénieur, principalement parce que cela lui rappelait certain de ces cours de chimie. Comme si il avait compris qu'Artemis préférait rester allongée pour le moment il fit glisser la table basse jusqu'à une distance confortable et entreprit d'ouvrir les plats un à un. Ils étaient encore chaud et dégageaient une odeur épicée.

"Alors voyons... ici nous avons un potage à la citrouille. Ici c'est un... un risotto aux champignons et juste à côté un sauté de légumes et une salade de pommes de terre."

Les couleurs étaient magnifique et même sans couvert il fallait reconnaître que Leo cuisinait de manière assez esthétique. Les odeurs étaient alléchantes mais un détails sauta au nez de l'altérée assez rapidement : aucune viande n'était présente dans les plats. Le jeune homme sembla se rendre compte de ce même détails en même temps que son hôte puisqu'un trait soucieux barra son front.

"Je... euhm... tu... tu peux manger des légumes pas vrai?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Mer 12 Oct - 20:14

Elle sourit et eut un petit rire.

-Se sont de bon accompagnement oui pour faire un repas équilibré.

Elle renifla l'air ,les plats avait en effet l'aire tout à fait délicieux. Cependant il manquait en effet quelque d'important pour l'altérée la viande. Ces plats la laisseraient indubitablement sur sa faim peu après les avoir partagé avec Léo.

-Sa m'a l'aire très bon il ne manque qu'une chose.

Elle se leva donc doucement faisant fit de toute contre indication et se déplaça vers les porte française. Avant de passé celle-ci elle dit à Léo.

-Je reviens ce ne sera pas long.

Et comme de fait une fois les porte passé quelque bruit de pas, le bruit d'une armoire ou d'un frigo? Et elle revenait avec une pièces de viande de petite taille saignante dans une assiette de plastique. L'altérée la déposa sur la table basse de son côté et posa également deux cuillère et deux fourchette.

-Là j'ai tout se qu'il faut.

La viande ne semblait n'avoir été d'aucune façon transformé. Pas d'épices, pas de marque de cuissons ou de vieillissement contrôler rien c'était une pièces de viande cru... totalement cru...Et elle allait la manger comme sa?

Grâce à sa queue elle ramena la bouteille de moue de pomme sur la table. Tout le repas était visiblement servit.

-Tu es herbivore?

À Léo un peu moqueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Mer 12 Oct - 21:20

Leo ne put s'empêcher de rire devant le choix de terme qu'avait fait Artemis.

"Oui... on pourrait dire ça".

Il lorgna un bref instant en direction des languettes de viandes que l'altérée avec apportée mais s'abstint de tout commentaire. Après tout il était en face d'une prédatrice non? Il avait été un peu étourdit de penser qu'un altéré avait exactement les mêmes besoins alimentaires qu'un humain régulier. La vision de la viande crue ne l'écœurait pas outre mesure.

"J'ai grandis sur une ferme alors les fruits et légumes frais ne manquaient jamais. Il était trop compliqué et pas assez rentable de se lancer dans la production de viande alors nous... n'en avons que rarement eu sur la table. On s'en passait très bien remarque."

Dit-il en désignant d'un petit geste les plats qui ornaient la table en face. Il sortis une paire de fourchettes, en tendis une a Artemis plus par acquis de conscience qu'autre chose et attaqua avec un peu de rizotto. Comme il l'avait mentionné il n'était pas dédaigneux aussi s'attendait-il a ce que l'altérée se serve quand et comment elle le voulait. Tout en mastiquant sa première bouchée, une question lui vint soudainement en tête.

"J'y penses... durant l'été qu'est-ce que tu fais pour te déplacer? je veux dire... les traneaux ne sont pas exactement adaptés aux forêts sans neige non?"




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis

avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Mer 12 Oct - 21:37

Elle prit sa fourchette et commença à picorer dans les divers plat tout en prenant de temps en temps une boucher de viande cru. C'est en prenant la viande qu'on voyait l'efficacité de ses dents semblable à des scies. Elle coupait la viande d'un seul coup de mâchoire et sans nul peine. Elle rit un peu à la question de Léo.

- Mon ''traîneau'' à des roues en fait. Cela lui permet d'être tout terrain. Amusant qu'un ingénieur n'y est pas pensé.

Lui lança-t-elle un peu moqueuse.

- Tu es un bon cuisinier, meilleurs que moi en tout cas.

À vrai dire elle ne se s'attardait que très rarement à cuisiner. Elle mangeait tout crue généralement s'en s'attarder à cuisiné, assaisonner ou transformé sa nourriture. La seule nourriture transformé qu'elle mangeait était de a soupe ou des potage qu'elle échangeait au marcher ou a ses voisins. Rapidement la viande fut engloutie, plus rapidement que les plats de Léo. Ce ne fut cependant qu'une question de temps , car elle ne rechigna absolument pas à manger les légumes. Rien n'indiquait qu'elle dépréciait se qu'elle mangeait. Et dans les fait elle aimait réellement cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Steinhart

avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   Mer 12 Oct - 22:26

Leo eu une petite mine offusquée mais il l'exagéra un brin, tenant à être bon joueur devant la pique.

"L'ingénieur y avait pensé, figure-toi. Mais il y a d'autres alternatives aux roues et je me demandait laquelle tu avais choisie. J'aurais imaginé que des roues assez haute pour être tout terrain entrainaient une perte de performance en rapport au centre de gravité très bas des chiens mais... bon... "

Il garda un sourire mystérieux, laissant planer tout ce que l'ingénieur aurait put faire de ce traineau.

Encore une fois Leo pouffa, mais garda sa réflexion pour lui. Il venait de s'imaginer Artemis vêtue d'un tablier et il devait avouer que l'image le faisait bien rire. Enfin... certaines choses semblaient naturellement ne pas trop coller à l'altérée mais il se gardait le bénéfice du toute, car après tout il était dans une pièce remplie de croquis alors qu'il aurait été très loin d'imaginer son hôte un crayon à la main. Il désigna quelques unes des feuilles au murs, désireux d'en savoir un peu plus.

"Se sont tes créations? des feuilles de ton carnet d'exploration hors des murs?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le juste retours des choses (PV Leo & Artemis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La continuité des choses!
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Juste pour rire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sicherheit :: Zones de jeu :: Secteur de l'agriculture :: Guilde Delta-
Sauter vers: