Sicherheit

Notre existence en elle-même provient peut-être d'une catastrophe. Notre passé est donc peu important. Notre futur, lui, est ce que nous voudrons bien en faire.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour aider un peuple, il me faut… (ouvert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zeke Astaray

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 14/11/2016

MessageSujet: Pour aider un peuple, il me faut… (ouvert)   Dim 4 Déc - 22:18

(Ce post, pour les curieux, est suite à celui-ci : http://sicherheit.forumpro.fr/t87-une-premiere-fois-a-la-truffe-prive-dm, Il est ouvert à tous, sauf ceux avec qui j’ai un autre rp en cours, histoire de garder une certaine chronologie dans la vie de Zeke^^ Les autres, sentez-vous bien à l’aise de joindre ! )

Le matin n’avait pas été facile pour le pauvre altéré, après la nuit pleine de rebondissement de la veille. En fait, il ne vit même pas ledit matin, s’étant levé peu après midi. Après un réveil difficile, il avait avalé un morceau de pain avec du beurre, enfilé une paire de pantalons propres ainsi qu’un chandail noir tout simple. Zeke avait également pris soin d’inspecter son manteau blanc, pour d’éventuelle tache de sang dessus. Coup de chance, les seules taches qu’il avait trouvées étaient sur ses pantalons de la veille, et donc une fois de plus il revêtit son manteau. De l’avoir ruiné, son seul beau manteau, l’aurait énervé, celui-ci lui ayant couté une bonne somme de gelds il y a de cela plusieurs mois.

Prêt pour sa journée, le jeune altéré aux oreilles de lapin c’était mis en marche vers le secteur marchand, en quête première d’une belle trousse complète d’équipement médical. Il n’était pas certain d’où serait l’endroit idéal pour en acheter une, mais il se doutait bien que s’il n’arrivait pas à en trouver une là-bas, il serait au moins mieux orienté.

Arrivé au secteur marchand, il lui fallait désormais trouver un endroit qui serait propice à l’obtention d’une telle trousse. Il aurait peut-être dû demandé à Saarth’alis où il avait trouvé la sienne la veille, mais considérant qu’il l’avait sans doute volé, c’aurait peut être créée un malaise. Et puis les anciens propriétaires étaient sans doute sur le qui-vive. Mieux valait trouver un autre endroit. Zeke déambula donc dans la rue principale, regardant à gauche et à droite les divers magasins et échoppe, dans l’espoir de trouver quelque chose qui capterais son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 737
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Pour aider un peuple, il me faut… (ouvert)   Lun 5 Déc - 20:34

Des vendeurs de matériel médical, malheureusement pour le jeune Altéré, il n'y en avait pas vraiment, à première vue. On retrouvait parfois des marchands Néorithes qui vendaient des herbes, supposément à propriétés médicinales, mais au final, ce n'était peut-être que des mauvaises herbes, pour des gens un peu trop naïf. La journée un peu venteuse rendait les gens un peu plus frileux, et on n'en voyait pas autant qu'à l'habitude dans les rues. Les températures froides étant rares à Sicherheit, les gens n'étaient pas vraiment équipés pour les contrer, alors ils restaient chez eux. Il n'y avait donc que quelques marchands, et encore moins de passants, pour ce qui était des étals extérieurs.

Les boutiques, elles, étaient tout aussi prometteuses qu'une vielle botte pour ce qui était du matériel médical. Une boutique de livres ici, une de pièces robotisées là... une sortit du lot, par contre, de par son nom et son allure. Une pancarte aux motifs de feuillage se balançait dans le vent, indiquant "Aux petits oignons". C'était probablement la meilleure chance pour Zeke de trouver quelque chose d'utile dans les parages. Sinon, il y avait toujours le Secteur scientifique ou les pratiquants privés, voir les avant-postes Défenseurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr En ligne
Zeke Astaray

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 14/11/2016

MessageSujet: Re: Pour aider un peuple, il me faut… (ouvert)   Jeu 8 Déc - 19:53

C’est en marchant au travers des rues du secteur marchand que Zeke se rendit rapidement compte que contrairement à ses espoirs, il n’arriverait sans doute pas à trouver une trousse d’équipement médical ici.
En voyant la pancarte d’un magasin, ''aux petits oignons'' il se dit que s’il il ne trouvait pas encore une trousse, peut-être pourrait-il trouver un quelconque onguent ou désinfectant qui pourrait être utile à Saarth’alis. Ce serait un bon début, non? L’échoppe ne lui était pas inconnue, il était passé devant plusieurs fois, sans jamais ressentir le besoin d’y entrer. Mais la situation rendait les choses différentes.

Zeke posa une main sur son petit sac dans lequel il gardait ses gelds. L’altéré avait laissé une quinzaine chez lui, comme garantie si quelque chose arrivait, mais avait apporté un bon 70 gelds aujourd’hui. C’était tout de même un bon montant, et il était certain d’arriver à trouver au moins quelque chose qui pourrait aider.

S’arrêtant devant la porte d’entrée, il regarda de haut en bas l’établissement. Adoptant un sourire, il ouvrit la porte, avant de pénétrer à l’intérieur du bâtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu Suprême
Admin
avatar

Messages : 737
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Pour aider un peuple, il me faut… (ouvert)   Jeu 8 Déc - 20:48

L'intérieur de la boutique était simple: il n'y avait aucune étagère. Plutôt, des petits sacs de tissus, des plantes et même quelques morceaux de tissus étaient suspendus au plafond, accrochés à des plantes grimpantes. Ça donnait un genre de fresque coloré, qui cachait complètement le plafond. Le long des murs, des pots avec d'autres plantes étaient alignés. L'endroit sentait bon et l'atmosphère était léger, encore plus avec le chantonnement qu'on entendait.

Derrière le comptoir, un Orchid assez chic se tenait. Il était grand et mince, décoré de pétales d'un mauve doux et de larges feuilles. Quelques pétales, autour de son cou, donnaient l'impression qu'il portait un haut-col très chic. De longues feuilles, sur ses hanches et le bas de son dos, donnaient l'illusion qu'il avait un manteau long tout aussi distingué. Des feuilles d'un verts tendre, sur sa poitrine, laissaient croire qu'il portait une chemise. Finalement, une large pétale retombait sur son visage, cachant l'un de ses deux yeux, couleur saphire. De délicates feuilles décoraient ses doigts.

Zeke entrant, Ohlz cessa de chantonner et le regarda, penchant la tête de côté. Il semblait un peu perdu, comme à son habitude. On avait l'impression qu'il était lâche, voir lent.

- Bonjour monsieur. Comment puis-je vous aider? Oh, j'adore votre manteau...

Il eut un petit sourire, le regardant toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sicherheit.forumpro.fr En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour aider un peuple, il me faut… (ouvert)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour aider un peuple, il me faut… (ouvert)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [terminé] « Il faut que tous braves menteurs soient gens de bonne mémoire, pour se garder de méprendre » Etienne Pasquier [Ewen]
» Y aura-t-il quelqu'un pour aider une demoiselle en détresse? [Selim]
» Recrutement des volontaires pour aider.
» Site Internet pour aider les sinistrés en Haiti
» pour aider les debutan du site

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sicherheit :: Zones de jeu :: Secteur Marchand :: Dans les rues marchandes-
Sauter vers: